Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mercredi 5 décembre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 38 -Jibril observe le Paradis et l'Enferالأحاديث القدسية

D'après Abu Harayrah( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) , le Messager de Dieu(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :

"Lorsque Dieu créa le Paradis et l'Enfer, Il ordonna à l'ange Jibril (Gabriel) d'aller contempler le paradis en lui disant : Obserbe le et contemple ce que j'y ai préparé pour ses habitants. Le Prophète dit : Alors, il y alla puis le regarda, et vit ce que Dieu y avait préparé pour ses habitants. En revenant, il dit : "Je jure par Ta Suprême Majesté, Ô Dieu, que nul n'en entendra parler sans vouloir y demeurer". Dieu ordonna alors que le Paradis soit bordé de choses désagréables et commanda à Jibril de revenir le contempler de nouveau... A son retour, Jibril déclara cette fois: "Par Ta Suprême Majesté- Ô Dieu - je crains que personne n'y entre...!" Dieu dit alors: "Va contempler l'Enfer et regarde ce que j'y ai préparé pour ses habitants!" Lorsque Jibril revint, il déclara: "Je jure par Ta Suprême Majesté - Ô Dieu - que nul n'en entendra parler sans vouloir y réchapper..." Dieu ordonna alors que l'Enfer soit bordé de plaisirs et ordonna à Jibril de retourner le contempler; celui-ci déclara à son retour: 
"Par Ta Suprême Majesté - Ô Dieu, je crains que personne n'en réchappe!""
(Rapporté par Tirmidhi, qui dit que c'est un bon et solide Hadith et aussi par Abu Dawud et an-Nasa'i)
:الحديث الثامن والثلاثون
:عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ عَنْ رَسُول اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ قَالَ
لَمَّا خَلَقَ اللهُ الجَنَّةَ وَالنَّارَ أَرْسَلَ جِبْرِيْلَ إلى الجنَّةِ فَقَالَ انْظُرْ إِلَيْهَا وَإلى مَا أَعْدَدْتُ لأهْلِهَا فِيْهَا . قَالَ: فَجَاءَهَا وَنَظَرَ إِلَيْهَا وَ إِلى مَا أَعَدَّاللهُ لأهْلِهَا فِيْهَا. قَالَ: فَرَجَعَ إِلَيْهِ قَالَ: فَوَعِزَّتِكَ لَا يَسْمَعُ بِهَا أَحَدٌ إِلَّا دَخَلَهَا فَأَمَرَ بِهَا فَحُفَّتْ بِالمَكَارِهِ فَقَالَ: ارْجِعْ إِلَيْهَا ، فَانْظُرْ إِلى مَا أَعْدَدْتُ لأَهْلِهَا فِيْ
هَا ، قَالَ: فَرَجَعَ إِلَيْهَا ، فإِذا هِيَ قَدْ حُفَّتْ بِالمَكَارِهِ ، فَرَجَعَ إِلَيْهِ ، فَقَالَ: وَعِزَّتِكَ لَقَدْ خِفْتُ أَنْ لَا يَدْخُلَهَا أَحَدٌ قَالَ: اذْهَبْ إِلى النَّارِ فَانْظُرْ إِليْها ، وإلى مَا أَعْدَدْتُ لأَهْلِها فِيْهَا . فإذا هِي يَرْكَبُ بَعْضُهَا بَعْضًا ، فَرَجَعَ إِلَيْهِ ، فَقَالَ: وَ عِزَّتِكَ لَا يَسْمَعُ بِهَا أحَدٌ فَيَدْخُلَهَا . فَأَمَر بِها فَحُفَّتْ بِالشَّهَوَاتِ ، فَقَالَ: ارْجِعْ إِلَيْهَا ، فَرَجَعَ إلَيْهَا ، فَقَالَ: وَ عِزَّتِكَ لَقَدْ خَشِيتُ أنْ لَا يَنْجُوَ مِنْهَا أَحَدٌ إِلَّا دَخَلَهَا
رواه والترمذي و قال حديث حسن صحيح و كذلك أبو داود والنسائي

Commentaire

L'accès au Paradis a un prix ; c'est un bien très cher et il n'y a pas d'alternative au prix. Il a été versé auparavant par ceux qui ont propagé la religion, il est donc nécessaire qu'il soit acquitté par leurs frères qui leur succèdent. Et c'est cela le prix du Paradis : la patience à l'égard de la pauvreté lorsqu'elle touche la fortune, la maladie si elle touche le corps, et l'ébranlement qui touche l'âme. 
Et ce séisme de l'âme a dû atteindre un tel degré d'intensité qu'il a fait dire au Prophète, ainsi qu'à ceux qui ont cru avec lui : "Quand viendra le secours de Dieu ?". Ils ont estimé qu'Il avait tardé et que leur attente avait trop duré, ainsi que la période des épreuves, des malheurs et la joie maligne de leurs ennemis se réjouissant de leur malheur ! Quand donc viendra le secours attendu de Dieu ?
Le Seigneur dit dans le Coran: Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n'avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu'à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: «Quand viendra le secours de Dieu ?» - Quoi! le secours de Dieu est sûrement proche.Coran: 2:214
IL dit aussi: { Croyant ! Soyez constants. Rivalisez de constance ! Soyez fermes et craignez Allah. Ainsi atteindriez-vous à la félicité. } [ Sourate 3 – La famille d´Imran – Verset 200 ]

les tourments de l'Enfer:
An-nou'màn Ibn Bachir (رضي الله عنه) a dit : "J'ai entendu le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) dire : "Le jour de la résurrection l'homme qui aura les tourments les plus légers sera quelqu'un à qui on mettra deux braises dans les creux de la plante des pieds qui font bouillir sa cervelle si bien qu'il croit que nul n'a des tourments plus grands que les siens et c'est pourtant celui d'entre eux qui a le plus léger supplice". (Al-Boukhâri, Mouslim)

La grande chaleur provient du brasier de la Géhenne" (al-Bukhârî, 514, Muslim, 616).
 "Le Feu [= la Géhenne] s'est plaint à son Pourvoyeur et a dit : "Mon Seigneur, une partie de moi en consume une autre !" (Dieu) l'autorisa alors à deux respirations : l'une en hiver, et l'autre en été. C'est là (l'origine du) plus rude de ce que vous ressentez de froid, et du plus rude de ce que vous ressentez de chaleur" (al-Bukhârî, 3087, Muslim, 617).
  "La fièvre provient du brasier de l'enfer" (al-Bukhârî, 3088, Muslim, 2209).
 Puisse Allah Ar-Rahman nous accorder sa Miséricorde. 
Puisse Allah Al-Hafidh nous protéger contre les flammes de l'enfer. Ameen

Versets à méditer: Répondez à l’appel ... آيات للتّدبُّر: ٱسۡتَجِيبُواْ لِرَبِّكُم


 ٱسۡتَجِيبُواْ لِرَبِّكُم مِّن قَبۡلِ أَن يَأۡتِىَ يَوۡمٌ۬ لَّا مَرَدَّ لَهُ ۥ مِنَ ٱللَّهِۚ مَا لَكُم مِّن مَّلۡجَإٍ۬ يَوۡمَٮِٕذٍ۬ وَمَا لَكُم مِّن نَّڪِيرٍ۬ (٤٧) فَإِنۡ أَعۡرَضُواْ فَمَآ أَرۡسَلۡنَـٰكَ عَلَيۡہِمۡ حَفِيظًاۖ إِنۡ عَلَيۡكَ إِلَّا ٱلۡبَلَـٰغُۗ وَإِنَّآ إِذَآ أَذَقۡنَا ٱلۡإِنسَـٰنَ مِنَّا رَحۡمَةً۬ فَرِحَ بِہَاۖ وَإِن تُصِبۡہُمۡ سَيِّئَةُۢ بِمَا قَدَّمَتۡ أَيۡدِيهِمۡ فَإِنَّ ٱلۡإِنسَـٰنَ كَفُورٌ۬ (٤٨)
 Répondez à l’appel de votre Seigneur avant que ne vienne un jour dont Allah ne reportera jamais le terme. Ce jour-là, nul refuge pour vous et vous ne pourrez point nier (vos péchés). (47) S’ils se détournent, ...Nous ne t’avons pas envoyé pour assurer leur sauvegarde: tu n’es chargé que de transmettre [le message]. Et lorsque Nous faisons goûter à l’homme une miséricorde venant de Nous, il en exulte; mais si un malheur les atteint pour ce que leurs mains ont perpétré..., l’homme est alors très ingrat! (48)