Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

dimanche 10 mai 2020

Guérison des Âmes d'Ibn Al Jawzi: Chapitre 2 : Le blâme de la passion (Al-Hawâ)



Chapitre 2 : 

Le blâme de la passion (Al-Hawâ) 

Al-Hawâ désigne le penchant naturel que chacun éprouve envers ce dont il a besoin. Le désir n’est donc pas reprochable quand ce qui est recherché est licite. C’est le suivi excessif des passions qui lui, en revanche, est blâmable.  Ceci étant dit, lorsque les désirs passionnels sont critiqués de manière absolue, c’est parce que soit la plupart d’entre eux ne sont pas permis, soit parce que les gens ont l’habitude de les considérer licites et donc les assouvissent de manière exagérée.  Sache qu’une part de notre for intérieur est intellectuelle, sa vertu étant la sagesse et son vice étant l’ignorance. Une autre part est vibrante, sa vertu étant l’ardeur et son vice étant la lâcheté. Une troisième part est concupiscente, sa vertu réside dans la chasteté et son vice dans le suivi sans retenue des passions.  Faire preuve de patience face au vice est une valeur de l’âme qui permet à la personne de faire face autant à la bienveillance qu’à la malveillance. Donc, quiconque manque de patience et laisse ses penchants prendre le dessus sur sa raison a donc désigné en tant que guide une chose qui doit être pourtant être dominée. Il risque alors de subir des pertes là où il espérait trouver du profit. Il trouvera de la souffrance là où il espérait trouver du bonheur.  En effet, les êtres humains ont été favorisés sur les bêtes par la raison. L’intelligence a été désignée pour canaliser le suivi des désirs. Donc, celui qui n’accepte pas le jugement de sa raison et se conforme à celui de sa passion, l’animal devient meilleur que lui.
Les gloires n’ont-elles pas été discréditées et les honneurs bafoués qu’à la suite du suivi des passions ?  On trouve également un signe dans l’anticipation du plaisir que la pulsion incite à obtenir. En réfléchissant sur l’état ressenti après la satisfaction du plaisir et en le comparant avec la gravité du péché accompli, on se rend alors compte que l’on a perdu le double de ce que l’on a gagné.  Un poète a dit à ce sujet :  Combien le plaisir qui a amené le bonheur, A fini par révéler tristesse et douleur Combien de désirs ont détruit, chez ceux qui les ont goûtés, Les ornements de la religion et de la vertu  Sache que lorsque l’Homme agit selon ses passions, il finit par trouver en lui déshonneur et humiliation. Même si ses désirs ne lui nuisent pas directement, il se sent étouffé par eux. Mais quand il reprend le dessus sur ses penchants, il redécouvre en lui honneur et fierté tout en se sentant victorieux et triomphant.   C’est pour cette raison que les gens sont fascinés par les ascètes au point de vouloir leur embrasser les mains (en signe de respect). C’est parce qu’ils les perçoivent comme des personnes ayant été assez fortes pour délaisser ceux face à quoi elles sont faibles. C’est en cela que consiste la désobéissance aux passions.

Source: www.muslimlife.fr
Traduction  de Al Ibn a lTibb Jawzî A l mes Ruhani

Versets à méditer: Allah est la Lumière des cieux et de la terre. ... آيات للتّدبُّر: ٱللَّهُ نُورُ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلْأَرْضِ


ٱللَّهُ نُورُ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلْأَرْضِ ۚ مَثَلُ نُورِهِۦ كَمِشْكَوٰةٍۢ فِيهَا مِصْبَاحٌ ۖ ٱلْمِصْبَاحُ فِى زُجَاجَةٍ ۖ ٱلزُّجَاجَةُ كَأَنَّهَا كَوْكَبٌۭ دُرِّىٌّۭ يُوقَدُ مِن شَجَرَةٍۢ مُّبَٰرَكَةٍۢ زَيْتُونَةٍۢ لَّا شَرْقِيَّةٍۢ وَلَا غَرْبِيَّةٍۢ يَكَادُ زَيْتُهَا يُضِىٓءُ وَلَوْ لَمْ تَمْسَسْهُ نَارٌۭ ۚ نُّورٌ عَلَىٰ نُورٍۢ ۗ يَهْدِى ٱللَّهُ لِنُورِهِۦ مَن يَشَآءُ ۚ وَيَضْرِبُ ٱللَّهُ ٱلْأَمْثَٰلَ لِلنَّاسِ ۗ وَٱللَّهُ بِكُلِّ شَىْءٍ عَلِيمٌۭ. (٣٥)
« Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un cristal, et ce cristal ressemble à un astre brillant ; son combustible vient d'un arbre béni : un olivier qui n'est ni d'orient ni d'occident dont l'huile semble éclairer sans même que le feu ne la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des exemples et Allah sait tout. »  Sourate An-Nûr, verset 35