Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 30 avril 2019

Méditer sur les messages du Coran. "Fawâ’id Ibn Al-Qayyim"


 Médite sur le message du Coran, tu y verras un Roi à qui appartient toute chose et toute la louange. Toute affaire est entre Ses mains, provient de Lui et revient à Lui. Etabli sur son trône, rien ne Lui échappe dans Son royaume, Il sait ce qu’il y a dans les âmes de Ses serviteurs, Il connaît leurs secrets et ce qu’ils déclarent au grand jour. Il dirige Seul Son royaume, Il entend et voit, donne et prive, récompense et châtie, honore et avilit, crée et nourrit, fait vivre et mourir, prédestine et décrète. 
Toute chose, grande ou petite, vient de Lui et remonte vers Lui, pas une fourmi ne se déplace sans Sa permission, et aucune feuille ne tombe sans qu’Il ne le sache. Médite sur la manière dont Il magnifie, loue et fait les éloges de Sa Personne. Il conseille Ses serviteurs et leur indique ce qui les mènera au succès et à la réussite, Il les y encourage et les met en garde contre ce qui causera leur perte. Il se fait connaître d’eux par Ses noms et attributs, et Se fait aimer d’eux par Ses bienfaits et largesses. Il leur rappelle ainsi Ses bienfaits et leur ordonne d’accomplir des œuvres qui auront pour conséquence de rendre Ses bienfaits plus complets encore. Il les a avertit également de Son courroux, Il leur rappelle les bienfaits qu’Il leur a réservés s’ils Lui obéissent, et le châtiment qu’Il leur a préparé s’ils Lui désobéissent. Il les informe du sort qu’Il a réservé à Ses alliés et Ses ennemis, et de la fin de chacun d’entre eux. Il loue Ses alliés à travers leurs actes pieux et les meilleurs de leurs attributs, et blâme Ses ennemis par les pires de leurs actes et leurs plus horribles attributs. Il donne des exemples, multiple les preuves et les évidences, Il répond aux ambiguïtés de Ses ennemis de la meilleure façon, confirme la parole du véridique et montre la fausseté du menteur. Il ne dit que la vérité et guide vers le chemin droit, Il appelle vers la demeure de la paix (le paradis) et décrit ses caractéristiques, sa beauté et ses bienfaits. Il met en garde contre la demeure de la perdition (l’enfer) et décrit ses châtiments, sa laideur et ses peines. Il rappelle à Ses serviteurs leur pauvreté face à Lui, le grand besoin qu’ils éprouvent à Son égard de tout point de vue, et qu’ils ne peuvent se passer de Lui, serait ce le temps d’un clin d’œil. Il leur rappelle qu’Il n’a pas besoin d’eux, ni d’aucune créature, et qu’Il est le Riche qui n’a besoin de personne, alors que tous éprouvent le plus grand besoin à Son égard. Personne n’obtient le plus petit bien si ce n’est par Sa grâce et Sa miséricorde, et personne n’est touché par le plus petit mal si ce n’est par Sa justice et Sa sagesse. Le serviteur remarquera aussi dans les propos de son Seigneur qu’Il réprimande Ses biens aimés de la plus douce des façons et que , malgré tout , Il efface leurs faux pas , pardonne leurs erreurs , accepte leurs excuses , rectifie leur corruption , les défend , les soutient , les conseille , Se porte garant de leurs intérêts , les sauve de toute affliction et tient envers eux Sa promesse . Il est leur allié et ils n’ont en dehors de Lui aucun allié, Il est leur Véritable Maitre, leur Secoureur contre leurs ennemis, quel bon Maître et quel bon Secoureur ! Si par le biais du Coran les cœurs parviennent à contempler ce Roi , Immense , Miséricordieux , Généreux et Beau , comment peuvent ils ne pas l’aimer , se concurrencer pour se rapprocher de Lui , user de leurs temps dans le but de susciter Son affection , L’aimer plus que toute autre chose et préférer Sa satisfaction à celle de tout autre ?? Comment les cœurs peuvent ils ne pas se consacrer à Son rappel et faire de Son amour , du désir qu’ils lui portent et de Sa compagnie , leur nourriture , leur aliment et leur remède , tel que s’il venait à manquer , les cœurs se corrompraient , périraient et ne tireraient aucun profit de la vie !

Versets à méditer: Il fit descendre la Thora et l'Évangile... آيات للتّدبُّر: وَأَنزَلَ ٱلتَّوْرَىٰةَ وَٱلْإِنجِيلَ


الٓمٓ(١)
ٱللَّهُ لَآ إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ٱلْحَىُّ ٱلْقَيُّومُ(٢)
نَزَّلَ عَلَيْكَ ٱلْكِتَٰبَ بِٱلْحَقِّ مُصَدِّقًۭا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ وَأَنزَلَ ٱلتَّوْرَىٰةَ وَٱلْإِنجِيلَ(٣)
مِن قَبْلُ هُدًۭى لِّلنَّاسِ وَأَنزَلَ ٱلْفُرْقَانَ ۗ إِنَّ ٱلَّذِينَ كَفَرُوا۟ بِـَٔايَٰتِ ٱللَّهِ لَهُمْ عَذَابٌۭ شَدِيدٌۭ ۗوَٱللَّهُ عَزِيزٌۭ
ذُو ٱنتِقَامٍٍ. (٤)

Alif, Lam, Mim.(1)  
Allah ! Pas de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même: « al-Qayyum ». (2)
Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Thora et l'Évangile.(3)
auparavant, en tant que guide pour les gens. Et Il a fait descendre le Discernement. Ceux qui ne croient pas aux Révélations d'Allah auront, certes, un dur châtiment ! Et, Allah est Puissant, Détenteur du pouvoir de punir.(4) 

dimanche 28 avril 2019

(Le Coran) appelle à la science et à la réflexion

Au Nom de Dieu, Clément et Miséricordieux
« …Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin ! »
Saint-Coran, Sourate 20 Verset 47


Avant de commencer je prononcerai l’invocation de Moise(que la paix de Dieu soit sur lui) :
« Seigneur, ouvre-moi ma poitrine, et facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu'ils comprennent mes paroles »
Saint-Coran, Sourate 20 Versets 25 à 28
Le Coran appelle à la science et à la réflexion

par Mouminbilah & Karim Al-Firanci
écrit le 13/04/2010
modification 27/04/2010

Introduction
Beaucoup de personnes occultant l'Histoire musulmane pensent que le Coran n'invite pas à la réflexion et à la recherche de la science en générale. Bien pire encore, elles pensent que le Coran est le frein à tout progrès. Leur réflexion est la suivante : "Les pays musulmans sont sous-développés (bien que la remarque est à nuancer), la faute à leur Coran ! Cette réflexion n'est en réalité que la transposition de la propre histoire de leur civilisation. En effet, "puisque notre religion qu'est le christianisme, a ralenti notre développement alors il doit en être de même pour les musulmans !"
Ces gens prennent leur désir pour des réalités, ils se sont enfermés dans leur paradigme ou vision du monde et croit qu'ils peuvent l'appliquer à tout ce qui les entoure, se considérant ainsi comme "Les Lumières" du monde. Cette conception est bien entendu fausse et l'Histoire l'a bel et bien démontré. Les véritables fondateurs de la science, au sens moderne du terme, ont été les musulmans. L'indiscutable apport du monde musulman à la culture scientifique est inscrit dans l'Histoire. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, les ouvrages reconnaissant leurs mérites sont insignifiants. Et quand on traite de la question des sciences musulmanes, nombre d'auteurs falsificateurs de l'Histoire mettent en avant le rôle des sciences grecques. Or, il est connu de tous les historiens que le moteur de la révolution culturelle en Islam ne sont pas les sciences grecques mais le Coran. 
Il est évident qu'il est le moteur de l'expansion scientifique qu'a connu le monde musulman après la période de la Révélation. Que de fois lit-on dans le Texte sacré des appels à la réflexion ! Que le Coran ait engendré cette révolution culturelle est un fait indéniable. 
Alors que le monde occidental stagnait dans l'ignorance scientifique la plus totale, l'innovation va être l'oeuvre de l'Islam : le fait est démontré par l'étude minutieuse du texte coranique qui va suivre. Par lui, l'homme, et ce pour la première fois dans l'Histoire spirituelle de l'Humanité, va méditer sur les phénomènes de la nature à la portée de son observation et de les étudier afin de déceler des signes de la toute-puissance de Dieu. 
Ainsi, avec l'aide de Dieu, je vais insha'Allah, démontrer cette réalité. Seules les erreurs nous incombent ! L'article ne se limitera qu'aux versets coraniques, mais, bien entendu, la tradition islamique n'est pas en reste. 
Lis au Nom de Ton Seigneur qui a crée !

اقرأ باسم ربك الذي خلق خلق الإنسان من علق اقرأ وربك الأكرم الذي علم بالقلم علم الإنسان ما لم يعلم
Traduction approchée :
Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas. 
Al-'Alaq 96,1-5
N'as-tu pas vu ?
ألم تر أن الله أنزل من السماء ماء فتصبح الأرض مخضرة إن الله لطيف خبير
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu qu'Allah fait descendre l'eau du ciel, et la terre devient alors verte ? Allah est Plein de bonté et Parfaitement Connaisseur. 
Al-Hajj 22,63
ألم تر أن الله سخر لكم ما في الأرض والفلك تجري في البحر بأمره ويمسك السماء أن تقع على الأرض إلا بإذنه إن الله بالناس لرؤوف رحيم
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu qu'Allah vous a soumis tout ce qui est sur la terre ainsi que le vaisseau qui vogue sur la mer par Son ordre ? Il retient le ciel de tomber sur la terre, sauf quand Il le permettra. Car Allah est Plein de bonté et de miséricorde envers les hommes. 
Al-Hajj 22,65
ألم تر أن الله يسبح له من في السماوات والأرض والطير صافات كل قد علم صلاته وتسبيحه والله عليم بما يفعلون
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu qu'Allah est glorifié par tous ceux qui sont dans les cieux et la terre; ainsi que par les oiseaux déployant leurs ailes ? Chacun, certes, a appris sa façon de L'adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce qu'ils font.  
An-Noor 24,41
ألم تر أن الله يزجي سحابا ثم يؤلف بينه ثم يجعله ركاما فترى الودق يخرج من خلاله وينزل من السماء من جبال فيها من برد فيصيب به من يشاء ويصرفه عن من يشاء يكاد سنا برقه يذهب بالأبصار
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu qu'Allah pousse les nuages ? Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir de son sein. Et Il fait descendre du ciel, de la grêle [provenant] des nuages [comparables] à des montagnes. Il en frappe qui Il veut et l'écarte de qui Il veut. Peu s'en faut que l'éclat de son éclair ne ravisse la vue. 
An-Noor 2,43
ألم تر إلى ربك كيف مد الظل ولو شاء لجعله ساكنا ثم جعلنا الشمس عليه دليلا
ثم قبضناه إلينا قبضا يسيرا
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu comment ton Seigneur étend l'ombre ? S'Il avait voulu, certes, Il l'aurait faite immobile. Puis Nous lui fîmes du soleil son indice,
Al-Furqâne 25,45-46
لم تروا أن الله سخر لكم ما في السماوات وما في الأرض وأسبغ عليكم نعمه ظاهرة وباطنة ومن الناس من يجادل في الله بغير علم ولا هدى ولا كتاب منير
Traduction approchée :
Ne voyez-vous pas qu'Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. Et parmi les gens, il y en a qui disputent à propos d'Allah, sans science, ni guidée, ni Livre éclairant. 
Luqmân 31,20
ألم تر أن الله يولج الليل في النهار ويولج النهار في الليل وسخر الشمس والقمر كل يجري إلى أجل مسمى وأن الله بما تعملون خبير
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu qu'Allah fait pénétrer la nuit dans le jour, et qu'il fait pénétrer le jour dans la nuit, et qu'Il a assujetti le soleil et la lune chacun poursuivant sa course jusqu'à un terme fixé ? Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. 
Luqmân 31,29
ألم تر أن الفلك تجري في البحر بنعمت الله ليريكم من آياته إن في ذلك لآيات لكل صبار شكور
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu que c'est par la grâce d'Allah que le vaisseau vogue dans la mer, afin qu'Il vous fasse voir de Ses merveilles ? Il y a en cela des preuves pour tout homme patient et reconnaissant. 
Luqmân 31,31
ألم تر أن الله أنزل من السماء ماء فأخرجنا به ثمرات مختلفا ألوانها ومن الجبال جدد بيض وحمر مختلف ألوانها وغرابيب سود 
Traduction approchée :
N'as-tu pas vu que, du ciel, Allah fait descendre l'eau ? Puis nous en faisons sortir des fruits de couleurs différentes. Et dans les montagnes, il y a des sillons blancs et rouges, de couleurs différentes, et des roches excessivement noires. 
Fâtir 35,27
ألم تر أن الله أنزل من السماء ماء فسلكه ينابيع في الأرض ثم يخرج به زرعا مختلفا ألوانه ثم يهيج فتراه مصفرا ثم يجعله حطاما إن في ذلك لذكرى لأولي الألباب
Traduction approchée :
Ne vois-tu pas qu'Allah fait descendre du ciel de l'eau, puis Il l'achemine vers des sources dans la terre; ensuite, avec cela, Il fait sortir une culture aux couleurs diverses, laquelle se fane ensuite, de sorte que tu la vois jaunie; ensuite, Il la réduit en miettes. C'est là certainement un rappel aux [gens] doués d'intelligence. 
Az-Zumar 39,21
ألم تروا كيف خلق الله سبع سماوات طباقا وجعل القمر فيهن نورا وجعل الشمس سراجا
Traduction approchée :
N'avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés et y a fait de la lune une lumière et du soleil une lampe ? 
Nouh 71,16
Pour des gens qui réfléchissent !
هو الذي أنزل من السماء ماء لكم منه شراب ومنه شجر فيه تسيمون
ينبت لكم به الزرع والزيتون والنخيل والأعناب ومن كل الثمرات إن في ذلك لآية لقوم يتفكرون
Traduction approchée :
C'est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l'eau qui vous sert de boisson et grâce à la quelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. D'elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. 
An-Nahl 16,10-11
وسخر لكم ما في السماوات وما في الأرض جميعا منه إن في ذلك لآيات لقوم يتفكرون
Traduction approchée :
Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui. Il y a là des signes pour des gens qui réfléchissent.
Al-Ghâthiya 45,13
Pour des gens qui raisonnent !
وسخر لكم الليل والنهار والشمس والقمر والنجوم مسخرات بأمره إن في ذلك لآيات لقوم يعقلون 
Traduction approchée :
Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent. 
An-Nahl 16,12

وفي الأرض قطع متجاورات وجنات من أعناب وزرع ونخيل صنوان وغير صنوان يسقى بماء واحد ونفضل بعضها على بعض في الأكل إن في ذلك لآيات لقوم يعقلون
Traduction approchée :
Et sur la terre il y a des parcelles voisines les unes des autres, des jardins [plantés] de vignes, et des céréales et des palmiers, en touffes ou espacés, arrosés de la même eau, cependant Nous rendons supérieurs les uns aux autres quant au goût. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent.
Ar-Ra'd 13,4
Pour les doués d'intelligence !
كلوا وارعوا أنعامكم إن في ذلك لآيات لأولي النهى
Traduction approchée :
«Mangez et faites paître votre bétail». Voilà bien là des signes pour les doués d'intelligence. 
Taha 20,54
أفلم يهد لهم كم أهلكنا قبلهم من القرون يمشون في مساكنهم إن في ذلك لآيات لأولي النهى
Traduction approchée :
Cela ne leur a-t-il pas servi de direction, que Nous ayons fait périr avant eux tant de générations dans les demeures desquelles ils marchent maintenant ? Voilà bien là des leçons pour les doués d'intelligence !
Taha 20,128
Pour des gens qui croient / ont la foi !
وهو الذي أنزل من السماء ماء فأخرجنا به نبات كل شيء فأخرجنا منه خضرا نخرج منه حبا متراكبا ومن النخل من طلعها قنوان دانية وجنات من أعناب والزيتون والرمان مشتبها وغير متشابه انظروا إلى ثمره إذا أثمر وينعه إن في ذلكم لآيات لقوم يؤمنون
Traduction approchée :
Et c'est Lui qui, du ciel, a fait descendre l'eau. Puis par elle, Nous fîmes germer toute plante, de quoi Nous fîmes sortir une verdure, d'où Nous produisîmes des grains, superposés les uns sur les autres; et du palmier, de sa spathe, des régimes de dattes qui se tendent . Et aussi les jardins de raisins, l'olive et la grenade, semblables ou différent les uns des autres. Regardez leurs fruits au moment de leur production et de leur mûrissement. Voilà bien là des signes pour ceux qui ont la foi.
Al-An'âm 6,99
ألم يروا إلى الطير مسخرات في جو السماء ما يمسكهن إلا الله إن في ذلك لآيات لقوم يؤمنون
Traduction approchée :
N'ont-ils pas vu les oiseaux assujettis [au vol] dans l'atmosphère du ciel sans que rien ne les retienne en dehors d'Allah ? Il y a vraiment là des preuves pour des gens qui croient.
An-Nahl 16,79
Pour des gens qui entendent !
ومن آياته منامكم بالليل والنهار وابتغاؤكم من فضله إن في ذلك لآيات لقوم يسمعون
Traduction approchée :
Et parmi Ses signes votre sommeil la nuit et le jour, et aussi votre quête de Sa grâce. Il y a en cela des preuves pour des gens qui entendent.
Ar-Roûm 30,23
والله أنزل من السماء ماء فأحيا به الأرض بعد موتها إن في ذلك لآية لقوم يسمعون
Traduction approchée :
Allah a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Il revivifie la terre après sa mort. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui entendent.
An-Nahl 16,65
Pour des gens qui regardent !
ولقد جعلنا في السماء بروجا وزيناها للناظرين
Traduction approchée :
Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l'avons embelli pour ceux qui regardent.
Al Hijr 15,16
Pour ceux qui savent / pour les savants !
وهو الذي جعل لكم النجوم لتهتدوا بها في ظلمات البر والبحر قد فصلنا الآيات لقوم يعلمون
Traduction approchée :
Et c'est Lui qui vous a assigné les étoiles, pour que, par elles, vous vous guidiez dans les ténèbres de la terre et de la mer. Certes, Nous exposons les preuves pour ceux qui savent !
Al-An'âm 6,97
هو الذي جعل الشمس ضياء والقمر نورا وقدره منازل لتعلموا عدد السنين والحساب ما خلق الله ذلك إلا بالحق يفصل الآيات لقوم  يعلمون


Traduction approchée :
C'est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul (du temps). Allah n'a créé cela qu'en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir.
Younouss 10,5




ومن آياته خلق السماوات والأرض واختلاف ألسنتكم وألوانكم إن في ذلك لآيات للعالمين


Traduction approchée :
Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants.
Ar-Roûm 30,22


Pour des gens qui se rappellent !



وما ذرأ لكم في الأرض مختلفا ألوانه إن في ذلك لآية لقوم يذكرون

Traduction approchée :
Ce qu'Il a créé pour vous sur la terre a des couleurs diverses. Voilà bien là une preuve pour des gens qui se rappellent. 
An-Nahl 16,13


Afin que vous soyez reconnaissant !



وهو الذي سخر البحر لتأكلوا منه لحما طريا وتستخرجوا منه حلية تلبسونها وترى الفلك مواخر فيه ولتبتغوا من فضله ولعلكم تشكرون 

Traduction approchée :
Et c'est Lui qui a assujetti la mer afin que vous en mangiez une chair fraîche, et que vous en retiriez des parures que vous portez. Et tu vois les bateaux fendre la mer avec bruit, pour que vous partiez en quête de Sa grâce et afin que vous soyez reconnaissants. 
An-Nahl 16,14


والله أخرجكم من بطون أمهاتكم لا تعلمون شيئا وجعل لكم السمع والأبصار والأفئدة لعلكم تشكرون

Traduction approchée :
Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l'ouïe, les yeux et les coeurs (l'intelligence), afin que vous soyez reconnaissants.
An-Nahl 16,78


Ne vous souvenez-vous donc pas ?


وألقى في الأرض رواسي أن تميد بكم وأنهارا وسبلا لعلكم تهتدون وعلامات وبالنجم هم يهتدون أفمن يخلق كمن لا يخلق أفلا تذكرون


Traduction approchée :
Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez, ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles [les gens] se guident . Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien ? Ne vous souvenez-vous pas ? 
An-Nahl 16,15-17


Parcoure donc la terre et vois comment Dieu a commencé la Création !


قد خلت من قبلكم سنن فسيروا في الأرض فانظروا كيف كان عاقبة المكذبين

Traduction approchée :
Avant vous, certes, beaucoup d'événements se sont passés. Or, parcourez la terre, et voyez ce qu'il est advenu de ceux qui traitaient (les prophètes) de menteurs. 
Al-'Imrân 3,137


قل سيروا في الأرض ثم انظروا كيف كان عاقبة المكذبين

Traduction approchée :
Dis : «parcourez la terre et regardez ce qu'il est advenu de ceux qui traitaient la vérité de mensonge». 
Al-An'âm 6,11




ولقد بعثنا في كل أمة رسولا أن اعبدوا الله واجتنبوا الطاغوت فمنهم من هدى الله ومنهم من حقت عليه الضلالة فسيروا في الأرض فانظروا كيف كان عاقبة المكذبين

Traduction approchée :
Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Tagut» . Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés a l'égarement. parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs. 
An-Nahl 16,36



قل سيروا في الأرض فانظروا كيف كان عاقبة المجرمين
Traduction approchée :
Dis : «parcourez la terre et voyez ce qu'il est advenu des criminels». 
An-Naml 27,69



قل سيروا في الأرض فانظروا كيف بدأ الخلق ثم الله ينشئ النشأة الآخرة إن الله على كل شيء قدير
Traduction approchée :
Dis : «parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création. Puis comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent». 
Al-'Anqaboût 29,20





قل سيروا في الأرض فانظروا كيف كان عاقبة الذين من قبل كان أكثرهم مشركين

Traduction approchée :
Dis : «parcourez la terre et regardez ce qu'il est advenu de ceux qui ont vécu avant. La plupart d'entre eux étaient des associateurs». 
Ar-Roûm 30,42



أو لم يسيروا في الأرض فينظروا كيف كان عاقبة الذين كانوا من قبلهم كانوا هم أشد منهم قوة وآثارا في الأرض فأخذهم الله بذنوبهم وما كان لهم من الله من واق

Traduction approchée :
Ne parcourent-ils pas la terre, pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui ont vécu avant eux ? Ils étaient [pourtant] plus forts qu'eux et ont laissé sur terre bien plus de vestiges. Allah les saisit pour leur péchés et ils n'eurent point de protecteur contre Allah. 
Ghâfir 40,21




أفلم يسيروا في الأرض فينظروا كيف كان عاقبة الذين من قبلهم كانوا أكثر منهم وأشد قوة وآثارا في الأرض فما أغنى عنهم ما كانوا يكسبون

Traduction approchée :
Ne parcourent-ils donc pas la terre pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui étaient avant eux ? Ils étaient [pourtant] plus nombreux qu'eux et bien plus puissants et ils [avaient laissé] sur terre beaucoup plus de vestiges. Mais ce qu'ils ont acquis ne leur a servi à rien. 
Ghâfir 40,82



Il y a des signes pour des gens qui raisonnent !



إن في خلق السماوات والأرض واختلاف الليل والنهار والفلك التي تجري في البحر بما ينفع الناس وما أنزل الله من السماء من ماء فأحيا به الأرض بعد موتها وبث فيها من كل دآبة وتصريف الرياح والسحاب المسخر بين السماء والأرض لآيات لقوم يعقلون 

Traduction approchée :
Certes la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l'eau qu'Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne. 
Al-Baqara 2,164



Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?




Sourate 55 Ar-Rahmân : Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
1. Le Tout Miséricordieux. 2. Il a enseigné le Coran. 3. Il a créé l'homme. 4. Il lui a appris à s'exprimer clairement. 5. Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux] 6. Et l'herbe et les arbres se prosternent. 7. Et quant au ciel, Il l'a élevé bien haut. Et Il a établit la balance, 8. Afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée : 9. Donnez [toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesée. 10. Quant à la terre, Il l'a étendue pour les êtres vivants : 11. il s'y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d'enveloppes, 12. Tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques. 13. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 14. Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie; 15. et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée; 16. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 17. Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants! 18. Lequel donc des bienfaits de votre seigneur nierez-vous? 19. Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; 20. Il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas . 21. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 22. De ces deux [mers]: sortent la perle et le corail. 23. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 24. A Lui appartiennent les vaisseaux élevés sur la mer comme des montagnes; 25. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 26. Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, 27.[Seule] subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse. 28. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 29. Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, Il accomplit une œuvre nouvelle. 30. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 31. Nous allons bientôt entreprendre votre jugement, Ô vous les deux charges [hommes et djinns] 32. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 33. Ô peuple de djinns et d'hommes! Si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu'à l'aide d'un pouvoir [illimité]. 34. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 35. Il sera lancé contre vous un jet de feu et de fumée [ou de cuivre fondu], et vous ne serez pas secourus. 36. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 37. Puis quand le ciel se fendra et deviendra alors écarlate comme le cuir rouge. 38. Lequel des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 39. Alors, ni aux hommes ni aux djinns, on ne posera des questions à propos de leurs péchés. 40. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 41. On reconnaîtra les criminels à leurs traits. Ils seront donc saisis par les toupets et les pieds. 42. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 43. Voilà l'Enfer que les criminels traitaient de mensonge. 44. Ils feront le va-et-vient entre lui (l'Enfer) et une eau bouillante extrêmement chaude.45. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 46. et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins; 47. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 48. Aux branches touffues. 49. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 50. Ils y trouveront deux sources courantes. 51. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 52. Ils contiennent deux espèces de chaque fruit. 53. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 54. ils seront accoudés sur des tapis doublés de brocart, et les fruits des deux jardins seront à leur portée (pour être cueillis). 55. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 56. Ils y trouveront [les houris] aux regards chastes, qu'avant eux aucun homme ou djinn n'aura déflorées. 57. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 58. Elles seront [aussi belles]: que le rubis et le corail.59. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 60. Y a-t-il d'autre récompense pour le bien, que le bien? 61. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 62. En deçà de ces deux jardins il y aura deux autres jardins. 63. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 64. Ils sont d'un vert sombre. 65. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?66. Dans lesquelles il y aura deux sources jaillissantes. 67. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 68. ils contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers. 69. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 70. là, il y aura des vertueuses et des belles. 71. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 72. des houris cloîtrées dans les tentes, 73. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 74. qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a déflorées. 75. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 76. Ils seront accoudés sur des coussins verts et des tapis épais et jolis. 77. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 78. Béni soit le Nom de ton Seigneur, Plein de Majesté et de Munificence!

Seigneur Tu n'as pas crée Cela en vain !


إن في خلق السماوات والأرض واختلاف الليل والنهار لآيات لأولي الألباب 
الذين يذكرون الله قياما وقعودا وعلى جنوبهم ويتفكرون في خلق السماوات والأرض ربنا ما خلقت هذا باطلا سبحانك فقنا عذاب النار

Traduction approchée :
En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : « Notre Seigneur ! Tu n'as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu. 
Al-'Imrân 3,190-191



Conclusion


La régression actuelle des pays musulmans n'est due qu'au délaissement du Coran. Les musulmans ne lisent plus le Coran et ne le méditent plus.

Tant que les musulmans ne se décideront pas à revenir vers la Parole de Dieu, et quelle parole peut être meilleur guide que celle-là, alors ils n'en tireront aucun profit. Les Pays occidentaux se sont détachés du christianisme et ont su sortir la tête de l'eau en repoussant les dirigeants chrétiens qui étouffaient la science, car pour eux, la science entrait en contradiction avec la Bible. Mais n'est-ce pas là la preuve d'une défaite "biblique" ?
En effet, si la science avait été en adéquation avec la parole de Dieu selon les chrétiens, alors il n'y aurait eu aucunement besoin de la repousser. Malheureusement, le texte biblique ne peut se vanter d'être véridique sur le point scientifique et c'est à cause de cette problématique que les chrétiens fondamentalistes ont préféré rejeter la science, la qualifiant d'œuvre du diable et incitant tout le monde à la récuser. Sur ce point, le Coran a suivi une tout autre histoire, puisqu'il n'a pas fallu grand temps pour que les musulmans allie science et religion, science et Coran, science et Islam. C'est dans ses débuts que l'Islam à énormément progressé puisque la base coranique enjoint le musulman à rechercher la science et qu'importe celle-ci tant qu'elle est profitable aux êtres humains.

Le mot de la fin sera un rappel pour tout croyant qui désire revenir à sa source ultime qu'est le Livre de Dieu afin de rehausser une communauté musulmane très bancale et en arrière sur le plan mondial de la science. Une poignée d'hommes pourrait faire la différence, si et seulement si, nous pouvions revenir à Dieu et Son mode d'emploi, Son enseignement méthodique de la science et Sa rectitude pour que nous puissions comprendre les phénomène qui nous entourent dans ce monde d'ici-bas, scientifiquement parlant.

Le mot de la fin pour Ibn Sîna (ou Avicenne) : "Le savoir est un mets fortifiant dans la nuit de l'injustice. L'étude a autant de valeur que le jeûne et l'enseignement de la science a la valeur de la prière. Elle protège contre l'erreur du péché ; elle éclaire la route du Paradis ; elle nous guide à travers les peines et les plaisirs de la vie... Vis-à-vis de nos amis, la science est une parure, elle est un bouclier contre nos ennemis. Seule la mémoire des hommes sages survit parce que leurs belles actions servent de modèle et sont imitées par les grands esprits qui leur succèdent... Celui qui a rendu la vie à un homme, il lui en sera rendu compte, comme s'il l'avait rendue à l'humanité entière."
[Cité par Nasr E. Boutammina, les contes des milles et uns mythes, p.512]

Et Dieu Sait Mieux ce qu'il en est ! Allahou A'lam
Source: http://blog.decouvrirlislam.net/Home/islam/coran/le-coran-appelle-a-la-science-et-a-la-reflexion

jeudi 25 avril 2019

L'Unicité Divine- Des Conditions du Cheminement Spirituel-(Spiritualité Musulmane)



Des Conditions du Cheminement Spirituel



 L'Unicité Divine 

La ilâha illâ llâh point de divinité si ce n'est Allah est le fondement doctrinal sur lequel tout repose en Islam.

L'Unicité d'Allah , dont la seule affirmation constitue la profession de foi (shahâda), témoignage par lequel l'individu devient musulman, signifie d'abord 
{ Et votre Dieu est un Dieu Unique }[ Sourate 16 - Verset 22 ]


la négation de toute forme de polythéisme : Un de par Son Essence et Unique quant à Ses Attributs :
{ Allah ! Point de divinité à part lui [...] }
[ Sourate 2 - Verset 255 ]
 
{ Et votre Dieu est une divinité unique. Pas de divinité à part Lui,
le Tout-Miséricordieux, le Très miséricordieux. }
[ Sourate 2 - Verset 163 ]
 
Étant donné qu'Allah est Un, sans aucun associé, dans Son Essence et Ses Attributs, sans aucun remplaçant, sans aucun partenaire dans Ses Actions. Et étant donné que ceux qui proclament l'Unicité divine (muwahidîn) ont reconnu qu'Il était tel, leur connaissance est appelée l'Unicité.
L'Unicité d'Allah  est la pierre angulaire de la foi. Tout musulman qui ne la parfait pas n'est pas à l'abri de l'associationnisme (shirk). C'est pour cela que les savants et maîtres des sciences et disciplines musulmanes insistent sur une compréhension claire et parfaite de l'Unicité, car, sans cela, toute action est vaine ou inconsidérée. De ce qui précède, nous avons jugé important de citer quelques caractéristiques de l'Unicité.
      
Lorsqu'un homme connaît Allah , il déclare Son Unicité (tawhîd) et proclame qu'Il est Un. Il n'est uni à rien, car cette chose à laquelle Il serait uni, devrait être une partie de Lui-même. Il est dépourvu de toutes les imperfections et exalté au-delà de tous les défauts, et Il n'a pas de semblable, de sorte que Lui et Ses créatures sont différents, et Il n'a pas d'enfant. Son Essence et Ses attributs sont immuables, Il a des attributs de perfection (sifâtul-kamâl) qu'Il s'est décrit Lui-même comme les possédant. Il est le Vivant (hayy), l'Omniscient ('alîm), le Pardonnant (ghafûr), le Miséricordieux (rahîm), le Puissant (qawiy), l'Entendant(samî'), le Subsistant (qayyûm)...

De telles affirmations ne peuvent être déclarées sans connaissance. Les Savants de l'Islam insistent sur une compréhension du tawhîd; voyant une oeuvre subtile et un acte unique d'une perfection insoupçonnable, ils ont reconnu qu'il n'était pas possible que cela existe de soi-même. Ils ont perçu qu'il y avait un Dieu qui a amené l'univers à l'existence, la terre et le ciel, le soleil et la lune, les plaines et les mers, et tout ce qui se meut et se repose, leurs connaissances, leurs paroles, leurs vies et morts. Pour tout cela, un Createur est indispensable.

Le Prophète a dit :
 « La foi (îmân) est composée de plus de soixante-dix degrés ; le plus haut est d'attester "lâ ilâha illâ-llâh" et le plus bas est le fait d'écarter un écueil de la voie publique. » [ Rapporté et authentifié par Tirmidhi, Boukhari et Mouslim  ]
Le plus haut degré désigné par le hadîth ne consiste pas seulement à attester l'Unicité par la langue, mais surtout à la réaliser au plus profond de l'âme. Ceci commençe par une connaissance théorique des Noms et Attributs divins, qui se développe jusqu'à ressentir et contempler le Majestueux dans toute chose de la vie, et de là, L'aimer et chercher à se faire aimer de Lui ; c'est ce qu'on appelle la connaissance authentique. C'est le sens de la réponse du Prophète à l'Archange Jibril  quand il lui a demandé ce que veut dire l'Excellence dans la foi (al-ihsân), il a répondu:
« Cela consiste à adorer Allah  comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voit. »[Rapporté par Mouslim]

La réalité de l'Essence Divine échappe à toute catégorie et tout classement de la raison. Nous avons vu que l'attestation de foi (shahâda) comporte une négation :
« Il n'y a pas de divinité », digne de cette réalité à laquelle fait équilibre une affirmation : « Si ce n'est Allah. » Car nulle définition ne peut être donnée de ce qu'on n'a jamais vu ni connu, si ce n'est par celle qu'Il s'est donnée Lui-même, par Ses Noms et Ses Attributs.

Retenons cette sagesse qui nous rappelle :
« Quelques idées que vous vous fassiez d'Allah  en votre esprit, Il est différent d'elles. »

mardi 23 avril 2019

Homme qui a peur de la lumière رجل خاءف من النور



من الأكثر حماقة ؟ طفل خاءف من الظلام ام
 رجل خاءف من النور ؟
موريس فريهل
Qui est le plus fou ? Un enfant qui a peur de l'obscurité ou 
un homme qui a peur de la lumière ?
Maurice Fréhel

lundi 22 avril 2019

La beauté d’Allah ta’ala : Fawâ’id l’imam Ibn Al-Qayyim Al-Jawziyya

Connaître Allah ta’ala par Sa beauté est une des connaissances les plus précieuses et c’est par
elle que l’élite des créatures connaît Allah. Toutes les créatures Le connaissent par le biais de
l’un de Ses attributs. Mais ceux qui Le connaissent le mieux sont ceux qui Le connaissent à
travers Sa perfection, Sa magnificence, et Sa beauté. Rien ne Lui ressemble, à tout point de
vue. Et à supposer que toutes les créatures soient aussi belles que la plus belles des créatures,
et que l’on compare leur beauté interne et externe à la beauté du Seigneur, cette comparaison
serait aussi faible que le rapport existant entre la lueur fragile d’une lampe et la lumière
éclatante du soleil. Pour se figurer Sa beauté, il suffit de savoir que s’Il dévoilait Son visage,
les lumières s’en dégageant brûleraient toutes les créatures que Son regard atteindrait. Pour se
faire une idée de Sa beauté, il suffit de se rappeler que toute beauté interne et externe, dans ce
bas monde ou dans l’au delà est une conséquence de Sa création.
Que penser donc de Celui dont émane cette beauté créée ?
Pour saisir l’ampleur de sa beauté, il suffit de savoir que toute la puissance, la force, la générosité, la bienfaisance, la science, et la bonté Lui appartiennent. C’est par la lumière de Son visage que l’obscurité se dissipe, comme l’a dit le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam dans l’invocation qu’il a faite à Tâ’if : « Je me réfugie auprès de la lumière de Ton visage par laquelle l’obscurité se dissipe, et grâce à laquelle les affaires de ce bas monde et de l’au delà s’équilibrent. »
‘Abd Allah ibn Mas’ûd -qu’Allah l’agrée- a dit : « Il n’y a ni nuit ni jour auprès de votre
Seigneur. La lumière des cieux et de la terre émane de la lumière de Son visage. »
Allah est donc la lumière des cieux et de la terre. Lorsqu’il viendra au jour de la résurrection pour juger les créatures, la terre resplendira de Sa lumière. Un des noms magnifiques d’Allah est Al Jamîl (Le beau). Il a d’ailleurs authentiquement été rapporté du Prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam qu’il a dit : « Allah est beau et aime la beauté ».
La beauté d’Allah ta’ala se décline en quatre variantes : La beauté de Son être, la beauté de Ses attributs, la beauté de Ses actes et la beauté de Ses noms. Ainsi, tous Ses noms sont magnifiques, Ses attributs sont tous parfaits, Ses actes se caractérisent tous par la sagesse, leur intérêt, leur équité et leur clémence. Quant à la beauté de Son être et de Son essence, Il est Le seul à la cerner et à la connaitre réellement. Les créatures n’en connaissent que certain aspect, connaissances dont Il a honoré certains de Ses serviteurs. En effet, cette beauté est préservée de toute altération, et cachée par la couverture du manteau et du pagne comme l’a rapporté le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam au sujet d’Allah qui aurait dit : « La grandeur est Mon manteau et la magnificence est Mon pagne. ».
 La grandeur étant plus importante et plus immense, elle est plus à même d’être comparée à un manteau. Allah est en effet le Grand, l’Elevé, et Il est le Très Haut, l’Immense.
Ibn ‘Abbâs -qu’Allah l’agrée- a dit : « La beauté de l’essence d’Allah est dissimulée par
Ses attributs, et la beauté des attributs est dissimulé par les actes d’Allah. »
Hadîth faible, voir As Silsilah Ad Da’îfah d’al Albanî 2933. Rapporté par Muslim 91.
Rapporté par Muslim 2620.
Que penser alors d’une beauté dissimulé par les attributs de la perfection et cachée par les
caractéristiques de l’immensité et de la magnificence ?
C’est à partir de là que l’on peut partiellement comprendre le sens de la beauté de l’essence d’Allah. Ainsi, le serviteur se hisse de la connaissance de Ses actes vers celle de Ses attributs, pour se hisser vers la connaissance de Son être. Quand il prend connaissance d’une partie de la beauté de Ses actes, il en déduit la beauté de Ses attributs, pour en déduire ensuite la beauté de Son être.
C’est selon ce principe qu’il apparait clairement que toute la louange revient à Allah ta’ala, et qu’aucune créature ne peut lui faire suffisamment d’éloges, car Il correspond aux éloges qu’Il
s’est faits Lui même. Il mérite d’être adoré pour ce qu’Il est, d’être aimé pour ce qu’Il est, d’être remercié pour ce qu’Il est. Allah ta’ala S’aime, fait Ses propres éloges et louanges.
L’amour qu’Il a pour Lui même, les louanges et les éloges qu’Il S’adresse, et l’unicité qu’Il proclame pour Lui même représentent les louanges, les éloges qu’Il s’est Lui même adressés et Il est mieux encore que les éloges que Lui adressent Ses créatures. Et de la même manière qu’Allah S’aime Lui même, Il aime aussi Ses attributs et Ses actes. Tous Ses actes sont donc bons et aimables, même si leurs conséquences Lui sont parfois détestables et exécrable.
Aucun de Ses actes ne Lui est détestable et haïssable, et aucun être ne mérite d’être aimé et
loué pour ce qu’il est si ce n’est Lui.
Concernant ce qui est aimé en dehors de Lui, si cet amour découle de l’amour que l’on a pour Allah, en ce sens que l’on aime pour Allah, alors c’est un amour valide. Sinon, c’est un amour invalide. Voilà la réalité du caractère d’Allah.
En effet, le Dieu véritable est Celui qui est aimé et loué pour ce qu’Il est. Mais qu’en est-il si en plus de cela ce Dieu est Bienfaisant, Bienfaiteur, Indulgent, Magnanime, Clément, Bon et Miséricordieux ??
Le serviteur doit donc savoir qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah. Il doit
L’aimer et Le louer pour ce qu’Il est et pour sa perfection. Il doit savoir Qu’Il n’y a de
véritable bienfaiteur, déversant toutes sortes de bienfaits tant apparents que cachés, si ce n’est
Lui. Il L’aimera donc pour Sa bienfaisance et Sa bonté, et Le louera pour cela. Il L’aimera
ainsi pour ces deux aspects. Et de même que rien ne Lui est semblable, aucun amour n’est
comparable au Sien. Or l’amour associé à l’humilité est la définition même de l’adoration
pour laquelle les créatures ont été créées. L’adoration est l’amour le plus total couplé à
l’humilité la plus totale. Or cela ne peut être voué qu’à Allah ta’ala, et Lui associer qui que ce
soit en cela est la forme de polythéisme qu’Allah ne pardonne pas, et pour laquelle Il
n’accepte pas les actes des polythéistes.
La louange d’Allah inclut deux choses : l’évocation de Ses mérites et de Ses attributs parfaits,
et l’amour d’Allah qui en découle. Quiconque évoque les splendeurs d’Allah sans l’aimer ne
l’aura pas loué. Et quiconque L’aime sans évoquer Ses splendeurs ne L’aura pas loué. Les
deux notions doivent donc être présentes. Allah loue Son être par Lui même, et par le biais
des louanges qu’Il inspire à Ses anges, Ses prophètes, Ses messagers et Ses serviteurs
croyants. Allah Se loue donc par ces deux moyens. En effet, les éloges émanant de Ses
créatures le sont par Sa volonté, Sa permission et Son décret, car c’est Lui qui a fait que le
louangeur Le loue, que le soumis se soumette, que le prieur prie et que le repentant se repente.
C’est de Lui que viennent les bienfaits et vers Lui qu’ils reviennent. Ses bienfaits émanent de
Lui par Sa louange et Lui reviennent par Sa louange .C’est Lui qui inspire à Son serviteur de
se repentir et Il s’en réjouit pourtant de la meilleur des façons, bien que ce repentir soit le
résultat de Sa grâce et de Sa bonté. Il inspire à Son serviteur de Lui obéir, Il l’aide en cela puis
l’en récompense, alors que cet acte d’obéissance est le résultat de Sa grâce et de Sa
générosité. Allah ta’ala Se passe de tout le monde de tout point de vue, alors que les créatures
ne peuvent se passer de Lui, serait ce pour la moindre des choses. Le serviteur a besoin
d’Allah par essence, tant dans les causes que dans les objectifs. Car ce qui se fait sans l’aide
d’Allah ne peut aboutir, et ce qui ne se fait pas pour Lui est inutile.

mardi 16 avril 2019

La contemplation (Spiritualité Musulmane)



Le Prophète a dit :

" Adore Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui Il te voit " [ Rapporté par Boukhari ]

Ce hadîth montre qu'il y a un degré ; l'excellence (al ihsân), dans lequel le dévot adore Allah comme s'il Le voyait : c'est la contemplation par le tréfonds du coeur (as-sirr) et c'est le plus haut degré de l'adoration.  Le Prophète - que la Paix et le Salut soient sur lui - a mis en évidence, dans ce hadîth, le fait que ce degré est formé de deux stations (maqâm).
La première, c'est d'adorer Allah en ayant la certitude qu'Il te voit et scrute le moindre sentiment au fond du coeur.  Il est dit dans le Coran :

{ Il (Allah) connait la trahison des yeux, tout comme ce que les poitrines cachent. }
[ Sourate 40 - Verset 19]
C'est le résultat d'une foi parfaite qui mène à la certitude (al-yaqîn) qu'Allah  est avec nous et sait tout.
- La deuxième, c'est la station la plus avancée du degré de l'ihsân.  Elle consiste à adorer Allah  comme si tu Le voyais.  C'est le résultat d'un amour (hubb) enivré, car le ravissement (wajd) de l'amour chez un homme parvient à un tel degré que son être entier est absorbé par la pensée de son Bien-Aimé, j'usqu'à ce qu'il ne voit rien d'autre que Lui.  Ces deux états sont illustrés dans les dires de deux grands mystiques :
Muhammad ibn Wâsi' qui disait: « Je n'ai jamais rien vu sans y voir Allah. » Ceci est possible grâce à une foi parfaite et une certitude ferme, c'est la station de la certitude (al-yaqîn).
Chiblî qui disait: « Je n'ai jamais rien vu sauf Allah. » C'est l'enivrement de l'amour divin et la ferveur de la contemplation (al-muchâhada).
Le premier contemple l'acte (fi'l) avec son oeil corporel, et, tandis qu'il regarde, il contemple le Créateur de l'acte(musabbib) avec son oeil spirituel.  Le deuxième est ravi par l'amour, loin de tout le reste, de sorte qu'il ne voit que le Créateur de l'acte Seul.  Dans la première méthode, une preuve manifeste est tirée des signes d'Allah , c'est la méthode démonstrative (istidlâl).  Dans la deuxième méthode, le voyant est ravi et transporté par le désir ('ishq) deson Bien-Aimé.  Les preuves et les vérités deviennent un voile pour lui, car celui qui connaît Allah  ne regarde rien d'autre que Lui et renonce à discuter Ses actes et Ses décrets.  Allah , en décrivant le Prophète lors de Son ascension, a dit :
{ Son regard n'a nullement dévié ni outrepassé la mesure. }
[ Sourate 53 - Verset 17 ]
Mais le degré de la contemplation ne s'obtient, par la grâce divine, qu'après une ascèse (zuhd) sincère, car la contemplation intérieure est liée à l'ascèse extérieure.  Il appartient au serviteur de faire ses efforts pour exécuter tout d'abord ce qu'Allah  a imposé et ensuite ce qu'Il a recommandé.   C'est après l'acquittement de ces devoirs et de ces recommandations que se réaliseront les contemplations (muchâhadât), conformément à ce qui est rapporté dans la Tradition prophétique par l'imam Ahmad: « Celui qui agit en fonction de ce qu'il sait, Allah  lui léguera la connaissance de ce qu'il ne savait pas. »
Lorsqu'on demanda à Abû Yazîd al-Bistâmî quel était son âge, il répondit :
« Quatre ans » On lui demanda: « Comment est-ce possible ? » Il répondit : « J'ai été voilé d'Allah par ce monde pendant 70 ans.  Mais je L'ai contemplé durant les dernières quatre années ; la période pendant laquelle j'étais voilé n'appartient pas à ma vie. »
Certaines personnes sont tombées dans l'erreur de supposer que la vision spirituelle et la contemplation représentent une image d'Allah, telle qu'elle peut se former dans l'esprit par l'imagination, soit à l'aide de la mémoire, soit par l'intermédiaire de la raison.  C'est là un anthropomorphisme (tashbîh) total et une erreur manifeste qui mènent à la mécréance (kufr).  On ne peut donc contempler que Ses Attributs et Ses Noms dont on sent les signes dans la création.
{ Il n'y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui l'Audient, l'Omniscient. }
[ Sourate 42 - Verset 11 ]