Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

lundi 10 décembre 2018

Coran à méditer: Dans le Coran, comment sont décrits ceux qui appellent les autres au bien, mais ne pratiquent pas eux-mêmes ce qu'ils préconisent?

Dans le Coran, Dieu a recommandé aux croyants de concourir au bien et de s'interdire les mauvaises actions, attitude nécessairement agréée de Dieu. Cependant, l'élément essentiel est de faire attention à ce que l'on fait et d’œuvrer pour appliquer ses recommandations, de manière à faire de son comportement et de sa moralité un exemple pour tous. Car si une personne est consciente que certaines de ses actions sont mauvaises, et qu'elle se trouve prise de regrets au travers de ses agissements, alors on peut supposer qu'elle va renoncer au mal et agir avec équité. Dieu rappelle aux croyants ce qui suit:
Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Êtes-vous donc dépourvus de raison? (Coran, 2: 44)
En conséquence, une personne responsable se doit avant tout d'ordonner sa vie et son foyer, pour ensuite seulement se charger de promouvoir le bien autour d'elle. Car si elle préconise une bonne moralité mais ne la met pas en pratique dans sa vie quotidienne, alors sa sincérité doit être sérieusement remise en question.

Versets à méditer: Alors [Allah] dit: «Ô Iblis, pourquoi n’es-tu ... آيات للتّدبُّر: قَالَ يَـٰٓإِبۡلِيسُ مَا لَكَ


قَالَ يَـٰٓإِبۡلِيسُ مَا لَكَ أَلَّا تَكُونَ مَعَ ٱلسَّـٰجِدِينَ (٣٢) قَالَ لَمۡ أَكُن لِّأَسۡجُدَ لِبَشَرٍ خَلَقۡتَهُ ۥ مِن صَلۡصَـٰلٍ۬ مِّنۡ حَمَإٍ۬ مَّسۡنُونٍ۬ (٣٣) قَالَ فَٱخۡرُجۡ مِنۡہَا فَإِنَّكَ رَجِيمٌ۬ (٣٤) وَإِنَّ عَلَيۡكَ ٱللَّعۡنَةَ إِلَىٰ يَوۡمِ ٱلدِّينِ (٣٥) قَالَ رَبِّ فَأَنظِرۡنِىٓ إِلَىٰ يَوۡمِ يُبۡعَثُونَ (٣٦) قَالَ فَإِنَّكَ مِنَ ٱلۡمُنظَرِينَ (٣٧) إِلَىٰ يَوۡمِ ٱلۡوَقۡتِ ٱلۡمَعۡلُومِ (٣٨) قَالَ رَبِّ بِمَآ أَغۡوَيۡتَنِى لَأُزَيِّنَنَّ لَهُمۡ فِى ٱلۡأَرۡضِ وَلَأُغۡوِيَنَّہُمۡ أَجۡمَعِينَ (٣٩) إِلَّا عِبَادَكَ مِنۡہُمُ ٱلۡمُخۡلَصِينَ (٤٠) قَالَ هَـٰذَا صِرَٲطٌ عَلَىَّ مُسۡتَقِيمٌ (٤١) إِنَّ عِبَادِى لَيۡسَ لَكَ عَلَيۡہِمۡ سُلۡطَـٰنٌ إِلَّا مَنِ ٱتَّبَعَكَ مِنَ ٱلۡغَاوِينَ (٤٢)
Alors [Allah] dit: «Ô Iblis, pourquoi n’es-tu pas au nombre des prosternés?» (32) Il dit: «Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile crissante, extraite d’une boue malléable». (33) - Et [Allah] dit: «Sors de là [du Paradis], car te voilà banni! (34) Et malédiction sur toi, jusqu’au Jour de la rétribution!» (35) - Il dit: «Ô mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu’au jour où ils (les gens) seront ressuscités». (36) [Allah] dit: «tu es de ceux à qui ce délai est accordé, (37) jusqu’au jour de l’instant connu» [d’Allah]. (38) - Il dit: «Ô mon Seigneur, parce que Tu m’as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous, (39) à l’exception, parmi eux, de Tes serviteurs élus.» (40) - «[Allah] dit: voici une voie droite [qui mène] vers Moi. (41) Sur Mes serviteurs tu n’auras aucune autorité, excepté sur celui qui te suivra parmi les dévoyés. (42)