Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

jeudi 31 octobre 2019

Il ne t'a tourmenté par l'intermédiaire des hommes qu'afin... أراد أن يزعجك عن كل شيء، حتى


Il ne t'a tourmenté par l'intermédiaire des hommes qu'afin 
que tu ne te reposes pas tranquillement sur eux. 
Il a voulu que les tracas t'éloignent de toute chose afin 
que rien ne te distraie de Lui. 

Si tu sais que Satan ne te néglige pas, ne néglige pas, toi, Celui 
dans la main duquel est la "mèche de ton occiput".
أراد أن يزعجك عن كل شيء، حتى لا يشغلك عنه شيء. 
إنما أجرى الأذى على أيديهم كي لا تكون ساكنا إليهم.
 .إذا علمت أن الشيطان لا يغفل عنك فلا تغفل أنت عمن ناصيتك بيده. 

 

Versets à méditer: Endure donc ce qu’ils disent; ... آيات للتّدبُّر: فَٱصۡبِرۡ عَلَىٰ مَا يَقُولُونَ


فَٱصۡبِرۡ عَلَىٰ مَا يَقُولُونَ وَسَبِّحۡ بِحَمۡدِ رَبِّكَ قَبۡلَ طُلُوعِ ٱلشَّمۡسِ وَقَبۡلَ ٱلۡغُرُوبِ (٣٩) وَمِنَ ٱلَّيۡلِ فَسَبِّحۡهُ وَأَدۡبَـٰرَ ٱلسُّجُودِ (٤٠) وَٱسۡتَمِعۡ يَوۡمَ يُنَادِ ٱلۡمُنَادِ مِن مَّكَانٍ۬ قَرِيبٍ۬ (٤١) يَوۡمَ يَسۡمَعُونَ ٱلصَّيۡحَةَ بِٱلۡحَقِّۚ ذَٲلِكَ يَوۡمُ ٱلۡخُرُوجِ (٤٢) إِنَّا نَحۡنُ نُحۡىِۦ وَنُمِيتُ وَإِلَيۡنَا ٱلۡمَصِيرُ (٤٣) يَوۡمَ تَشَقَّقُ ٱلۡأَرۡضُ عَنۡہُمۡ سِرَاعً۬اۚ ذَٲلِكَ حَشۡرٌ عَلَيۡنَا يَسِيرٌ۬ (٤٤) نَّحۡنُ أَعۡلَمُ بِمَا يَقُولُونَۖ وَمَآ أَنتَ عَلَيۡہِم بِجَبَّارٍ۬ۖ فَذَكِّرۡ بِٱلۡقُرۡءَانِ مَن يَخَافُ وَعِيدِ (٤٥)
Endure donc ce qu’ils disent; et célèbre la louange de ton Seigneur avant le lever du soleil et avant [son] coucher; (39) et célèbre Sa gloire, une partie de la nuit et à la suite des prosternations [prières]. (40) Et sois à l’écoute, le jour où le Crieur criera d’un endroit proche, (41) le jour où ils entendront en toute vérité le Cri. Voilà le Jour de la Résurrection. (42) C’est Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et vers Nous sera la destination, (43) le jour où la terre se fendra, les [rejetant] précipitamment. Ce sera un rassemblement facile pour Nous. (44) Nous savons mieux ce qu’ils disent. Tu n’as pas pour mission d’exercer sur eux une contrainte. Rappelle donc, par le Coran celui qui craint Ma menace. (45)

mercredi 30 octobre 2019

Les 40 Hadiths Qodsis avec commentaire: Hadith Qudsi 15: Je suis l'opinion que le serviteur se fait de Moi.-الأحاديث القدسية

D'après Abu Harayrah (que Dieu l'agrée), le Prophète (صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :
Dieu Tout-Puissant a dit : Je suis tel que Mon serviteur croit que Je suis . 
Je suis avec lui quand il M'invoque. S'il M'invoque dans son for, Je l'invoquerai auprès de Moi, 
et s'il M'invoque dans une assemblée, Je l'invoque dans une assemblée meilleure encore. 
Et s'il s'approche de Moi d'une coudée, Je m'approche de lui d'une brasse. 
Et s'il vient à Moi en marchant, je viens à lui en galopant.
Rapporté par al-Buhkari (et aussi par Muslim, at-Tirmidhi et Ibn-Majah).
:الحديث الخامس عشر
,عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قَالَ: قَالَ النَّبِيُّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ
يَقُولُ اللَّهُ تَعَالَى: أَنَا عِنْدَ ظَنِّ عَبْدِي بِي، وَأَنَا مَعَهُ إِذَا ذَكَرَنِي، فَإِنْ ذَكَرَنِي فِي نَفْسِهِ
 ,ذَكَرْتُهُ فِي نَفْسِي، وَإِنْ ذَكَرَنِي فِي مَلَإٍ، ذَكَرْتُهُ فِي مَلَإٍ خَيْرٌ مِنْهُمْ
 ,وَإِنْ تَقَرَّبَ إِلَيَّ بِشِبْرٍ، تَقَرَّبْتُ إِلَيْهِ ذِرَاعًا، وَإِنْ تَقَرَّبَ إِلَيَّ ذِرَاعًا
 .تَقَرَّبْتُ إِلَيْهِ بَاعًا وَإِنْ أَتَانِي يَمْشِي، أَتَيْتُهُ هَرْوَل
(رواه البخاري وكذلك مسلم والترمذي وابن ماجه)
________
Commentaire du Hadith sur la bonne impression qu'il faudrait avoir d'Allah

Le Très Haut dit : " Je suis avec Mon serviteur, selon l'opinion qu'il a de Moi".

C'est-à-dire que s'il pense que Je vais accepter ses bonnes oeuvres, que Je vais l'en récompenser et lui pardonner s'il repent, il aura cela de Moi; et s'il pense que Je ne vais pas faire cela avec lui, il aura ce qu'il pense.


Il y à là, la prépondérance de l'aspect espoir crainte révérentielle.
Les savants ont soutenu, certes, que cela est limité à celui qui se trouveà l'article de la mort, mais avant cela, il y a trois opinions à ce sujet, dont la plus solide est celle qui soutient l'équilibre entre les deux aspects.
En effet, le serviteur est tenu de faire des efforts pour accomplir les actes d'adoration, en ayant la conviction qu'Allah les acceptera et lui pardonnera, car Il lui a promis cela et Allah ne renie jamais Ses promesses.
S'Il pense le contraire ou doute seulement de cela, il aura désespéré alors de la miséricorde d'Allah, ce qui est en soi un grand péché.
Et s'l meurt avec cette pensée,il sera jugé selon ses pensées.
Par contre, penser qu'Allah pardonne les péchés, et continuer, néanmoins,à Lui désobéir, est considéré comme le summum de l'ignorance et de l'égarement.
"Et Je suis avec lui lorsqu'il M'évoque".
C'est là, certes, une compagnie particulière, c'est-à-dire avec lui par Ma miséricorde,Mon assistance, Ma guidée, Ma protection et Mes soins.
Elle est différente de la compagnie mentionnée dans Sa parole :
"Il est avec vous là où vous vous trouvez ". (Coran,Sourate 57 Le Fer , verset 4)
Cette compagnie et celle de la science et de la connaissance.
" S'Il M'évoque par la sanctification et la purification " en lui même "dans son coeur et sa conscience, Je l'évoquerai par la récompense" En Moi-même "c'est-à-dire que personne en dehors de Moi n'en sera au courant "
Et "s'il M'évoque dans une assemblée", en public, Je l'évoquerai par la récompense et les éloges " dans une assemblée meilleur que la sienne", c'est-à-dire l'assemblée sublime.
Cependant, cela n'implique pas pour autant la préférence des anges sur les enfants d'Adam, dans la mesure ou l'expression "assemblée sublime " suppose ceux qui sont meilleurs que les évoquants, les prophètes et les martyrs.
Ainsi, cela ne se limite pas uniquement aux anges.
En outre, la préférence s'est obtenue par la jonction de l'évoquant et de l'assemblée. En effet, la partie qui a avec elle le Seigneur de la puissance est meilleure, sans aucun doute, que celle qui ne l'a pas.
" Je Me rapprocherai de lui d'une coudée"c'est-à-dire de la dimension d'une coudée, à savoir la longueur des bras de l'être humain et la largeurde sa poitrine.
"Et s'il vient à Moi en marchant, Je viendrai à lui en Me hâtant". C'est à dire que celui qui se rapproche de Moi avec un acte d'obéissance si minime soit-il, Je le récompenserai avec une grande récompense.

" S'Il se rapproche de Moi d'un empan", c'est-à-dire de la dimension d'un empan,

Et chaque fois qu'il augmente son obéissance, J'augmenterai Ma récompense , et même si ses actes d'obéissance sont lents, Ma récompense sera rapide.

Il va de soi que le rapprochement et la hâte sont cités,ici, en tant que métaphores, pour faciliter la compréhension , car ces caractéristiques et autres ne conviennent pas à Allah, sauf par métaphore.

Cepandant, dans ce hadith, il y a la permission de décrire l'essence (divine) par le mot "âme"(nafs).

En Effet, cette description est permise aussi bien par le Coran qur par la sunna, bien qu'elle reste métaphorique.

Dans le Coran il est dit par exemple :

" Dis : Si vous cache ce qui est dans vos coeurs, ou bien, si vous le montrez, Allah le connait". Il connait ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Allah est Puissant sr toute chose. Le jour où chaque homme trouvera présent devant lui ce qu'il aura fait de bien et de mal, il souhitera qu'un long intervalle le sépare de ce jour. allah vous met en garde contre Lui-même, Allah est bon envers Ses serviteurs".(Coran,Sourate 3 La Famille d'Imran, verset 29-30).
Somme de Hadith Qudsi avec les commentaires d'Ibn Hajjar Al-Asqalânî et An-Nawawi Page 45,46,47 aux Edition Iqraa

Versets à méditer: La révélation du Livre vient d'Allah... آيات للتّدبُّر: تَنزِيلُ ٱلْكِتَٰبِ مِنَ ٱللَّهِ


حمٓ. (١)
تَنزِيلُ ٱلْكِتَٰبِ مِنَ ٱللَّهِ ٱلْعَزِيزِ ٱلْعَلِيمِ. (٢)
غَافِرِ ٱلذَّنۢبِ وَقَابِلِ ٱلتَّوْبِ شَدِيدِ ٱلْعِقَابِ ذِى ٱلطَّوْلِ ۖ لَآ إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۖ إِلَيْهِ ٱلْمَصِيرُ. (٣)
مَا يُجَٰدِلُ فِىٓ ءَايَٰتِ ٱللَّهِ إِلَّا ٱلَّذِينَ كَفَرُوا۟ فَلَا يَغْرُرْكَ تَقَلُّبُهُمْ فِى ٱلْبِلَٰدِ. (٤)
Ha, Mim. (1)
La révélation du Livre vient d'Allah, le Puissant, l'Omniscient. (2)
Le Pardonneur des péchés, l'Accueillant au repentir, le Dur en punition, le Détenteur des faveurs. Point de divinité à part Lui et vers Lui est la destination. (3)
Seuls ceux qui ont mécru discutent les versets d'Allah. Que leurs activités dans le pays ne te trompent pas. (4)

mardi 29 octobre 2019

علمتني هذه الآية: ﴿ إن أجري إلا على الله ﴾


علمتني هذه الآية :  
﴿ إن أجري إلا على الله ﴾
كّررها في نفسك عند كل عمل خير تقوم به ، ولا تنتظر جزاءً من أحد ، علق قلبك بالله فقط فهو وحده يجزيك خير الجزاء...

Versets à méditer: À ceux qui n'auront pas cru ... آيات للتّدبُّر: إِنَّ ٱلَّذِينَ كَفَرُوا۟



إِنَّ ٱلَّذِينَ كَفَرُوا۟ يُنَادَوْنَ لَمَقْتُ ٱللَّهِ أَكْبَرُ مِن مَّقْتِكُمْ أَنفُسَكُمْ إِذْ تُدْعَوْنَ إِلَى ٱلْإِيمَٰنِ فَتَكْفُرُونَ. (١٠)
قَالُوا۟ رَبَّنَآ أَمَتَّنَا ٱثْنَتَيْنِ وَأَحْيَيْتَنَا ٱثْنَتَيْنِ فَٱعْتَرَفْنَا بِذُنُوبِنَا فَهَلْ إِلَىٰ خُرُوجٍۢ مِّن سَبِيلٍ. (١١)
À ceux qui n'auront pas cru on proclamera: « L'aversion d'Allah [envers vous] est plus grande que votre aversion envers vous-mêmes, lorsque vous étiez appelés à la foi et que vous persistiez dans la mécréance. »  (10(
Ils diront: « Notre Seigneur, Tu nous as fais mourir deux fois et redonné la vie deux fois : nous reconnaissons donc nos péchés. Y a-t-il un moyen d'en sortir ? » (11)

lundi 28 octobre 2019

Versets à méditer: Ô mon peuple, ... آيات للتّدبُّر: وَيَٰقَوْمِ ٱسْتَغْفِرُوا۟


وَيَٰقَوْمِ ٱسْتَغْفِرُوا۟ رَبَّكُمْ ثُمَّ تُوبُوٓا۟ إِلَيْهِ يُرْسِلِ ٱلسَّمَآءَ عَلَيْكُم مِّدْرَارًۭا وَيَزِدْكُمْ قُوَّةً إِلَىٰ قُوَّتِكُمْ وَ لَا تَتَوَلَّوْا۟ مُجْرِمِينَ. (٥٢)
Ô mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui pour qu'Il envoie sur vous du ciel des pluies abondantes et qu'Il ajoute force à votre force. Et ne vous détournez pas [de Lui] en devenant coupables. » (52)

dimanche 27 octobre 2019

Ne demande pas à Dieu qu'Il te sorte d'une situation... لا تطلب منه أن يخرجك من حال


Ne demande pas à Dieu qu'Il te sorte d'une situation pour t'employer dans une autre ! 
S'Il le voulait, Il t'y aurait employé sans te faire quitter la première.
لا تطلب منه أن يخرجك من حال ليستعملك فيما سواها؛    
 .فلو أرادك لاستعملك من غير إخراج

Versets à méditer: Ont-ils pris des divinités ... آيات للتّدبُّر: أَمِ ٱتَّخَذُوٓا۟ ءَالِهَةًۭ


أَمِ ٱتَّخَذُوٓا۟ ءَالِهَةًۭ مِّنَ ٱلْأَرْضِ هُمْ يُنشِرُونَ؟ (٢١)
لَوْ كَانَ فِيهِمَآ ءَالِهَةٌ إِلَّا ٱللَّهُ لَفَسَدَتَا ۚ فَسُبْحَٰنَ ٱللَّهِ رَبِّ ٱلْعَرْشِ عَمَّا يَصِفُونَ! (٢٢)َ
لَا يُسْـَٔلُ عَمَّا يَفْعَلُ وَهُمْ يُسْـَٔلُونَ. (٢٣)
أَمِ ٱتَّخَذُوا۟ مِن دُونِهِۦٓ ءَالِهَةًۭ ۖ قُلْ هَاتُوا۟ بُرْهَٰنَكُمْ ۖ هَٰذَا ذِكْرُ مَن مَّعِىَ وَذِكْرُ مَن قَبْلِى ۗبَلْ أَكْثَرُهُمْ لَا يَعْلَمُونَ ٱلْحَقَّ ۖ فَهُم مُّعْرِضُونَ. (٢٤)
وَمَآ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِىٓ إِلَيْهِ أَنَّهُۥ لَآ إِلَٰهَ إِلَّآ أَنَا۠ فَٱعْبُدُونِ. (٢٥)
وَقَالُوا۟ ٱتَّخَذَ ٱلرَّحْمَٰنُ وَلَدًۭا ۗ سُبْحَٰنَهُۥ ۚ بَلْ عِبَادٌۭ مُّكْرَمُونََ (٢٦)
Ont-ils pris des divinités qui peuvent ressusciter (les morts) de la terre ? (21)
S'il y avait dans le ciel et la terre des divinités autre qu'Allah, tous deux seraient certes dans le désordre. Gloire, donc à Allah, Seigneur du Trône; Il est au-dessus de ce qu'ils Lui attribuent ! (22)
Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre compte [de leurs actes]. (23)
Ont-ils pris des divinités en dehors de Lui ? Dis: « Apportez votre preuve. » Ceci est la révélation de ceux qui sont avec moi et de ceux qui étaient avant moi. Mais la plupart d'entre eux ne connaissent pas la vérité et s'en écartent. (24)
Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé: « Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc. » (25)
Et ils dirent: « Le Tout Miséricordieux s'est donné un enfant. » Pureté à Lui ! Mais ce sont plutôt des serviteurs honorés. (26)

samedi 26 octobre 2019

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire: Hadith 17 -J'ai interdit l'injustice à moi mêmeالأحاديث القدسية


Rapporté par Abu Dharr al-Ghifari , le Messager de Dieu (صلَّى الله عليه وسلّم) , parmi les paroles qu'il relatait de son Seigneur (qu'il soit glorifié) rapporta qu'Il dit: O Mes serviteurs, Je Me suis interdis l'oppression, et Je l'ai interdit entre vous, alors ne vous opprimez pas les uns les autres. O Mes serviteurs, vous êtes tous dans l'égarement, sauf ceux que J'ai guidé, alors recherchez Ma guidée et Je vous guiderai, O Mes serviteurs, vous êtes tous affamés sauf ceux que J'ai nourri, alors cherchez votre nourriture auprès de Moi et je vous nourrirais. O Mes serviteurs, vous êtes tous nus, sauf ceux que j'ai vêtus, alors cherchez vos vêtements auprès de Moi et Je vous vêtirais. O Mes serviteurs, vous commettez des péchés jour et nuit, et Je pardonne tous les péchés, alors cherchez le pardon auprès de Moi, et Je vous pardonnerai. O Mes serviteurs, vous ne m'atteindriez pas en mal en cherchant à me faire du tort, et vous ne m'atteindriez pas en bien, en cherchant à M'avantager. O Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, les hommes et les djinns, étaient aussi pieux que le coeur le plus pieux des hommes, cela n'ajouterai rien à Mon royaume. O Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, les hommes et les djinns étaient aussi pervers que le coeur le plus pervers des hommes, cela ne retirerait rien à Mon royaume. O Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, hommes et djinns, se rassemblaient en un endroit et Me demandaient, et que Je satisfasse la demande de chacun, cela ne diminuerait pas ce que Je possède, pas plus que ne diminue la mer quand on y trempe une aiguille. O Mes serviteurs, Je n'estime rien d'autre de vous que vos actions et Je les récompense ensuite, Donc celui qui trouve le bonheur, qu'il rende grâce à Dieu et celui qui trouve autre chose,qu'il ne s'en prenne qu'a lui-même".
Rapporté par Muslim (et par at-Tirmidhi et Ibn Majah).
:الحديث السابع عشر
عَنْ أَبِي ذَرٍّ الْغِفَارِيِّ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ، عَنْ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فِيمَا يَرْوِيهِ عَنْ رَبِّهِ عَزَّ وَجَلَّ أَنَّهُ قَالَ: " يَا عِبَادِي: إِنِّي حَرَّمْتُ الظُّلْمَ عَلَى نَفْسِي وَجَعَلْتُهُ بَيْنَكُمْ مُحَرَّمًا فَلَا تَظَالَمُوا. يَا عِبَادِي: كُلُّكُمْ ضَالٌّ إِلَّا مَنْ هَدَيْتُهُ فَاسْتَهْدُونِي أَهْدِكُمْ، يَا عِبَادِي: كُلُّكُمْ جَائِعٌ إِلَّا مَنْ أَطْعَمْتُهُ فَاسْتَطْعِمُونِي أُطْعِمْكُمْ، يَا عِبَادِي: كُلُّكُمْ عَارٍ إِلَّا مَنْ كَسَوْتُهُ فَاسْتَكْسُونِي أَكْسُكُمْ، يَا عِبَادِي: إِنَّكُمْ تُخْطِئُونَ بِاللَّيْلِ وَالنَّهَارِ، وَأَنَا أَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعًا، فَاسْتَغْفِرُونِي أَغْفِرْ لَكُمْ. يَا عِبَادِي: إِنَّكُمْ لَنْ تَبْلُغُوا ضَرِّي فَتَضُرُّونِي، وَلَنْ تَبْلُغُوا نَفْعِي فَتَنْفَعُونِي، يَا عِبَادِي: لَوْ أَنَّ أَوَّلَكُمْ وَآخِرَكُمْ وَإِنْسَكُمْ وَجِنَّكُمْ كَانُوا عَلَى أَتْقَى قَلْبِ رَجُلٍ وَاحِدٍ مِنْكُمْ مَا زَادَ ذَلِكَ فِي مُلْكِي شَيْئًا، يَا عِبَادِي: لَوْ أَنَّ أَوَّلَكُمْ وَآخِرَكُمْ وَإِنْسَكُمْ وَجِنَّكُمْ كَانُوا عَلَى أَفْجَرِ قَلْبِ رَجُلٍ وَاحِدٍ مِنْكُمْ مَا نَقَصَ ذَلِكَ مِنْ مُلْكِي شَيْئًا، يَا عِبَادِي: لَوْ أَنَّ أَوَّلَكُمْ وَآخِرَكُمْ وَإِنْسَكُمْ وَجِنَّكُمْ قَامُوا فِي صَعِيدٍ وَاحِدٍ فَسَأَلُونِي، فَأَعْطَيْتُ كُلَّ وَاحِدٍ مَسْأَلَتَهُ، مَا نَقَصَ ذَلِكَ مِمَّا عِنْدِي إِلَّا كَمَا يَنْقُصُ الْمِخْيَطُ إِذَا أُدْخِلَ الْبَحْرَ. يَا عِبَادِي: إِنَّمَا هِيَ أَعْمَالُكُمْ أُحْصِيهَا لَكُمْ، ثُمَّ أُوَفِّيكُمْ إِيَّاهَا، فَمَنْ وَجَدَ خَيْرًا فَلْيَحْمَدْ اللَّهَ، وَمَنْ وَجَدَ غَيْرَ ذَلِكَ فَلَا يَلُومَنَّ إِلَّا نَفْسَهُ
رواه مسلم وكذلك الترمذي وابن ماجه
Commentaire

Allah s’est donc interdit d’être injuste, mais si on regarde certains musulmans, on voit qu’ils veulent souvent rentrer dans  les détails compliqués, comme le destin, « al qada wal qadar », l’essence divine, savoir qu’est-ce qu’Allah. C’est impossible, car le prophète,, a dit : « Réfléchissez sur les créatures d’Allah et pas sur Allah, sinon vous vous égarerez (tahlakou). » Comment un être humain limité, peut-il en effet comprendre la grandeur et la majesté d’Allah ? Qui n’a seulement à dire soit  et cela est « kun fa yakun ». N’est-il pas suffisant de savoir que plus de cent versets et encore plus de Hadiths disent qu’Allah est juste ! N’est-ce pas le  chemin le plus court ! Ce croyant ne sait-il pas qu’il ne pourra comprendre la justice d’Allah, avec son intelligence limité  que si il a lui-même une connaissance comme celle d’Allah, or c’est impossible ! Allah s’est interdit toute injustice !
Allah ne dit il pas : « Quiconque fait du bien fut-ce du poids d’un atome, le verra !
 « Quiconque fait du mal fut-ce du poids d’un atome, le verra »
Sourate 99.
« Ton Seigneur, cependant, n’est point injuste envers ses serviteurs. »  
Sourate 41, verset 46.
« Certes Allah ne lèse personne fut-ce du poids d’un atome »
Sourate 4, verset 40.
« Et Allah ne veut point léser les mondes »  
(S3, v108)
« Allah ne veut faire subir aucune injustice aux serviteurs »
(S40, v31)
Tout ces versets et Hadiths ne nous expliquent-ils pas que Dieu n’est pas injuste, faut-il donc rentrer encore dans des détails du « qada wal qadar » en risquant de se tromper ou d’arriver à de mauvaises conclusions. Quand Allah a parlé des péchés, Il les a mis dans l’ordre, « ithm, fahcha, mounkar, chirk, kufr » et à leur tête, Il a mis « et dire sur Allah ce que vous ne savez pas. »  
« O gens ! De ce qui existe sur la terre mangez le licite et le pur, ne suivez point les pas du diable, car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré. Il ne vous commande que le mal (as-sou) et la turpitude (fahcha) et de dire contre Allah ce que vous ne savez pas. »
Sourate 2, verset 168,169
Dans ce Hadith Sahih, Allah dit qu’Il s’est interdit l’injustice alors ne soyez pas injustes entre vous. Car les injustices (zoulm) « seront des obscurités le jour de la résurrection » (Hadith Sahih Al-Bukhâri.) Il faut craindre l’invocation de celui avec qui on a été injuste, même si il n’est pas croyant. Parce qu’il n’y a pas de voile entre son invocation et Allah ! Alors il faut réfléchir avant d’être injuste, d’utiliser sa force contre quelqu’un…que ce soit un homme injuste envers sa femme ou une femme injuste envers son mari, ou un partenaire ou un collègue injuste avec ses associés, ou un habitant avec son voisin…
Des savants ont même dit que Dieu secourra une société de non croyants justes face à une société de croyants injustes.
Le prophète avait, par exemple, envoyé un compagnon compter les dattes de « khaibar », chez les juifs, ils essayèrent de payer des dessous de table avec les bijoux de leur femme. Alors le compagnon leur a dit : « Je suis envoyé par la personne que j’aime le plus et je vous aime encore moins que les singes et les cochons, mais quand même, je ne serai pas injuste envers vous. » Et ils ont répondu : « C’est comme cela qu’Allah a créé les cieux et la terre, et c’est pour cela que vous les musulmans avez gagné sur nous. »
« O les croyants soyez stricts dans vos devoirs envers Allah et soyez des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. »
(S5V8)
« La sanction d’une mauvaise action est une mauvaise action (peine) identique. Mais quiconque pardonne et réforme son salaire incombe à Allah. Il n’aime point les injustes ! »
S42V40
Nous devons être justes dans nos vies de tous les jours. Y a t-il meilleur qu’un martyr ? Non, il n’y a pas meilleur que celui qui donne sa vie pour Allah. Et Allah lui pardonnera tous ses péchés sauf ses dettes. Car c’est une injustice, et le prophète ne priait par sur un mort avec des dettes. Il y avait un des compagnons qui était mort avec des dettes et un autrecompagnon promis qu’il lui payerait ses dettes. Et le prophète a demandé à ce compagnon trois fois si il avait remboursé les dettes du défunt et il a dit « non », puis le prophète lui a redemandé et il a dit que non et enfin il a répondu « oui », à la troisième fois. A ce moment, le prophète,  a dit : « Maintenant sa peau a été refroidie. » (La peau du mort)
Ledroit des gens est donc bâtie sur le fait de payer tout ce qu’on leur doit jusqu’aux derniers centimes. Ainsi, celui qui fait le pèlerinage revient certes pure de ses péchés comme l’enfant qui vient de naître. Mais, il s’agit des péchés qui sont entre lui et Allah, mais en ce qui concerne les gens entre eux, ces péchés ne tombent que quand on paye ce que l’on doit. La même chose pour Ramadhan où il ne s’agit que des péchés envers Allah qui seront pardonnés. Entre les gens, soit tu les rembourses, soit ils te pardonnent.  « O Mes Serviteurs ! Je Me suis interdit toute injustice et Je l’ai interdite entre vous, ne soyez donc pas injustes les uns envers les autres. O Mes serviteurs ! Chacun de vous est égaré sauf celui que J’ai guidé, demandez-Moi de vous guider et Je vous guiderai. »
En effet Allah dit :
« Celui qu’Allah guide c’est lui le bien guidé. Et quiconque Il égare, il ne trouvera alors pour lui aucun allié pour le mettre sur la bonne voie. »
S18V17 Hadith
Il n’y a pas de troisième chemin en religion, soit on est bien guidé, soit on ne l’est pas. Et nous sommes tous égarés, sauf ceux qu’Allah a guidé. Alors demandons la guidance à Allah, Celui qui a tout créé et a descendu le Qur'an.
 « Et commandes à ta famille la prière et fais la avec persévérance. Nous ne te demandons point de nourriture : c’est à Nous de te nourrir. La bonne fin est réservée à la piété. »
Sourate « taha », v132.
Et ordonnons à notre famille de prier, car on ne nous a pas demandé de gagner des sous. Du moment où nous sommes sur le bon chemin, Allah nous facilitera la vie. Demandons l’aide de Allah. Le prophète demandait ainsi à Allah de lui donner un salaire licite et de l’utiliser d’une manière licite. Nous sommes tous nus sauf ceux qu’Allah a vêtus.  « O mes serviteurs ! Si le premier et le dernier d’entre vous, les êtres humains et les génies étaient tous aussi pieux que le cœur de l’homme le plus pieux d’entre vous, cela ne pourra en rien augmenter à Mon royaume. O mes serviteurs ! Si le premier et le dernier d’entre vous, les êtres humains et les génies parmi vous, étaient aussi pervers que le plus pervers d’entre vous, cela ne diminuera en rien Mon royaume.O mes serviteurs ! Si le premier et le dernier d’entre vous, les humains parmi vous et les génies parmi vous, se levaient tous sur un seul endroit pour Me faire une demande et si J’accordais à chacun ce qu’il a demandé, cela ne diminuerai en rien ce que je possède pas plus qu’une aiguille enfoncée dans la mer ne diminue. »
On a découvert un nuage dans l’espace qui pourrait remplir soixante fois les océans et les mers de la terre chaque jour, c’est pour cela que la sécheresse est une punition. Si on était bien sur terre, on aurait vu des bontés descendre du ciel. Gabriel a dit au prophète qu’aucune âme ne mourra avant de gagner tout ce qui lui a été écrit pour cette vie. Alors soyons sur le bon chemin ! Si on prend l’exemple d’un champ dans un endroit précis, où se trouve une pomme sur un arbre, Allah peut avoir décidé qu’elle est à nous. Mais la façon de la prendre dépend de nous, on peut la voler, l’acheter, la recevoir en cadeau, … mais on va l’avoir de toute façon. De la même manière, Allah t’a donné une bouche alors Il va te nourrir.
« Qu’ils adorent donc le Seigneur de cette maison (la kabba)  Qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte »
Sourate 106
Une aiguille qui rentre, ou sort de la mer, ne change rien au royaume de Dieu, car Allah quand Il veut une chose Il dit « soit » et elle est aussitôt. Aussi, celui qui gagne un bien qu’il louange Allah. Et celui qui ne trouve pas de bien, c’est de sa faute. Alors ne disons plus que je n’ai pas de chance, ou c’est la faute au destin, ou Allah ne m’aime pas. Mais cherchons plutôt où est le défaut, le mal chez nous, dans notre manière d’appliquer notre religion, argent, travail... Il est dit qu’Allah n’enverra les catastrophes que quand nous l’aurons mérité. Alors celui qui gagne un bien qu’il louange Allah. Et celui qui ne trouve pas de bien, c’est de sa faute.
« Tout bien qui t’atteint vient d’Allah et tout mal qui t’atteint vient de toi-même. »
Sourate 4, verset 79.
Pour que cela aille bien chez moi, je dois regarder ce que j’ai fait de mal pour le mériter, me remettre en cause et changer. Et Allah sait mieux.
Cheikh Ratib Nabulssi

Versets à méditer: Quand vous avez accompli la Salât, ... آيات للتّدبُّر:فَإِذَا قَضَيۡتُمُ ٱلصَّلَوٰةَ


 فَإِذَا قَضَيۡتُمُ ٱلصَّلَوٰةَ فَٱذۡڪُرُواْ ٱللَّهَ قِيَـٰمً۬ا وَقُعُودً۬ا وَعَلَىٰ جُنُوبِڪُمۡۚ فَإِذَا ٱطۡمَأۡنَنتُمۡ فَأَقِيمُواْ ٱلصَّلَوٰةَۚ إِنَّ ٱلصَّلَوٰةَ كَانَتۡ عَلَى ٱلۡمُؤۡمِنِينَ كِتَـٰبً۬ا مَّوۡقُوتً۬ا (١٠٣) وَلَا تَهِنُواْ فِى ٱبۡتِغَآءِ ٱلۡقَوۡمِۖ إِن تَكُونُواْ تَأۡلَمُونَ فَإِنَّهُمۡ يَأۡلَمُونَ كَمَا تَأۡلَمُونَۖ وَتَرۡجُونَ مِنَ ٱللَّهِ مَا لَا يَرۡجُونَۗ وَكَانَ ٱللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا (١٠٤)
 Quand vous avez accompli la Ṣalāt, invoquez le nom d’Allah, debout, assis ou couchés sur vos côtés. Puis lorsque vous êtes en sécurité, accomplissez la Ṣalāt (normalement), car la Ṣalāt demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés. (103) Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple [ennemi]. Si vous souffrez, lui aussi souffre comme vous souffrez, tandis que vous espérez d’Allah ce qu’il n’espère pas. Allah est Omniscient et Sage. (104) 

jeudi 24 octobre 2019

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire: Hadith 16 -Dieu inscrit les bonnes actions et les méfaitsالأحاديث القدسية

Rapporté par le fils de Abbas  (que Dieu les agrée tous deux),  le Messager de Dieu qu'il relatait de son Seigneur (صلَّى الله عليه وسلّم) , parmi les paroles  (glorifié et exalté) rapporta qu'Il dit: Dieu a écrit les  bonnes actions et les mauvaises. Alors Il l'expliqua [en disant que] celui qui à l'intention  de faire une bonne action, et qu'il ne l'a pas faite, Dieu lui inscrit auprès de Lui  comme une pleine bonne action, mais s'il a l'intention de faire une bonne action, et qu'il l'a fait, Dieu lui écrit auprès de Lui comme dix bonnes actions et sept cents fois plus, ou plus encore.  
Mais s'il à l'intention de faire une mauvaise action et ne l'a pas faite, Dieu lui écrit auprès 
de Lui comme une bonne action pleine.  Mais s'il à l'intention de faire  une mauvaise action 
et l'a faite, Dieu lui inscrit comme  une seule mauvaise action. 
Rapporté par al-Bukhari et Muslim.
:الحديث السادس عشر
,عَنْ ابْنِ عَبَّاسٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمَا، عَنْ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ
 :فِيمَا يَرْوِي عَنْ رَبِّهِ عَزَّ وَجَلَّ، قَالَ: "إِنَّ اللَّهَ كَتَبَ الْحَسَنَاتِ وَالسَّيِّئَاتِ، ثُمَّ بَيَّنَ ذَلِكَ
,فَمَنْ هَمَّ بِحَسَنَةٍ فَلَمْ يَعْمَلْهَا، كَتَبَهَا اللَّهُ لَهُ عِنْدَهُ حَسَنَةً كَامِلَةً
 ,فَإِنْ هُوَ هَمَّ بِهَا فَعَمِلَهَا، كَتَبَهَا اللَّهُ لَهُ عِنْدَهُ عَشْرَ حَسَنَاتٍ، إِلَى سَبْعِمِائَةِ ضِعْفٍ
 ,إِلَى أَضْعَافٍ كَثِيرَةٍ، وَمَنْ هَمَّ بِسَيِّئَةٍ فَلَمْ يَعْمَلْهَا، كَتَبَهَا اللَّهُ لَهُ عِنْدَهُ حَسَنَةً كَامِلَةً
."فَإِنْ هُوَ هَمَّ بِهَا فَعَمِلَهَا، كَتَبَهَا اللَّهُ لَهُ سَيِّئَةً وَاحِدَةً
رواه البخاري ومسلم






Commentaire


« Dieu a inscrit les bonnes actions comme les mauvaises » : Allah a en fait inscrit la récompense de l’œuvre et l’œuvre elle-même. La première chose qu’Allah créa fut la plume [ al qalam ], Allah lui dit : « Ecrit ! – Que dois-je écrire, repondit-elle. Ecrit ce qui sera jusqu’au Jour de la Résurrection ».1 D’après le sens littérale de ce Hadith, l’écriture visée est celle des récompenses, car Allah les a exposées et détaillées.

Il a dit : « Quiconque décide d’accomplir une bonne action mais ne l’a pas faite, Allah la lui inscrit auprès de Lui comme étant une bonne action complète », c’est-à-dire une bonne action complète sans la moindre diminution. D’autres arguments montrent que celui qui décide d’accomplir une bonne action, mais qui ne l’a pas faite parce qu’il s’est trouvé dans l’incapacité de la faire, Allah lui inscrit la récompense complète, Il a en effet dit : { Qui fait exode sur le chemin d’Allah trouve large espace pour narguer (l’agresseur). Qui sort de sa mission en exode vers Allah et Son Envoyé, et puis que l’atteigne la mort, son salaire incombe à Allah. }2 Si quelqu’un décide d’accomplir une bonne action, mais y renonce par paresse ou autre motif, Allah lui inscrira une bonne action en raison de sa bonne intention.
« Quiconque décide d’accomplir une bonne action et parvient effectivement à l’accomplir, Allah la lui inscrit de dix a sept cent fois sa valeur, et même plus encore ». : S’il décide l’accomplir et l’accomplit effectivement de façon parfaite, en faisant preuve de consécration et en étant conforme à l’Envoyé - صلى ا لله عليه وسلم - dans l’accomplissement de cette œuvre, Allah la lui inscrira de dix à sept cent fois sa valeur, voire même plus. Cette multiplication se fait en fonction de la perfection avec laquelle s’est accomplie cette œuvre et la consécration [ ikhlass ] à Allah dans celle-ci. Elle peut être une faveur accordée par Allah - سُبْحَنُ وَتَعَالَ - et un bel-agir de Sa part, Il a en effet dit : { La semblance de ceux qui font dépense de leurs biens sur le chemin d’Allah est celle d’un grain dont pousse sept épis, chacun portant cent grains : Allah opère cette multiplication pour qui Il veut. Il est immense, Omniscient. }3
« Quiconque décide de faire une mauvaise action et il ne la fait pas, Allah la lui inscrit auprès de Lui comme étant une bonne action » : En fait, il obtient cette récompense s’il laisse cette mauvaise action pour Allah. Dans l’une des versions du Hadith, il y a ceci : « Il l’a laissée par désir de Mon agrément ».4
Concernant le cas de celui qui décide de faire une mauvaise action mais ne l’a pas faite, trois aspects se présentent :

- L’homme essaie de faire une mauvaise action et fait les efforts dans ce sens, mais n’y parvient pas, celui-là verra s’inscrire contre lui une mauvaise action complète.

- L’homme qui décide de commettre une mauvaise action, et y renonce non pas par crainte d’Allah, mais parce que son âme n’a plus envie de le faire, celui-là ne verra rien s’inscrire, ni contre lui ni en sa faveur.

- L’homme s’abstient de faire une mauvaise action par crainte d’Allah - سُبْحَنُ وَتَعَالَ -, celui-là aura une bonne action complète, comme c’est cité dans ce Hadith.

« S’il décide de la faire et la fait effectivement, Allah la lui inscrit comme étant une seule mauvaise action » : Corroborant cela, les paroles divines suivantes : { Qui apportera une belle action en gagnera le décuple. Une mauvaise, il ne sera rétribué que de la pareille .} 5 Cette règle concernant la mauvaise action est applicable en tout moment et dans tout endroit, sauf pendant les mois sacrés et à la Mecque où la mauvaise action est plus grave qu’ailleurs, Le Très-Haut a dit ( s’agissant de la Mecque ) : { Et quiconque cherche à commettre en ce lieu un sacrilège injustement, Nous lui ferons goûter d’un châtiment douloureux. }6

Certains ont dit que les bonnes et les mauvaises actions sont augmentées dans tout temps et dans tout endroit méritoire, sauf que les bonnes actions sont augmentées en nombre et les mauvaises actions proportionnellement à leur degré de gravité, Le Tres-Haut a dit ( à propos de ces derniers ) : { Une mauvaise action, il ne sera rétribué que de la pareille. } L’auteur ( l’imam An-Nawawi ) - َرِحَمَه الله - a cité ce Hadith puis a dit qu’Al Boukhârî et Muslim l’ont rapporté dans leurs sahih dans ces mêmes lettres pour nous rendre conscient de ce qu’il y a dans ce Hadith comme bonne nouvelle et bel-agir d’Allah.
____________________
1 Hadith rapporté par at-Tirmidhi (n°2155), qualifié de sahih par al Albâni dans « sahih al jâmi » (n°2017).
2 Qour’an, 4, 100.
3 Qour’an, 2, 261.
4 Hadith sahih, rapporté par Muslim (n°128).
5 Qour’an, 6, 160.
6 Qour’an, 22, 25.
Leçons tirées de ce Hadith

- Allah a inscrit pour les bonnes actions une récompense et pour les mauvaises une récompense, ce qui rend évident la perfection de Sa justice et Sa maîtrise des choses.
- La Miséricorde d’Allah a devancé Sa colère puisqu’Il rétribue pour une bonne action 10 à sept cent fois sa valeur, voire plus, quant à la mauvaise action, Il ne rétribue que de la pareille.
- La différence entre l’intention de faire une bonne action et l’intention de commettre une mauvaise : quand l’homme décide de faire une bonne action mais ne la fait pas, Allah lui inscrira auprès de Lui une bonne action complète en récompense de son intention, or cela quand il la délaisse sans excuse, s’il a l’habitude de la faire mais ne l’a pas faite à cause d’un empêchement, il aura une double récompense :
Celle de l’intention et celle de l’action habituelle, le Prophète - صلى ا لله عليه وسلم - a dit : « Celui qui tombe malade ou part en voyage, Allah lui inscrit les œuvres qu’il faisait quand il était en bonne santé et en état de résidence ».1
- Celui qui décide de commettre une mauvaise action et qui y renonce pour Allah - سُبْحَنُ وَتَعَالَ -, Il lui inscrira une bonne action complète. S’il l’abandonne parce qu’elle ne l’inspire plus et non pour Allah, rien ne lui sera inscrit. S’il y renonce parce qu’il en est incapable, il lui sera inscrit une mauvaise action à cause de son intention. Et s’il s’efforce de la commettre mais n’y parvient pas, il lui sera inscrit le châtiment complet, comme s’il lavait réellement commise, le Prophète - صلى ا لله عليه وسلم - a en effet dit : « Deux musulmans qui se rencontrent avec leurs épées pour s’entre-tuer, l’assassin et la victime, tous deux iront en Enfer ». « Envoyé d’Allah, dit-on, l’assassin le mérite, mais qu’en est-il de la victime ? ». Il a répondu : « Parce qu’il voulait tuer son frère ».2
1 Hadîth sahîh, rapporté par al-Bukhârî (n°2996)
2 Hadîth sahîh, rapporté par al-Bukhârî (n°31), Muslim (n°2888)