Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

lundi 27 août 2018

Coran à méditer: Dans le Coran, comment sont décrits ceux qui appellent les autres au bien, mais ne pratiquent pas eux-mêmes ce qu'ils préconisent?

Dans le Coran, Dieu a recommandé aux croyants de concourir au bien et de s'interdire les mauvaises actions, attitude nécessairement agréée de Dieu. Cependant, l'élément essentiel est de faire attention à ce que l'on fait et d’œuvrer pour appliquer ses recommandations, de manière à faire de son comportement et de sa moralité un exemple pour tous. Car si une personne est consciente que certaines de ses actions sont mauvaises, et qu'elle se trouve prise de regrets au travers de ses agissements, alors on peut supposer qu'elle va renoncer au mal et agir avec équité. Dieu rappelle aux croyants ce qui suit:
Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Êtes-vous donc dépourvus de raison? (Coran, 2: 44)
En conséquence, une personne responsable se doit avant tout d'ordonner sa vie et son foyer, pour ensuite seulement se charger de promouvoir le bien autour d'elle. Car si elle préconise une bonne moralité mais ne la met pas en pratique dans sa vie quotidienne, alors sa sincérité doit être sérieusement remise en question.

آيات للتّدبُّر: إن يعلم الله في قلوبكم خيرا



النية الصالحة تزيد صاحبها خيرا::
(إن يعلم الله في قلوبكم خيرا يؤتكم خيرا مما أخذ)
والنية الفاسدة تزيده شرا::
(في قلوبهم مرض فزادهم الله مرضا)

Versets à méditer: Au contraire Nous avons ... آيات للتّدبُّر: بَلۡ مَتَّعۡنَا هَـٰٓؤُلَآءِ


بَلۡ مَتَّعۡنَا هَـٰٓؤُلَآءِ وَءَابَآءَهُمۡ حَتَّىٰ طَالَ عَلَيۡهِمُ ٱلۡعُمُرُۗ أَفَلَا يَرَوۡنَ أَنَّا نَأۡتِى ٱلۡأَرۡضَ نَنقُصُهَا مِنۡ أَطۡرَافِهَآۚ أَفَهُمُ ٱلۡغَـٰلِبُونَ (٤٤) قُلۡ إِنَّمَآ أُنذِرُڪُم بِٱلۡوَحۡىِۚ وَلَا يَسۡمَعُ ٱلصُّمُّ ٱلدُّعَآءَ إِذَا مَا يُنذَرُونَ (٤٥) وَلَٮِٕن مَّسَّتۡهُمۡ نَفۡحَةٌ۬ مِّنۡ عَذَابِ رَبِّكَ لَيَقُولُنَّ يَـٰوَيۡلَنَآ إِنَّا ڪُنَّا ظَـٰلِمِينَ (٤٦) وَنَضَعُ ٱلۡمَوَٲزِينَ ٱلۡقِسۡطَ لِيَوۡمِ ٱلۡقِيَـٰمَةِ فَلَا تُظۡلَمُ نَفۡسٌ۬ شَيۡـًٔ۬اۖ وَإِن ڪَانَ مِثۡقَالَ حَبَّةٍ۬ مِّنۡ خَرۡدَلٍ أَتَيۡنَا بِہَاۗ وَكَفَىٰ بِنَا حَـٰسِبِينَ (٤٧) وَلَقَدۡ ءَاتَيۡنَا مُوسَىٰ وَهَـٰرُونَ ٱلۡفُرۡقَانَ وَضِيَآءً۬ وَذِكۡرً۬ا لِّلۡمُتَّقِينَ (٤٨) ٱلَّذِينَ يَخۡشَوۡنَ رَبَّہُم بِٱلۡغَيۡبِ وَهُم مِّنَ ٱلسَّاعَةِ مُشۡفِقُونَ (٤٩) وَهَـٰذَا ذِكۡرٌ۬ مُّبَارَكٌ أَنزَلۡنَـٰهُۚ أَفَأَنتُمۡ لَهُ ۥ مُنكِرُونَ (٥٠)
Au contraire Nous avons accordé une jouissance [temporaire] à ceux-là comme à leurs ancêtres jusqu’à un âge avancé. Ne voient-ils pas que Nous venons à la terre que Nous réduisons de tous côtés? Seront-ils alors les vainqueurs? (44) Dis: «Je vous avertis par ce qui m’est révélé». Les sourds, cependant, n’entendent pas l’appel quand on les avertit. (45) Si un souffle du châtiment de ton Seigneur les effleurait, ils diraient alors: «Malheur à nous! Nous étions vraiment injustes». (46) Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d’un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes. (47) Nous avons déjà apporté à Moïse et Aaron le Livre du discernement (la Thora) ainsi qu’une lumière et un rappel pour les gens pieux, (48) qui craignent leur Seigneur malgré qu’ils ne Le voient pas, et redoutent l’Heure (la fin du monde). (49) Et ceci [le Coran] est un rappel béni que Nous avons fait descendre. Allez-vous donc le renier? (50)