Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

dimanche 31 mai 2020

Versets à méditer: Yâ Sîn. (1) Par le Coran ... آيات للتّدبُّر: يسٓ (١)وَٱلۡقُرۡءَانِ ٱلۡحَكِيمِ


يسٓ (١) وَٱلۡقُرۡءَانِ ٱلۡحَكِيمِ (٢) إِنَّكَ لَمِنَ ٱلۡمُرۡسَلِينَ (٣) عَلَىٰ صِرَٲطٍ۬ مُّسۡتَقِيمٍ۬ (٤) تَنزِيلَ ٱلۡعَزِيزِ ٱلرَّحِيمِ (٥) لِتُنذِرَ قَوۡمً۬ا مَّآ أُنذِرَ ءَابَآؤُهُمۡ فَهُمۡ غَـٰفِلُونَ (٦) لَقَدۡ حَقَّ ٱلۡقَوۡلُ عَلَىٰٓ أَكۡثَرِهِمۡ فَهُمۡ لَا يُؤۡمِنُونَ (٧) إِنَّا جَعَلۡنَا فِىٓ أَعۡنَـٰقِهِمۡ أَغۡلَـٰلاً۬ فَهِىَ إِلَى ٱلۡأَذۡقَانِ فَهُم مُّقۡمَحُونَ (٨) وَجَعَلۡنَا مِنۢ بَيۡنِ أَيۡدِيہِمۡ سَدًّ۬ا وَمِنۡ خَلۡفِهِمۡ سَدًّ۬ا فَأَغۡشَيۡنَـٰهُمۡ فَهُمۡ لَا يُبۡصِرُونَ (٩) وَسَوَآءٌ عَلَيۡہِمۡ ءَأَنذَرۡتَهُمۡ أَمۡ لَمۡ تُنذِرۡهُمۡ لَا يُؤۡمِنُونَ (١٠) إِنَّمَا تُنذِرُ مَنِ ٱتَّبَعَ ٱلذِّڪۡرَ وَخَشِىَ ٱلرَّحۡمَـٰنَ بِٱلۡغَيۡبِۖ فَبَشِّرۡهُ بِمَغۡفِرَةٍ۬ وَأَجۡرٍ۬ ڪَرِيمٍ (١١) إِنَّا نَحۡنُ نُحۡىِ ٱلۡمَوۡتَىٰ وَنَڪۡتُبُ مَا قَدَّمُواْ وَءَاثَـٰرَهُمۡۚ وَكُلَّ شَىۡءٍ أَحۡصَيۡنَـٰهُ فِىٓ إِمَامٍ۬ مُّبِينٍ۬ (١٢) 

Yâ Sîn. (1) Par le Coran plein de sagesse. (2) Tu (Muḥammad) es certes du nombre des messagers, (3) sur un chemin droit. (4) C’est une révélation de la part du Tout Puissant, du Très Miséricordieux, (5) pour que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n’ont pas été avertis: ils sont donc insouciants. (6) En effet, la Parole contre la plupart d’entre eux s’est réalisée: ils ne croiront donc pas. (7) Nous mettrons des carcans à leurs cous, et il y en aura jusqu’aux mentons: et voilà qu’ils iront têtes dressées. (8) et Nous mettrons une barrière devant eux et une barrière derrière eux; Nous les recouvrirons d’un voile: et voilà qu’ils ne pourront rien voir. (9) Cela leur est égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas: ils ne croiront jamais. (10) Tu avertis seulement celui qui suit le Rappel (le Coran), et craint le Tout Miséricordieux, malgré qu’il ne Le voit pas. Annonce-lui un pardon et une récompense généreuse. (11) C’est Nous qui ressuscitons les morts et écrivons ce qu’ils ont fait [pour l’au-delà] ainsi que leurs traces. Et Nous avons dénombré toute chose dans un registre explicite. (12)

samedi 30 mai 2020

Coran à méditer: N'y a t-il pas de limites à une bonne moralité? Peut-on dire "cela suffit" après avoir atteint un certain seuil de moralité

Il n'y pas de limites à une bonne moralité. Pour chaque comportement et chaque parole prononcée, il existe certainement un comportement meilleur, une parole meilleure. On ne peut jamais dire "cela suffit" ou "c'est le mieux que je puisse faire". De plus, dès qu'une personne considère avoir atteint un niveau de moralité satisfaisant, un mauvais comportement, une mauvaise pensée va se révéler en elle. Dès l'instant où l'homme estime qu'il n'est pas nécessaire de se remettre en question, il ne va ni apprécier les beautés de la vie, ni même essayer d'améliorer son caractère. Dieu a déclaré dans les versets suivants que tous ceux qui pensent se suffire à eux-mêmes sont des personnes arrogantes:
Prenez garde! Vraiment l'homme devient rebelle, dès qu'il estime qu'il peut se suffire à lui-même. (Coran, 96: 6-7)
Ainsi, l'homme devrait, jusqu'à la fin de sa vie, chercher à améliorer son comportement, et également chercher à tout mettre en œuvre pour progresser. En effet, personne ne peut s'assurer de l'accès au paradis et de la satisfaction divine, avant de connaître la décision de Dieu quant au sort qui lui sera réservé.

Versets à méditer: C’est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son Zakaria ... آيات للتّدبُّر: ذِكۡرُ رَحۡمَتِ رَبِّكَ عَبۡدَهُۥ زَڪَرِيَّآ


ڪٓهيعٓصٓ (١) ذِكۡرُ رَحۡمَتِ رَبِّكَ عَبۡدَهُ ۥ زَڪَرِيَّآ (٢) إِذۡ نَادَىٰ رَبَّهُ ۥ نِدَآءً خَفِيًّ۬ا (٣) قَالَ رَبِّ إِنِّى وَهَنَ ٱلۡعَظۡمُ مِنِّى وَٱشۡتَعَلَ ٱلرَّأۡسُ شَيۡبً۬ا وَلَمۡ أَڪُنۢ بِدُعَآٮِٕكَ رَبِّ شَقِيًّ۬ا (٤) وَإِنِّى خِفۡتُ ٱلۡمَوَٲلِىَ مِن وَرَآءِى وَڪَانَتِ ٱمۡرَأَتِى عَاقِرً۬ا فَهَبۡ لِى مِن لَّدُنكَ وَلِيًّ۬ا (٥) يَرِثُنِى وَيَرِثُ مِنۡ ءَالِ يَعۡقُوبَۖ وَٱجۡعَلۡهُ رَبِّ رَضِيًّ۬ا (٦) يَـٰزَڪَرِيَّآ إِنَّا نُبَشِّرُكَ بِغُلَـٰمٍ ٱسۡمُهُ ۥ يَحۡيَىٰ لَمۡ نَجۡعَل لَّهُ ۥ مِن قَبۡلُ سَمِيًّ۬ا (٧) قَالَ رَبِّ أَنَّىٰ يَكُونُ لِى غُلَـٰمٌ۬ وَڪَانَتِ ٱمۡرَأَتِى عَاقِرً۬ا وَقَدۡ بَلَغۡتُ مِنَ ٱلۡڪِبَرِ عِتِيًّ۬ا (٨)
Kāf, Hā<, Yā<, ‘Aīn, Ṣāḏ(2). (1) C’est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie. (2) Lorsqu’il invoqua son Seigneur d’une invocation secrète, (3) et dit: «Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s’est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n’ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur. (4) Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant (5) qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu’il te soit agréable, ô mon Seigneur». (6) «Ô Zacharie, Nous t’annonçons la bonne nouvelle d’un fils. Son nom sera Yaḥya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d’homonyme». (7) 

vendredi 29 mai 2020

Versets à méditer: Répondez à l’appel ... آيات للتّدبُّر: ٱسۡتَجِيبُواْ لِرَبِّكُم


 ٱسۡتَجِيبُواْ لِرَبِّكُم مِّن قَبۡلِ أَن يَأۡتِىَ يَوۡمٌ۬ لَّا مَرَدَّ لَهُ ۥ مِنَ ٱللَّهِۚ مَا لَكُم مِّن مَّلۡجَإٍ۬ يَوۡمَٮِٕذٍ۬ وَمَا لَكُم مِّن نَّڪِيرٍ۬ (٤٧) فَإِنۡ أَعۡرَضُواْ فَمَآ أَرۡسَلۡنَـٰكَ عَلَيۡہِمۡ حَفِيظًاۖ إِنۡ عَلَيۡكَ إِلَّا ٱلۡبَلَـٰغُۗ وَإِنَّآ إِذَآ أَذَقۡنَا ٱلۡإِنسَـٰنَ مِنَّا رَحۡمَةً۬ فَرِحَ بِہَاۖ وَإِن تُصِبۡہُمۡ سَيِّئَةُۢ بِمَا قَدَّمَتۡ أَيۡدِيهِمۡ فَإِنَّ ٱلۡإِنسَـٰنَ كَفُورٌ۬ (٤٨)
 Répondez à l’appel de votre Seigneur avant que ne vienne un jour dont Allah ne reportera jamais le terme. Ce jour-là, nul refuge pour vous et vous ne pourrez point nier (vos péchés). (47) S’ils se détournent, ...Nous ne t’avons pas envoyé pour assurer leur sauvegarde: tu n’es chargé que de transmettre [le message]. Et lorsque Nous faisons goûter à l’homme une miséricorde venant de Nous, il en exulte; mais si un malheur les atteint pour ce que leurs mains ont perpétré..., l’homme est alors très ingrat! (48)

L’heure de l'invocation exaucée le jour du vendredi - ساعة الاستجابة يوم الجمعة


Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a mentionné le vendredi et il a dit:
« Il y a dans ce jour une heure durant laquelle aucun serviteur musulman qui est debout en train de prier demande une chose à Allah sans qu'il ne la lui donne » et il fit signe avec sa main pour montrer qu'elle est courte.
(Rapporté par Boukhari et Mouslim )
عن أبي هريرة رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه و سلم ذكر يوم الجمعة فقال : فيه ساعة لا يوافقها عبد مسلم وهو قائم يصلي يسأل الله تعالى 
شيئا إلا أعطاه إياه وأشار بيده يقللها.
( رواه البخاري ومسلم ) 
L'invocation-du'â- une humilité et un besoin ...







Versets à méditer: Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi، ... آيات للتّدبُّر: يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓاْ إِذَا نُودِىَ


يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓاْ إِذَا نُودِىَ لِلصَّلَوٰةِ مِن يَوۡمِ ٱلۡجُمُعَةِ فَٱسۡعَوۡاْ إِلَىٰ ذِكۡرِ ٱللَّهِ وَذَرُواْ ٱلۡبَيۡعَۚ ذَٲلِكُمۡ خَيۡرٌ۬ لَّكُمۡ إِن كُنتُمۡ تَعۡلَمُونَ (٩)

Que la "Prière" d’Allâh soit sur Son Prophète - paix et bénédictions sur lui اللهم صّلِّ وَسَلِّمْ عَلۓِ نَبِيْنَا مُحَمد ﷺ

بسم اللّٰه الرحمن الرحيم 
يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓاْ إِذَا نُودِىَ لِلصَّلَوٰةِ مِن يَوۡمِ ٱلۡجُمُعَةِ فَٱسۡعَوۡاْ إِلَىٰ ذِكۡرِ ٱللَّهِ وَذَرُواْ ٱلۡبَيۡعَۚ ذَٲلِكُمۡ خَيۡرٌ۬ لَّكُمۡ إِن كُنتُمۡ تَعۡلَمُونَ (٩)

jeudi 28 mai 2020

Versets à méditer: Ceux qui émiettent leur religion ... آيات للتّدبُّر: إِنَّٱلَّذِينَ فَرَّقُواْ


 إِنَّ ٱلَّذِينَ فَرَّقُواْ دِينَہُمۡ وَكَانُواْ شِيَعً۬ا لَّسۡتَ مِنۡہُمۡ فِى شَىۡءٍۚ إِنَّمَآ أَمۡرُهُمۡ إِلَى ٱللَّهِ ثُمَّ يُنَبِّئُہُم بِمَا كَانُواْ يَفۡعَلُونَ (١٥٩) مَن جَآءَ بِٱلۡحَسَنَةِ فَلَهُ ۥ عَشۡرُ أَمۡثَالِهَاۖ وَمَن جَآءَ بِٱلسَّيِّئَةِ فَلَا يُجۡزَىٰٓ إِلَّا مِثۡلَهَا وَهُمۡ لَا يُظۡلَمُونَ (١٦٠) قُلۡ إِنَّنِى هَدَٮٰنِى رَبِّىٓ إِلَىٰ صِرَٲطٍ۬ مُّسۡتَقِيمٍ۬ دِينً۬ا قِيَمً۬ا مِّلَّةَ إِبۡرَٲهِيمَ حَنِيفً۬اۚ وَمَا كَانَ مِنَ ٱلۡمُشۡرِكِينَ (١٦١) قُلۡ إِنَّ صَلَاتِى وَنُسُكِى وَمَحۡيَاىَ وَمَمَاتِى لِلَّهِ رَبِّ ٱلۡعَـٰلَمِينَ (١٦٢) لَا شَرِيكَ لَهُ ۥۖ وَبِذَٲلِكَ أُمِرۡتُ وَأَنَا۟ أَوَّلُ ٱلۡمُسۡلِمِينَ (١٦٣)
 Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable en rien: leur sort ne dépend que d’Allah. Puis Il les informera de ce qu’ils faisaient. (159) Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par son équivalent. Et on ne leur fera aucune injustice. (160) Dis: «Moi, mon Seigneur m’a guidé vers un chemin droit, une religion droite, la religion d’Abraham, le soumis exclusivement à Allah et qui n’était point parmi les associateurs. (161) Dis: «En vérité, ma Ṣalāt, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. (162) A Lui nul associé! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre.» (163)

mercredi 27 mai 2020

Coran à méditer: Quels avantages apporte l'observance de la morale du Coran à la famille?

La morale du Coran exige du respect à l'égard de ses parents. Dieu le révèle dans la sourate 31 au verset 14:
Nous avons commandé à l'homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l'a portée [subissant pour lui] peine sur peine: son sevrage a lieu à deux ans. "Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination." (Coran, 31: 14)
Dans un foyer où la morale du Coran est observée, il n'y a aucune dispute, aucune querelle et aucun conflit. Une attitude très respectueuse est adoptée à l'égard de la mère, du père et des autres membres de la famille. Chacun évolue dans un environnement serein, où règne le bonheur.
Pauvreté ou richesse n'entame en rien la dévotion, l'amour et le respect mutuel entre les membres d'une même famille, car ceux-ci se soutiennent et s'entraident en toutes circonstances.

Versets à méditer: Et le peuple de Moïse adopta ... آيات للتّدبُّر: وَٱتَّخَذَ قَوۡمُ مُوسَىٰ


وَٱتَّخَذَ قَوۡمُ مُوسَىٰ مِنۢ بَعۡدِهِۦ مِنۡ حُلِيِّهِمۡ عِجۡلاً۬ جَسَدً۬ا لَّهُ ۥ خُوَارٌۚ أَلَمۡ يَرَوۡاْ أَنَّهُ ۥ لَا يُكَلِّمُهُمۡ وَلَا يَہۡدِيہِمۡ سَبِيلاًۘ ٱتَّخَذُوهُ وَڪَانُواْ ظَـٰلِمِينَ (١٤٨) وَلَمَّا سُقِطَ فِىٓ أَيۡدِيهِمۡ وَرَأَوۡاْ أَنَّهُمۡ قَدۡ ضَلُّواْ قَالُواْ لَٮِٕن لَّمۡ يَرۡحَمۡنَا رَبُّنَا وَيَغۡفِرۡ لَنَا لَنَڪُونَنَّ مِنَ ٱلۡخَـٰسِرِينَ (١٤٩) وَلَمَّا رَجَعَ مُوسَىٰٓ إِلَىٰ قَوۡمِهِۦ غَضۡبَـٰنَ أَسِفً۬ا قَالَ بِئۡسَمَا خَلَفۡتُمُونِى مِنۢ بَعۡدِىٓۖ أَعَجِلۡتُمۡ أَمۡرَ رَبِّكُمۡۖ ... (١٥٠)
Et le peuple de Moïse adopta après lui un veau, fait de leurs parures: un corps qui semblait mugir. N’ont-ils pas vu qu’il ne leur parlait point et qu’il ne les guidait sur aucun chemin? Ils l’adoptèrent [comme divinité], et ils étaient des injustes. (148) Et quand ils éprouvèrent des regrets, et qu’ils virent qu’ils étaient bel et bien égarés, ils dirent: «Si notre Seigneur ne nous fait pas miséricorde et ne nous pardonne pas, nous serons très certainement du nombre des perdants». (149) Et lorsque Moïse retourna à son peuple, fâché, attristé, il dit: «Vous avez très mal agi pendant mon absence! Avez-vous voulu hâter le commandement de votre Seigneur?» ... (150)

mardi 26 mai 2020

Guérison des Âmes d'Ibn Al Jawzi: Guérir de l’amour fou


Chapitre 4 : Guérir de l’amour fou

(Al-‘Ishq)  L’amour fou est une maladie qui a fait des ravages chez de nombreuses personnes que ce soit dans leur corps, leur religion ou les deux. C’est une maladie pour laquelle j’ai écrit le livre Le blâme des passions à l’intérieur duquel j’ai listé de nombreux remèdes contre elle. Je vais toutefois en citer quelques-uns ici dans le but de ne laisser de côté aucun sujet concerné par ce livre.  Quiconque s’abstient de mélanger les ingrédients toxiques de cette maladie en baissant son regard sera sauvé. Dans le cas contraire, il sera aussi malade que celui qui se prête à ce dangereux mélange.  S’il parvient à se rectifier avant que ce ne soit profondément ancré en lui, ce remède (baisser le regard) pourra lui être utile. Par contre, s’il laisse cette maladie s’installer jusqu’à l’enracinement profond, le remède ne lui sera pas profitable.  Sache que le simple regard vers ce qui est désiré n’amène pas directement à l’amour fou. En revanche, il aide souvent à l’apparition de cette maladie lorsqu’il est assisté par la force de la convoitise, de la jeunesse et du désir.  Donc, celui qui veut pouvoir profiter du remède doit se hâter avant que la maladie ne s’enracine en lui. Cela n’est possible qu’en faisant barrage à ce qui la fait naître et en faisant preuve de patience dans cette lutte. En effet, maîtrise de soi et ténacité sont les médicaments les plus efficaces.  La meilleure assistance dans ce combat réside dans la crainte
d’Allah, dans le fait d’empêcher l’âme méprisable de s’humilier et dans le souvenir des défauts propres de la personne aimée. Ibn Mas’ûd a dit : « Si l’un d’entre vous aime une femme, qu’il se souvienne de ses défauts. ».  Chaque fois que la personne aimée est accessible et licite pour l’amoureux, alors l’union (par le mariage) devient le meilleur remède. L’intensité de cette maladie diminue avec le mariage, de même qu’avec la polygamie, le long voyage, la pensée d’être trahi par l’être aimé, la lecture de livres sur l’ascétisme, le souvenir de la mort, la visite du malade et celle des cimetières.  Ensuite, que celui qui est concerné médite sur l’objet de son désir puis sur ce qu’il a ressenti après l’avoir obtenu. Qu’il observe désormais son indifférence vis-à-vis de ce qu’il désirait si ardemment auparavant. Enfin, qu’il regarde l’exemple de ceux autour de lui, car ce sont des gens qui peuvent l’aider à s’extraire de son gouffre et le soutenir dans ce choix difficile.  J’ai également déjà raconté l’histoire de celui qui fut épris d’un jeune homme. Un jour, alors qu’il se regardait dans le miroir, il remarqua quelques cheveux gris. Il délaissa alors le garçon.   Le jeune homme lui écrivit alors :  Pourquoi ai-je été abandonné comme jamais auparavant ? Et les signes de l’abandon sont si clairs Et je vois que tu me dévores du regard, mais me remplit de confusion (en aimant d’autres que lui) Même si j’ai toujours su que j’étais ton unique amour  L’homme répondit :  J’agis  comme  un  jeune  garçon  alors  qu’en  réalité  je  suis  vieux Je suis  marqué par l’embarras Ne m’en  veux pas  pour mon  désamour Ce que j’ai dépensé m’est  suffisant Je devrais  rendre des  comptes  pour ce que j’ai fais Alors  protègemoi des  péchés  que je pourrais  commettre Nous  avons  vu  le père de l’humanité Être humilié pour une erreur. ( Adam ).
Source: www.muslimlife.fr
Traduction  de Al Ibn a lTibb Jawzî A l mes Ruhani

Versets à méditer: Ne méditent-ils donc pas sur le Coran?... آيت للتّدبُّر: أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ ٱلۡقُرۡءَانَۚ


أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ ٱلۡقُرۡءَانَۚ وَلَوۡ كَانَ مِنۡ عِندِ غَيۡرِ ٱللَّهِ لَوَجَدُواْ فِيهِ ٱخۡتِلَـٰفً۬ا ڪَثِيرً۬ا (٨٢) وَإِذَا جَآءَهُمۡ أَمۡرٌ۬ مِّنَ ٱلۡأَمۡنِ أَوِ ٱلۡخَوۡفِ أَذَاعُواْ بِهِۦۖ وَلَوۡ رَدُّوهُ إِلَى ٱلرَّسُولِ وَإِلَىٰٓ أُوْلِى ٱلۡأَمۡرِ مِنۡہُمۡ لَعَلِمَهُ ٱلَّذِينَ يَسۡتَنۢبِطُونَهُ ۥ مِنۡہُمۡۗ وَلَوۡلَا فَضۡلُ ٱللَّهِ عَلَيۡڪُمۡ وَرَحۡمَتُهُ ۥ لَٱتَّبَعۡتُمُ ٱلشَّيۡطَـٰنَ إِلَّا قَلِيلاً۬ (٨٣)
 Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions! (82) Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n’eussent été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le Diable, à part quelques-uns. (83)

lundi 25 mai 2020

Versets à méditer: Nul malheur n'atteint [l'homme] que par la permission d'Allah. ... آيات للتّدبُّر: مَآ أَصَابَ مِن مُّصِيبَةٍ إِلَّا بِإِذْنِ ٱللَّهِ


مَآ أَصَابَ مِن مُّصِيبَةٍ إِلَّا بِإِذْنِ ٱللَّهِ ۗ وَمَن يُؤْمِنۢ بِٱللَّهِ يَهْدِ قَلْبَهُۥ ۚ وَٱللَّهُ بِكُلِّ شَىْءٍ عَلِيمٌۭ. (١١)
Nul malheur n'atteint [l'homme] que par la permission d'Allah. Et quiconque croit en Allah, [Allah] guide son cœur. Allah est Omniscient.(11)
Sourate 64 "LA GRANDE PERTE التًَّغَابُن" 

Versets à méditer: Celui qui pardonne et se montre conciliant ... آيات للتّدبُّر: وَجَزَٰٓؤُا۟ سَيِّئَةٍۢ سَيِّئَةٌۭ مِّثْلُهَا


وَجَزَٰٓؤُا۟ سَيِّئَةٍۢ سَيِّئَةٌۭ مِّثْلُهَا ۖ فَمَنْ عَفَا وَأَصْلَحَ فَأَجْرُهُۥ عَلَى ٱللَّهِ ۚ إِنَّهُۥ لَا يُحِبُّ ٱلظَّٰلِمِينَ. (٤٠)
celui qui pardonne et se montre conciliant trouvera sa récompense auprès du Seigneur, car Dieu n’aime pas les agresseurs. (40)

dimanche 24 mai 2020

Versets à méditer: A Allah appartient l’Inconnaissable des cieux et de la terre, ..

 A Allah appartient l’Inconnaissable des cieux et de la terre, et c’est à Lui que revient l’ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Ton Seigneur n’est pas inattentif à ce que vous faites (123). S 11.

vendredi 22 mai 2020

Versets à méditer: Et quand leur vint d’Allah un messager ...

« Et quand leur vint d’Allah un messager confirmant ce qu’il y avait déjà avec eux, certains à qui le Livre avait été donné, jetèrent derrière leur dos le Livre d’Allah comme s’ils ne savaient pas! » [S2 - V101]

jeudi 21 mai 2020

mercredi 20 mai 2020

Versets à méditer: Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ..

« Nous leur montrerons
Nos signes dans
l'univers et en
eux-mêmes, jusqu'à
ce qu'il leur apparaisse
clairement que ceci
est la vérité. »
Sourate Fussilat, verset 53

Le gagnant et le perdant pendant le mois de Ramadan

O vous les musulmans !
Une grande période d'honneur et de bénédiction est arrivée pour les 
musulmans ; pendant cette période, Allah  a fait descendre Son Livre et a prescrit le jeûne; c'est le mois pour augmenter les prières et la lecture du Coran, pour être sauvé de l'enfer, pour avoir le pardon d'Allah et pour donner les aumônes et faire le bien ; le Prophète  a dit : " Le mois de Ramadan est arrivé ; un mois bénit pendant lequel Allah vous a prescrit le jeûne ; pendant ce mois, les portes du ciel sont ouvertes et les portes de l'enfer sont fermées et les diables sont enchaînés ; et il y a dans ce mois une nuit qui vaut plus que 1.000 nuits (d'adoration), celui qui ne gagnera pas le bien de cette nuit, sera perdant"  [ Rapporté par An-Nassaï.]
Allah  a fait que le meilleur des mois soit une période pendant laquelle ses serviteurs rivalisent dans l'accomplissement des bonnes actions ; de même que les coeurs sont purifiés.

Celui qui commence le jeûne en étant désobéissant à ses parents, ayant rompu les liens de parenté, en étant séparé de ses frères, et qui dit du mal des gens et les calomnie, ne profitera jamais du mois de Ramadan, le Prophète  a dit :
"Celui qui ne cesse de mentir, Allah n'a pas besoin qu'il s'abstienne de manger et de boire" [ Rapporté par Al-Boukhari.]
Lorsque nos pieux prédécesseurs jeûnaient, ils restaient dans les mosquées et ils disaient : "nous protégeons notre jeûne et ne disons du mal de personne". Pendant ce mois, les gens sérieux font des efforts dans l'obéissance de leur Seigneur, en accomplissant les prières en congrégation dans les mosquées, en priant la nuit avec l'imam, en lisant le Coran, en donnant l'aumône aux pauvres parmi les gens de leur famille et leurs voisins, en donnant aux jeûneurs de la nourriture pour rompre  le jeûne - le Prophète  a dit :

"Quiconque donne à un jeûneur de la nourriture pour rompre le jeûne, aura la même récompense que le jeûneur sans que cela ne diminue en rien la récompense du jeûneur"  [ Rapporté par At-Tirmidhi.]
De même qu'en accomplissant la retraite dans une des maisons d'Allah pendant les dix derniers jours du mois de Ramadan, en accomplissant la Oumrah, selon le hadith
"une Oumrah accomplie pendant le mois de Ramadan équivaut à un pèlerinage" [ Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim ]
et dans une autre version "équivaut à un pèlerinage avec moi" c'est-à-dire avec le Prophète . Il faut aussi pendant ce mois : augmenter les invocations et demander pardon à Allah, car l'invocation du jeûneur lorsqu'il rompt le jeûne n'est jamais rejetée, ainsi que pendant le dernier tiers de la nuit, Allah  dit :  "Qui m'invoque pour que j'exauce ses demandes" ; augmenter les bons comportements envers les parents, être plus proche d'eux et être très affectueux avec eux ; avoir un bon comportement avec la femme, les enfants et la famille ; rendre visite aux gens de la famille et aux voisins ; aider les pauvres, les miséreux, les veuves et les orphelins ; voilà les qualités des pieux pendant le mois des bienfaits.
Et parmi les meilleurs actions après la correction de l'âme, le fait d'appeler les gens vers Allah, faire des efforts pour qu'ils soient bien guidés et corriger leurs comportements qui ont été corrompus : "Et quelle meilleur parole que celle de celui qui a appelé vers Allah, a accompli les bonnes actions et a dit : je suis parmi les musulmans ? "; il faut appeler vers Allah  en donnant de bons conseils, en étant sincère dans nos paroles, et en étant un bon exemple à suivre :
"Quiconque appelle vers une guidée aura la même récompense que ceux qui le suivront sans que cela ne diminue en rien leurs récompenses" [ Rapporté par Mouslim.]
Accueillez le mois de Ramadan en nettoyant votre argent de ce qui est illicite, car l'argent illicite est la cause des malheurs dans ce monde et le jour du jugement, les invocations ne sont pas exaucées et les portes du ciel ne s'ouvrent pas, donc nettoyez-vous et votre maison de tout argent illicite pour que vous puissiez prier devant Allah  avec un coeur rempli de crainte et pour que vos invocations soient exaucées.
Certaines personnes commettent des choses interdites et font du mois de Ramadan une période pour commettre les péchés ; ils regardent les choses interdites, ils écoutent la musique, ils passent leur temps devant les chaînes de télévision par satélite, ils regardent les musulmanes dans les magasins et les rues, ils restent dans des assemblées de jeu et de distraction ; n'ont-ils pas su qu'il n'y a pas de plaisir en dehors de l'obéissance à Allah  et que tout plaisir provenant de l'illicite conduit au malheur et au regret :
{ Et celui qui se détournera de Mon rappel, aura une vie difficile } [ Sourate 20 - Verset 124 ]
O vous les musulmans !
Le désespoir est l'arme du diable, il l'utilise contre celui qui commet les péchés pour l'obliger à continuer dans sa désobéissance à Allah , mais quel que soit les péchés que le serviteur ait commis, dans l'Islam, il ne faut jamais désespérer de la miséricorde d'Allah, car le repentir efface les péchés commis avant lui, et le mois de Ramadan est la bonne période pour se repentir, Allah  a dit :{ Dis : O Mes serviteurs qui ont été injustes envers eux-mêmes, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah ; Allah pardonne tous les péchés } [ Sourate 39 - Verset 53 ]
et Allah  a dit dans le hadith Quoudsi :
" O fils d'Adam ! Tant que tu m'invoqueras et que tu auras de l'espoir en Moi, Je te pardonnerais tous tes péchés ; O fils d'Adam! Si tes péchés atteignaient le ciel et qu'ensuite tu me demandes pardon, Je te pardonnerais ; O fils d'Adam! Si tu venais le jour du jugement en ayant des péchés qui remplissent la terre et que tu ne m'associes rien, Je te pardonnerais "  [ Rapporté par At-Tirmidhi.]
Loqmane  (que la paix soit sur lui) a dit à son fils : "O mon fils ! Dis toujours : O mon Seigneur pardonne-moi ", car il y a une heure pendant laquelle Allah   ne rejette jamais les invocations. Les signes du repentir sont : pleurer sur ce qui est passé, avoir peur de commettre les péchés, s'éloigner des mauvaises personnes, et rester avec les pieux.
O femme musulmane !
Sois pendant ce mois bénis une cause de guidée, recherche l'honneur et éloignes-toi des mauvaises choses, sois fière de ta religion, préserve ta chasteté, n'écoute pas les paroles qui te disent d'enlever le voile et la pudeur ou d'imiter les mécréantes et les débauchées qui ont abandonné les qualités féminines et la pudeur ; fais attention à ne pas sortir sans le voile, éloignes-toi des mauvaises compagnies ; la maison est la demeure de la femme et les endroits qu'Allah   déteste le plus sont les marchés ; donc, embellis-toi avec la religion car la vie est courte et la situation le jour du jugement est difficile.
Je cherche protection auprès d'Allah   contre satan le maudit :

{ Le mois de Ramadan oú a été descendu le Coran comme bonne direction pour les humains et comme preuves évidentes de la bonne direction et du discernement parfait. Que celui d'entre vous qui constate la naissance du mois le jeûne! Celui qui est malade ou en voyage, un nombre équivalent d'autres jours. Allah ne vous veut pas la gêne, mais Il vous veut l'aisance et la facilité. Et afin que vous accomplissiez la totalité des jours convenus et que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir bien guidés et peut-être remercierez-vous } [ Sourate 2 - Verset 185 ]

O vous les musulmans !
Le monde se terminera avec ses joies et ses tristesses, et la vie, qu'elle soit longue ou courte finira, et les gens retourneront vers leur Seigneur ; combien de personnes attendaient le mois de Ramadan avec beaucoup d'espoir, et la mort est arrivée. Donc, augmentez les bonnes actions pendant ce mois de Ramadan qui vous est venu après une longue absence, ouvrez une nouvelle page avec votre Seigneur, abaissez le voile sur un passé que vous avez oublié et qu'Allah  a compté, repentissez-vous de tous vos péchés à celui qui accepte le repentir et qui est le Très Miséricordieux ; ainsi, Allah  vous pardonnera et vous protégera du châtiment.
De Cheikh Abdel Bari At-Toubeyti
  

Versets à méditer: La course aux richesses vous distrait, ..

« La course aux richesses vous distrait, jusqu'à ce que vous visitiez les tombes. Mais non ! Bientôt, vouss saurez ! Encore une fois ! Bientôt, vous saurez ! Si seulement vous saviez de science certaine, [vous ne seriez pas distraits]. Et vous verrez l'Enfer. Certes, vous le verrez avec l'oeil de la certitude. Puis, vous serez interrogés ce jour-là sur les bienfaits. »  Sourate2 At-Takâthur

mardi 19 mai 2020

Le jeûne et ses secrets (Mukhtasar Minhâj al-Qâsidîn) par l' imam Ibn Qudâma al-Maqdis


Sache que le jeûne ( as-sawm ) comporte une particularité qui n'existe pas ailleurs, à savoir le fait qu'il est attribué à Allah - تعالى -.

 En effet Allah - تعالى - a dit : « Le jeûne M'appartient et c'est Moi qui le récompense ».

C'est un honneur que d'être attribué de la sorte, à l'instar de l'honneur en faveur de la Maison de Allah. Car Allah a dit :«Purifie Ma maison »(Qur’ân:22-26)

A vrai dire le jeûne a reçu tant de mérite pour deux raisons 

La première : il s'agit d'un acte secret et intérieur que les créatures ne peuvent voir, de ce fait il est à l'abri de la duplicité.
La deuxième : c'est un moyen pour vaincre l'ennemi de Allah, car l'ennemi se sert des désirs comme instruments privilégiés. Or les désirs se renforcent au moyen du manger et du boire. Ainsi du moment que la terre des désirs est fertile, les démons fréquentent assidûment un tel pâturage. Ce n'est qu'en renonçant aux désirs qu'on rendra leur accès des plus difficiles.
Du reste il existe sur le jeûne beaucoup de traditions qui attestent son grand mérite, et elles sont bien connues.
 


Les Sunnans du jeûne
 

Il est recommandé de recourir au suhûr ( le fait de manger à la fin de la nuit ) et de la retarder. De même, il est recommandé de hâter la rupture du jeûne et de commencer par manger quelques dattes.

Il est également recommandé d'être généreux pendant le Ramadan, de faire le bien, de faire beaucoup d'aumône pour mieux se conformer à l'attitude de l'Envoyé de Allah - صلى الله عليه و سلم -. De même, il est recommandé d 'étudier le Qour'an, d'observer des retraites spirituelles ( I'tikâf ) notamment au cours des dix dernières nuits de Ramadan et de multiplier les exercices spirituels.

Il est dit dans les deux sahîh d'après le Hadîth rapporté par Aïcha : « Dès que commencent les dix dernières nuits de Ramadan, l'Envoyé de Allah - صلى الله عليه و سلم - se serrait la ceinture, veillait la nuit en dévotion et réveillait les gens de sa maison ».

Les savants disent que l'expression : « Se serrait la ceinture » ; peut signifier deux choses :

- se détourner des femmes
- pour montrer tout le sérieux dans l'action spirituelle.
D'ailleurs la raison de son effort au cours des dix dernières nuits réside dans la recherche de la nuit de qadar ( la grande valeur ).

Les secrets du jeûne et ses règles de convenance.


Le jeûne comporte trois degrés : le jeûne des gens du commun, le jeûne des gens de l'élite et le jeûne de l'élite de l'élite.
Pour ce qui est du jeûne des gens du commun, il consiste à s'abstenir de manger , de boire et d'avoir des rapports sexuels.
Quant au jeûne des gens de l'élite, il consiste à empêcher le regard, la langue, la main, le pied, l'ouïe, la vue et l'ensemble des membres de commettre des péchés.
S'agissant du jeûne de l'élite de l'élite, il s'agit du jeûne du coeur devant les basses ambitions et des idées qui éloignent de Allah - تعالى - . Ce type de jeûne a des explications qui seront données ailleurs.
Il reste que parmi les règles de convenances dans le jeûne des gens de l'élite, il y a celles de baisser le regard, de retenir la langue devant tout ce qui est nuisible comme paroles interdites, répréhensibles ou inutiles, et de surveiller le reste des membres.

Il est dit, dans le Hadîth recensé par Boukhârî que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - : a dit : - « Pour celui qui ne renonce pas au mensonge dans les actes et les paroles, Allah n'a nul besoin qu'il renonce à sa nourriture et à sa boisson ».

Parmi les autres règles de bienséances du jeûne il y a celle qui consiste pour le fidèle à ne pas remplir son ventre de nourriture pendant la nuit. Il doit en prendre avec modération, car le fils d'Adam n'a jamais rempli un récipient du mal comme son ventre. Lorsque le fidèle se rassasie au début de la nuit il ne peut tirer profit de sa personne pour le reste de sa nuit. De même lorsqu'il se rassasie au moment de suhûr , à la fin de la nuit, il ne peut pas tirer profit de sa personne jusqu'à la prière de dhuhr environ. ceci parce que le fait de trop manger génère la paresse et l'engourdissement. Ensuite le but du jeûne n'est pas atteint à cause de la gloutonnerie, parce que ce qu'on y recherche, c'est de goûter à la faim. On peut ainsi renoncer à ce qui est désiré.
Pour ce qui est du jeûne volontaire, sache que la recommandation du jeûne est attestée pour les jours favorables. Or certains de ces jours sont répartis à travers toute l'année, comme le jeûne des six jours du mois de shawwâl immédiatement après le ramadan, ou le jeûne du jour de 'arafât ou du jour de 'ashûrâ , ou des dix jours du mois de dhulhijja, pendant le mois du Muharram. D'autres jours favorables se répètent chaque mois, comme ceux du début, de la moitié et de la fin du mois. Ainsi celui qui jeûne au début, au milieu et à la fin du mois aura bien fait. Mais le mieux c'est de jeûner pendant les trois jours du milieu de mois. D’autres jours se répètent chaque semaine, à savoir le lundi et le jeudi.


Cela dit le meilleur jeûne surérogatoire est celui de Dawûd ( david ) - عليه السلام -; il jeûnait un jour et rompait le jeûne un autre jour. Cette attitude comporte trois significations.
La première : L'âme reçoit sa par au jour où le jeûne est rompu et assure sa dévotion pendant le jour du jeûne. Ainsi il réunit entre ce qu'elle a et ce qu'elle doit, et c'est une équité parfaite.
La deuxième : le jour non jeûné est un jour destiné à rendre Grâce et le jour du jeûne est un jour d'endurance. Or il faut savoir que la foi est constitué de deux moitiés : une moitié faite d'action de grâce et une autre moitié faite de patience.

La troisième signification : cette façon de jeûner est difficile pour l'âme dans ses exercices spirituels, car chaque fois qu'elle se familiarise avec un état, elle est transportée dans un autre.
Quant au jeûne perpétuel, il y a dans le Sahîh de Muslim un Hadîth rapporté par Abû Qatâda où 'Omar a interrogé le Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « Qu'en est-il de celui qui jeûne tout le temps ? » Il lui répondit : « Cet homme n'a pas jeûné et n'a pas rompu son jeûne ». Ceci se rapporte à celui qui continue le jeûne même pendant les jours où il est interdit de jeûner, comme les deux jours des deux Aïd et les trois jours après l' Aïd al-Adhâ ( fête de l'immolation ). Autrement il n'y a pas de mal à le faire. On rapporte sur Hishâm Ibn 'Urwa que son père continuait le jeûne. Il en va de même de 'Aisha qui pratiquait cela.

Anas Ibn Malik disait qu'Abû Talhâ a continué le jeûne quarante ans durant, après l'Envoyé d'Allah - صلى الله عليه و سلم -.
Sache que celui est doué de clairvoyance connaît en quoi consiste le but du jeûne. Il impose à son âme juste ce qu'il faut pour ne pas rater ce qui est meilleur. En effet, Ibn Mas'ûd, par exemple, jeûnait peu et disait : « Lorsque je jeûne je faiblis devant la prière, or je préfère la prière au jeûne.» D'autres se relâchaient dans la récitation du Qur'an lorsqu'ils jeûnaient. C'est pourquoi ils ne jeûnaient pas beaucoup pour pouvoir assurer la récitation. C'est dire que chaque homme connaît mieux son état et ce qu'il lui convient.


Versets à méditer: Il a fait descendre une eau du ciel qui s'écoule dans des vallées, ..


« Il a fait descendre une eau du ciel qui s'écoule dans des vallées, selon leur taille. Le flot porte une écume semblable à celle produite en mettant de l'or ou de l'argent dans le feu pour réaliser des bijoux et des ustensiles. »
Sourate Ar-Ra'd, verset 17 

lundi 18 mai 2020

L'objectif et bienfaits recherchés derrière la pratique du Jeûne (Le Jeûne du mois de Ramadan)


L’objectif visé dans la pratique du jeûne est de retenir son âme de ses désirs et de la prévenir de ces choses qui lui sont bien-aimées, dans le but de contrôler la force de l’âme, afin qu’elle puisse atteindre ce qui se trouve dans le jeûne comme succès et joie pour l’âme Et ce qui est recherché encore à travers le jeûne, c’est le fait de casser sa faim et sa soif, ce qui est un moyen de rappel quand à la situation de l'affamé parmi les nécessiteux [al-Massâkîn].
À travers le jeûne on restreint le passage du Chaytân [Satan] [...] en restreignant le passage de la nourriture et de la boisson.  Aussi, cela empêche la force des membres de prendre aise à des choses qui lui cause du tort dans cette vie d’ici-bas et celle de l’au-delà.
Le jeûne immobilise les membres du corps contre cela ainsi que toute force contre les caprices. Le jeûne est la bride [les rênes] de ceux qui craignent Allâh, et le bouclier des guerriers, un jardin pour les serviteurs vertueux et les rapprochés d'Allâh.
Et cela est pour le Seigneur des mondes parmi tout le reste des actions. Et certes le jeûneur ne fait rien, si ce n’est qu’il abandonne ses désirs, sa nourriture et sa boisson par égard à Celui qu’il adore. Jeûner est ainsi l’abandon de ces choses que l’âme aime et désire, pour leur préférer l’amour d’Allâh  et Son agrément. Ceci est un secret entre l’adorateur et son Seigneur dont personne en dehors de Lui n’en est informé. Voici donc le véritable jeûne.
Jeûner à un effet surprenant quant à la préservation des membres externes et des capacités intérieures [...] Il a un effet remarquable dans l’épuisement de toutes choses malfaisantes qui empêchent l’âme d’être saine. De ce fait, le jeûne préserve la santé du coeur de la personne et les membres de son corps. Il rend tout ce que les mains du désir ont pris de lui à l’âme. Et c’est donc la plus grande façon d’améliorer sa piété [at-Taqwâ], comme Allâh  a dit :

{ O les croyants ! On vous a prescrit as-Siyâm comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété } [ Sourate 2 - Verset 183 ]

Le Prophète a dit :  
« Jeûner est un bouclier. » [Rapporté par al-Bukhârî et Muslim -n°1151]
Et ila ordonné à ceux qui avaient des désirs intenses à vouloir se marier mais qui n’en étaient pas capables, d'observer le jeûne qui est pour eux un bouclier contre ces désirs dans l’attente du mariage. [Rapporté par al-Bukhârî et Muslim -n°1400]
Et ce qui est visé en cela :
Ce sont les privilèges du jeûne qui sont le témoignage pour ceux doués d’esprit sensible et de perceptions droites [al-Mustaqîma], d’une reconnaissance de la législation d’Allâh  prescrite comme une miséricorde à l’adorateur d'Allâh, excellente pour eux ainsi q’une protection et un bouclier.
Et la pratique du Prophète sur le sujet est la plus parfaite des pratiques, et la meilleure afin d’atteindre l’objectif désiré et ce qui est le plus facile pour l’âme. Quant à retenir l’âme de ce qu’elle aime et de ses désirs, c’est ce qui est le plus difficile et la plus dure des choses.
L’obligation du jeûne a été différée jusqu’au milieu de l’Islâm après la « Hijrah » [L’hégire du Prophète ]. Et cela a été imposé quand le « Tawhîd » l’Unicité d’Allâh et la Prière avaient été établis fermement dans les âmes des Musulmans et quand ils honoraient les ordres prescrits du Coran. Ainsi ces prescriptions avaient été imposées graduellement, et le jeûne est devenu obligatoire dans la deuxième année de l’Hégire [al-Hijrah].
Lorsque le Messager d’Allâh est mort, il avait jeûné 9 Ramadân dans sa totalité. En un premier temps, il a été légiféré le choix entre jeûner ou nourrir tous les jours des gens nécessiteux [al-Massâkîn]. Et par la suite, le jeûne a été rendu obligatoire, et la possibilité de nourrir des nécessiteux a été laissée seulement aux personnes âgées et aux femmes qui n’avaient pas la capacité de jeûner [...].
Kitâb « Zâd ul-Ma’âd fî hadî kheyr al-’Ibâd »
De Ibn al-Qayyîm, vol-2 p.28-30 -