Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

jeudi 12 juillet 2018

Le cercle de la morale englobe le monde entier. Mohammed Al-Ghazali ( L'éthique du musulman )


Chaque religion peut avoir ses propres rites qui constituent sa spécificité.
Nul doute, d'ailleurs, que l'Islam renferme des formes d'adoration particulières qu'il a prescrites à ses adeptes, de sorte que ces formes représentent entre ses fidèles des pratiques par lesquelles ils se distinguent des adeptes d'autres religions. Toutefois, les enseignements moraux ne relèvent pas de cette catégorie.
En effet, le fidèle musulman est tenu de se comporter à l'égard des habitants de la terre entière en incarnant des vertus irréprochables.
Ainsi, l'honnêteté est un devoir pour le musulman envers un autre musulman ou tout autre homme.
Il en va de même de la bonté, de la fidélité, de la grandeur d'âme, de l'entraide, de la générosité, etc. Le Saint Coran nous ordonne de ne pas nous engager avec les juifs et les chrétiens dans des controverses d'aucune utilité pour les religions.
Allah - qu'Il soit exalté - a dit : "Ne discutez avec les gens du Livre que de la manière la plus courtoise, sauf avec ceux d'entre eux qui sont injustes. Dites : Nous croyons à ce qui est descendu vers nous et à ce qui est descendu vers vous. Notre Dieu, qui est votre Dieu, est unique et nous lui sommes soumis".
[ Sourate 29. Al Ankabût - L'Araignée, verset : 46 ]

Il s'étonne de ce genre de controverses dures que les adeptes de Moussa (Moïse) et de 'Issa (Jésus) adoptent à l'égard des musulmans : "Discutez-vous avec nous au sujet de Allah ? Il est notre Seigneur et votre Seigneur. Nos actions nous appartiennent et vos actions vous appartiennent. Nous lui rendons un culte pur". [ Sourate 2. Al-Baqara - La Vache, verset : 139 ]

Un jour, un juif, qui avait une dette à réclamer au Prophète , vint auprès de lui la demander en disant:
"Ô vous les Banû Abdelmuttalib vous êtes des mauvais payeurs ! Estimant qu'il fallait corriger cet homme qui ose s'en prendre à l'Envoyé d'Allah  , 'Omar Ibn al-Khattâb fit un geste pour saisir son épée et le tuer. Mais l'Envoyé d'Allah - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - arrêta 'Omar en lui disant : Je mérite moi-même, ainsi que lui, autre chose que cela de ta part : tu lui recommandes de réclamer convenablement son dû et tu me recommandes de m'en acquitter convenablement".
Du reste, l'Islam ordonne l'équité, même envers un libertin ou un mécréant.

En effet, le Prophète a dit : "L'imprécation de l'homme victime d'une injustice est exaucée, même s'il est un libertin, car il assume seul les méfaits de son libertinage" [ Rapporté par Ahmad ] Il a dit également: "L'imprécation de l'homme victime d'une injustice, même s'il est mécréant, n'est arrêtée par aucune barrière" [ Rapporté par Ahmad ] Par ces textes, l'Islam a interdit à ses adeptes de commettre un quelconque forfait contre ceux qui ne partagent pas leur Foi. Parmi les marques du bon caractère moral, rapportons ce récit relatif au comportement d'Ibn 'Omar : "Un jour on a tué un mouton chez lui. En arrivant dans ma maison il demanda aux gens de sa famille : Avez-vous offert une part à notre voisin juif ?  Avez-vous offert une part à notre voisin juif ? - deux fois.   J'ai entendu l'Envoyé d'Allah dire : (l'Ange) Jibril (Gabriel) n'a cessé de me faire des recommandations au sujet du voisin, au point que j'ai cru qu'il allait l'imposer comme héritier" [ Rapporté par Al-Bukhârî ].

De même, l'Islam recommande de ne pas rompre les liens de parenté, même quand les siens ne partagent pas la Foi qu'embrasse un individu, car son attachement à la vérité n'implique nullement une hostilité envers ses parents : "Comporte-toi, avec eux, en ce monde, d'une façon convenable. Suis le chemin de celui qui revient vers Moi. Votre retour se fera ensuite vers Moi et je vous ferai connaître ce que vous faisiez" [Sourate 31. Luqmân, verset : 15 ] Ceci se rapporte au plan individuel.

Pour ce qui est du plan générale, l'Islam stipule que le maintien des nations, la prospérité de leurs civilisations et la permanence de leur invulnérabilité ne leur sont assurés que si on leur garantit une vie morale. Car, lorsque la morale se désintègre, elle emporte l'Etat dans son sillage.
Comme le dit le poète : Les Nations ce sont la morale tant qu'elle se maintient Si leur morale disparaît elles disparaissent à leur tour.

Cette réalité est confirmée par les paroles de l'Envoyé d'Allah aux gens de son clan et de sa tribu, qui furent élus par leur éminente position pour dominer la Péninsule arabe et à y assumer les rênes du pouvoir. Pourtant le Prophète leur a expliqués que la pérénnité de leur pouvoir ne peut être assurée que par le caractère moral seul. En effet, Anas Ibn Mâlik rapporte ceci : "Nous étions dans une maison où se trouvaient des gens des Muhajirûn et des Ansârs quand vint l'Envoyé d'Allah .
Chaque homme présent se mit à laisser de la place, en espérant qu'il allait s'asseoir à ses côtés... Puis il se leva, alla tenir les pourtours de la porte et dit : "Les imâms (chefs) sont de (la Tribu) de Quraysh et j'ai un grand droit sur vous. Ils possèdent cela tant qu'ils observent trois choses : Ils sont miséricordieux si on leur demande miséricorde ; ils sont justes quand ils tranchent les litiges et gouvernement ; ils respectent leurs engagements. Celui qui n'observe pas cela encourt la malédiction d'Allah, des Anges et de tous les hommes" [ Rapporté par At-Tabarânî ]. Ce hadith est décisif en ce sens que toute nation ou État ou Famille n'a de position qu'en fonction des éminentes qualités qu'elle ou qu'il représente dans le monde et selon les nobles objectifs qu'elle ou qu'il réalise.

Ainsi, si un pouvoir qui a un caractère islamique et coranique est, aux yeux des hommes, injuste dans les affaires, insensible aux besoins des gens et non respectueux de ses engagements, il est dépourvu, au nom de l'Islam et du Coran, de toute qualité éminente et mériterait d'être maudit sur toute l'étendue de la terre et dans les horizons du ciel.

AI-Hassan rapporte que l'Envoyé d'Allah a dit : "Lorsque Allah veut du bien pour un peuple.
Il confie ses affaires à des sages et place l'argent dans les mains des généreux.
Et lorsque Allah  veut du mal à un peuple, Il confie ses affaires aux cyniques et place l'argent dans les mains des avares" [ Rapporté par Abû Dâwud ].

Parmi les paroles de l'Imâm Ibn Taymiyya, il y a celle-ci qui atteste notre propos :
 "Il arrive qu'Allah institue l'État juste même s'il est mécréant, de même qu'Il institue l'État tyrannique même s'il est musulman".

La morale constitue d'après les sources premières de l'Islam, à savoir le Livre et la sunna, toute la religion et toute la vie ici-bas. Aussi, s'il manque à une nation une part d'élévation dans son rapport avec Allah  ou de renommée aux yeux des gens, cette lacune est fonction de la détérioration de ses qualités vertueuses et de la défection de sa morale.
Extrait du livre (L'éthique du musulman) - De Mohammed Al-Ghazali - Edtion Al-Qalam
 

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire: Hadith 40 -Je ne me courroucerai plus contre vousالأحاديث القدسية

Hadith 40
D'après Abu Sa'id al-Khudri( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) , le Messager de Dieu(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit:
Dieu dira aux habitants du Paradis: Ô habitants du Paradis! Et ils répondront: 
Nous voici Seigneur ! Par Ta grâce, le bien est dans Tes mains ! Dieu leur dira: 
Êtes-vous satisfaits ? Ils répondront : Et comment ne serions nous pas satisfaits, Seigneur, alors que Tu nous as accordés ce que Tu n'as accordé à aucune de Tes créatures ? Dieu leur dira alors: Ne voulez-vous pas que Je vous accorde quelque chose d'encore meilleur ? Et Ils diront: 
Ô Seigneur et qu'y a-t-il de mieux que çela ? Et Il dira: 
C'est de vous combler de Mon agrément et de ne plus jamais Me courroucer contre vous.
(Rapporté par al-Bukhari et par Muslim et at-Tirmidhi).
  :الحديث الأربعون
عَنْ أبي سَعِيدٍ الخُدّريّ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ قَالَ: قَالَ النَّبِىُّ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ
إنَّ اللهَ يَقُولُ لأَهْلِ الجَنَّةِ : يَا أهْلَ الجَنَّةِ . فَيَقُولُون : لَبَّيْكَ رَبَّنا وسَعْدَيْكَ ، والخَيْرُ في يَدَيْكَ. فَيَقُولُ : هَلْ رَضِيتُم ؟
   :فَيَقُولُونَ : وَما لَنا لَا نَرْضَىى يَا رَبّ ، وَقَدْ أَعْطَيْتَنا مَا لمْ تُعْطِ أَحَداً مِنْ خَلْقِكَ . فَيَقُولُ  
 :أَلا أُعْطِيكُمْ أَفْضَلَ مِنْ ذَلِك ؟ فَيَقُولُونَ : يَا رَبّ وأيُّ شيءٍ أَفْضَلُ مِنْ ذَلِك ؟ فَيَقُولُ 
أٌحِلُّ عَلَيْكُمْ رِضْواني ، فَلا أَسْخَطُ عَلَيْكُمْ بَعْدَهُ أَبداً
(رواه البخاري (وكذلك مسلم والترمذي

 Commentaire

Et le Prophète - paix et bénédictions d'Allah soient sur lui - dit également :
« Lorsque les gens du paradis entreront au paradis et les gens de l'enfer en enfer, Allah dira aux élus du paradis : « Ô gens du paradis, vous avez rendez-vous avec votre Seigneur, pour m'acquitter d'une chose. » Ils diront :  « Laquelle ? N'a-t-il point chargé nos balances [de bonnes actions], blanchi nos visages, puis nous a fait entrer au paradis et nous a préservés de l'enfer ? »
Allah dira de nouveau: « Vous avez rendez-vous avec votre Seigneur, pour m'acquitter d'une chose. »  Et voilà que l'on retirera le voile [entre les gens du paradis et leur Seigneur], il verront donc Allah - Exalté soit-Il et donc il ne leur a jamais été accordé une chose aussi désiré et aussi grandiose que Sa vision.». [Rapporté par At-Tirmidhi, Ibn Madja, Ahmad] 


Le Majestueux a dit :
{Ce jour- là, il y aura des visages resplendissants qui regarderont leur Seigneur} (75/22-23)
Le Majestueux a dit : {Il y aura là pour eux tout ce qu' ils voudront. Et auprès de Nous il y a davantage encore.} (50/35). Le surplus en question ici est le regard jeté sur le visage de Dieu le Puissant et Majestueux. C'est l'explication donnée par 'Ali et Anas ibn Malik (رضي الله عنهما).
Jarir Al Bajali rapporte: «Nous étions auprès du Prophète quand il leva ses regards vers la pleine lune et dit: «Vous verrez certainement votre Seigneur tout comme vous voyez maintenant la lune sans que Sa vue ne vous fasse aucun mal». (Al-Boukhâri, Mouslim)

D'après Abou Mûsa (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Il y aura deux jardins dont les vases et tout ce qui y existe seront en argent, et deux autres jardins dont les vases et tout ce qui y existe seront en or. Dans le jardin d'Eden, rien ne sera interposé entre les bienheureux et la vue du Seigneur, sinon le voile de la grandeur sur Son visage". (Mouslim n°265)

Selon Souhayb (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Une fois que les gens du Paradis y seront entrés. Dieu béni par Lui-même et exalté dira : "Voulez-vous encore quelque chose?"
Ils disent : "Ne nous as-Tu pas blanchi nos visages?
Ne nous as-Tu pas introduits au Paradis et sauvés de l'Enfer?"
Il soulève alors le voile et voilà qu'ils n'ont jamais rien reçu de plus cher que la vue de leur Seigneur". (Mouslim n°181)

Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dit à propos de " davantage " dans le verset 109 de Sourate Yûnus : « Lorsque les gens du Paradis entreront au Paradis et les gens de l'Enfer en enfer, quelqu'un les appellera et dira : Ô gens du paradis, vous avez rendez-vous avec votre Seigneur, il voudrait s'acquitter d'une chose. Ils diront : Laquelle ? N’a-t-il point chargé nos balances [de bonnes actions], blanchi nos visages, puis nous a fait entrer au Paradis et nous a préservés de l’Enfer ?
Voilà que l'on retirera le voile[entre les gens du Paradis et leur Seigneur], il ne leur a jamais été accordé une chose aussi désiré que Sa vision et c'est cela le sens de " et même davantage ". » [Rapporté par At-Tirmidhi, Ibn Madja, Ahmad]
Les hadith évoquant cette vision ont été rapporté par près de 30 compagnons.
Puisse Allah Al-Hafidh nous protéger contre les flammes de l'enfer.
Puisse Allah Ar-Rahman nous accorder sa Miséricorde et de nous combler de Son Agrément.
ET paix et bénédiction de Dieu sur Notre Prophète (صلَّى الله عليه وسلّم). Ameen


 

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 39 -Dispute entre le Paradis et l'Enferالأحاديث القدسية

D'après Abu Sa'id al-Khudri( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) , le Messager de Dieu(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :

Le Paradis et l'Enfer se disputaient, et l'Enfer a dit : En moi sont les tyrans et les orgueilleux. Le Paradis a dit : En moi sont les faibles et les nécessiteux. Alors, Dieu jugea entre eux, [disant] : Tu est le Paradis et Ma miséricorde, à travers toi, J'accorde Ma miséricorde à qui je veux. Et tu es l'Enfer, Mon châtiment, à travers toi, Je châtie qui je veux. Et chacun de vous sera comblé.

(Rapporté par Muslim et par al-Bukhari et at-Tirmidhi)
  :الحديث التاسع والثلاثون
:عَنْ أَبي سَعيدٍ الْخُدْريّ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ عَن النَّبِيّ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ قَال
 :احْتَجَّتِ الجَنَّةُ والنَّارُ فَقَالتِ النَّارُ : فِيَّ الجَبَّارونَ والمُتكَبَّرونَ وَقَالتِ الجَنَّةُ
 ,فِيّ ضُعَفاءُ النَّاسِ ومساكينُهُمْ فَقَضَى اللهُ بَيْنَهُما : إِنَّكِ الجَنَّةُ رَحْمَتِي أَرْحَمُ بِكِ مَنْ أَشاءُ
 .وإنكِ النارُ عذابي ، أُعَذِبُ بِكِ من أشاءُ ، وَلِكلَيْكُما عَلَيَّ مِلْؤُها
(رواه مسلم (وكذلك البخاري والترمذي


Commentaire
L'Enfer
Dieu (le Très-Haut) dit : {Les impies seront conduits en groupes vers la Géhenne ; ses portes s'ouvriront à leur arrivée ; ses gardiens leurs demanderont : "Ne vous est-il pas venu des messagers issus de vous, vous récitant les versets de votre Seigneur, et vous avertir de la rencontre de votre jour que voici ? " Ils répondront : " Oui !" Le décret du châtiment sera exécuté à l'encontre des impies.} (39/71)

Dieu (le Très-Haut) a dit : {Si Nous voulions, Nous apporterions à chaque âme sa guidée. Mais la parole venant de Moi doit être réalisée : "J'emplirai l'Enfer de djinns et d'hommes réunis".} (32/13)
Selon Abou Sa'id Al Khoudri (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit :"Il y eut une dispute entre le Paradis et l'Enfer.
L'Enfer dit : "J'ai chez moi les tyrans et les orgueilleux".
Le Paradis répliqua : "J'ai chez moi les faibles et les miséreux d'entre les humains".
Dieu arbitra alors entre eux en disant : "C'est toi, Paradis, qui es Ma miséricorde et c'est par toi que Je la donne à qui Je veux. Et toi, Enfer, tu es Mon supplice et c'est par toi que Je tourmente qui Je veux. Je M'engage personnellement à assurer son plein à chacun de vous deux"". (Mouslim)
Son feu est beaucoup plus intense que le feu que l'on connait
Dieu (le Très-Haut) dit : {Le feu de la Géhenne est bien plus ardent encore} (9/81)
D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Votre feu que vous allumez est seulement une des soixante-dixième parties du feu de la Géhenne".
Ils ont demandé : "Par Dieu, o Envoyé de Dieu, cette partie n'est elle pas suffisante ? "
Il répondit : "Il la dépasse de soixante-neuf parties toutes pareilles à celle-ci". (al-Boukhari, Mouslim, Malik et At-Tirmidhi)
Ses habitants brûleront pour l'étérnité
'Abdallah Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) a rapporté que l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Quand les habitants du Paradis s'y rendront et les habitants de l'Enfer rejoindront la Géhenne, on ramènera le mort jusqu'à mi-chemin entre le Paradis et l'Enfer et on l'égorgera. Puis un héraut proclamera : "Ô Habitants du Paradis, il n'y a plus de mort ! Ô habitants de la Géhenne, il n'y a plus de mort !" Les habitants du Paradis ajouteront une autre joie à leur joie et les gens de la Géhenne une autre tristesse à leur affliction". (Al-Boukhari et Mouslim)
Dans une autre version, l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Dieu fera entrer les habitants du Paradis au Paradis et les habitants de la Géhenne à la Géhenne. Puis un héraut se lèvera entre eux en disant : "Ô habitants du Paradis, il n'y a plus de mort ! Ô habitants de la Géhenne, il n'y a plus de mort !" Chacun sera dans l'état où il se trouve pour l'éternité". (Mouslim)

Le Paradis
Aboû 'Abdillah a dit : "Nombreux sont les anciens qui ont dit : Les serviteurs sont sauvés du Feu par la Clémence d'Allah (le Très-Haut) et de son Pardon. Ils entrent au Paradis par sa Grâce, son Bienfait et son Pardon. Ils sont répartis dans les demeures (du Paradis) selon leurs oeuvres". (Miftâh dâr as-sa-sa'âda 1/119)

Selon Abou Sa'id Al Khoudri (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit :"Il y eut une dispute entre le Paradis et l'Enfer.
L'Enfer dit : "J'ai chez moi les tyrans et les orgueilleux".
Le Paradis répliqua : "J'ai chez moi les faibles et les miséreux d'entre les humains".
Dieu arbitra alors entre eux en disant : "C'est toi, Paradis, qui es Ma miséricorde et c'est par toi que Je la donne à qui Je veux. Et toi, Enfer, tu es Mon supplice et c'est par toi que Je tourmente qui Je veux. Je M'engage personnellement à assurer son plein à chacun de vous deux"". (Mouslim)
Le Paradis existe déjà à l'heure actuelle
'Abdoullah Ibn Abbas (رضي الله عنهما) rapporte du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : "J'ai vu le Paradis et voulu m'en saisir d'une grappe (de fruit). Si je l'avais obtenu, vous en mangeriez jusqu'à la fin du monde. J'ai vu l'Enfer et n'avais jamais découvert un spectacle aussi affreux". (Al-Boukhari n°993, et Mouslim n°1512)
La réalité du Paradis n'est pas imaginable
{il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux} (43/71)
Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), Le Prophète (sur lui la paix) précisa : "Il y a dans le Paradis ce que nul oeil n'a vu, nulle oreille n'a entendu, et nul esprit humain n'a pu imaginer" (Al-Boukhâri, Mouslim, n° 2825)
Selon Abou Hourayra (r), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Un espace du Paradis égal à la moitié de la corde d'un arc est certainement meilleure que toute l'étendue sur laquelle le soleil se lève ou se couche". (Al-Boukhâri, Mouslim)
Ibn Abbâs (que Dieu l'agrée) a expliqué ainsi : "La réalité de ce qui existe dans le Paradis n'a de commun avec ce qui existe en ce monde que les noms". (Silsilat ul-ahâdîth as-sahîha, n° 2188)

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 38 -Jibril observe le Paradis et l'Enferالأحاديث القدسية

D'après Abu Harayrah( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) , le Messager de Dieu(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :

"Lorsque Dieu créa le Paradis et l'Enfer, Il ordonna à l'ange Jibril (Gabriel) d'aller contempler le paradis en lui disant : Obserbe le et contemple ce que j'y ai préparé pour ses habitants. Le Prophète dit : Alors, il y alla puis le regarda, et vit ce que Dieu y avait préparé pour ses habitants. En revenant, il dit : "Je jure par Ta Suprême Majesté, Ô Dieu, que nul n'en entendra parler sans vouloir y demeurer". Dieu ordonna alors que le Paradis soit bordé de choses désagréables et commanda à Jibril de revenir le contempler de nouveau... A son retour, Jibril déclara cette fois: "Par Ta Suprême Majesté- Ô Dieu - je crains que personne n'y entre...!" Dieu dit alors: "Va contempler l'Enfer et regarde ce que j'y ai préparé pour ses habitants!" Lorsque Jibril revint, il déclara: "Je jure par Ta Suprême Majesté - Ô Dieu - que nul n'en entendra parler sans vouloir y réchapper..." Dieu ordonna alors que l'Enfer soit bordé de plaisirs et ordonna à Jibril de retourner le contempler; celui-ci déclara à son retour: 
"Par Ta Suprême Majesté - Ô Dieu, je crains que personne n'en réchappe!""
(Rapporté par Tirmidhi, qui dit que c'est un bon et solide Hadith et aussi par Abu Dawud et an-Nasa'i)
:الحديث الثامن والثلاثون
:عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ عَنْ رَسُول اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ قَالَ
لَمَّا خَلَقَ اللهُ الجَنَّةَ وَالنَّارَ أَرْسَلَ جِبْرِيْلَ إلى الجنَّةِ فَقَالَ انْظُرْ إِلَيْهَا وَإلى مَا أَعْدَدْتُ لأهْلِهَا فِيْهَا . قَالَ: فَجَاءَهَا وَنَظَرَ إِلَيْهَا وَ إِلى مَا أَعَدَّاللهُ لأهْلِهَا فِيْهَا. قَالَ: فَرَجَعَ إِلَيْهِ قَالَ: فَوَعِزَّتِكَ لَا يَسْمَعُ بِهَا أَحَدٌ إِلَّا دَخَلَهَا فَأَمَرَ بِهَا فَحُفَّتْ بِالمَكَارِهِ فَقَالَ: ارْجِعْ إِلَيْهَا ، فَانْظُرْ إِلى مَا أَعْدَدْتُ لأَهْلِهَا فِيْ
هَا ، قَالَ: فَرَجَعَ إِلَيْهَا ، فإِذا هِيَ قَدْ حُفَّتْ بِالمَكَارِهِ ، فَرَجَعَ إِلَيْهِ ، فَقَالَ: وَعِزَّتِكَ لَقَدْ خِفْتُ أَنْ لَا يَدْخُلَهَا أَحَدٌ قَالَ: اذْهَبْ إِلى النَّارِ فَانْظُرْ إِليْها ، وإلى مَا أَعْدَدْتُ لأَهْلِها فِيْهَا . فإذا هِي يَرْكَبُ بَعْضُهَا بَعْضًا ، فَرَجَعَ إِلَيْهِ ، فَقَالَ: وَ عِزَّتِكَ لَا يَسْمَعُ بِهَا أحَدٌ فَيَدْخُلَهَا . فَأَمَر بِها فَحُفَّتْ بِالشَّهَوَاتِ ، فَقَالَ: ارْجِعْ إِلَيْهَا ، فَرَجَعَ إلَيْهَا ، فَقَالَ: وَ عِزَّتِكَ لَقَدْ خَشِيتُ أنْ لَا يَنْجُوَ مِنْهَا أَحَدٌ إِلَّا دَخَلَهَا
رواه والترمذي و قال حديث حسن صحيح و كذلك أبو داود والنسائي

Commentaire

L'accès au Paradis a un prix ; c'est un bien très cher et il n'y a pas d'alternative au prix. Il a été versé auparavant par ceux qui ont propagé la religion, il est donc nécessaire qu'il soit acquitté par leurs frères qui leur succèdent. Et c'est cela le prix du Paradis : la patience à l'égard de la pauvreté lorsqu'elle touche la fortune, la maladie si elle touche le corps, et l'ébranlement qui touche l'âme. 
Et ce séisme de l'âme a dû atteindre un tel degré d'intensité qu'il a fait dire au Prophète, ainsi qu'à ceux qui ont cru avec lui : "Quand viendra le secours de Dieu ?". Ils ont estimé qu'Il avait tardé et que leur attente avait trop duré, ainsi que la période des épreuves, des malheurs et la joie maligne de leurs ennemis se réjouissant de leur malheur ! Quand donc viendra le secours attendu de Dieu ?
Le Seigneur dit dans le Coran: Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n'avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu'à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: «Quand viendra le secours de Dieu ?» - Quoi! le secours de Dieu est sûrement proche.Coran: 2:214
IL dit aussi: { Croyant ! Soyez constants. Rivalisez de constance ! Soyez fermes et craignez Allah. Ainsi atteindriez-vous à la félicité. } [ Sourate 3 – La famille d´Imran – Verset 200 ]

les tourments de l'Enfer:
An-nou'màn Ibn Bachir (رضي الله عنه) a dit : "J'ai entendu le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) dire : "Le jour de la résurrection l'homme qui aura les tourments les plus légers sera quelqu'un à qui on mettra deux braises dans les creux de la plante des pieds qui font bouillir sa cervelle si bien qu'il croit que nul n'a des tourments plus grands que les siens et c'est pourtant celui d'entre eux qui a le plus léger supplice". (Al-Boukhâri, Mouslim)

La grande chaleur provient du brasier de la Géhenne" (al-Bukhârî, 514, Muslim, 616).
 "Le Feu [= la Géhenne] s'est plaint à son Pourvoyeur et a dit : "Mon Seigneur, une partie de moi en consume une autre !" (Dieu) l'autorisa alors à deux respirations : l'une en hiver, et l'autre en été. C'est là (l'origine du) plus rude de ce que vous ressentez de froid, et du plus rude de ce que vous ressentez de chaleur" (al-Bukhârî, 3087, Muslim, 617).
  "La fièvre provient du brasier de l'enfer" (al-Bukhârî, 3088, Muslim, 2209).
 Puisse Allah Ar-Rahman nous accorder sa Miséricorde. 
Puisse Allah Al-Hafidh nous protéger contre les flammes de l'enfer. Ameen

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 37 -J'ai préparé pour Mes serviteurs pieux ce qu'aucun oeil n'a jamais vuالأحاديث القدسية

D'après Abu Harayrah( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) , le Messager de Dieu(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :
Dieu a dit : J'ai préparé pour Mes serviteurs pieux ce que nul oeil n'a vu et ce que nul oreille n'a entendu, ce qu'aucun coeur humain n'a ressenti. Ceci est attesté par le Livre de Dieu : 
 Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux [les habitants du Paradis] comme
 réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu'ils œuvraient ! (Coran 32.17) 
(Rapporté par al-Bukhari, Muslim, at-Tirmidhi et Ibn Majah.)
:الحديث السابع والثلاثون 
عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ قَالَ : قَالَ رَسُولَ اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ
قَالَ اللهُ أَعْدَدْتُ لِعِبَادي الصَّالِحِينَ مَا لَا عَيْنٌ رَأَت وَ لَا أُذُنٌ سَمِعَتْ وَلَا خَطَرَ عَلَى قَلْبِ بَشَرٍ فاقْرأُوا إنْ شِئْتُمْ :
 فَلَا تَعْلَمُ نَفْسٌ مَّا أُخْفِيَ لَهُمْ مِنْ قُرَّةِ أَعْيُنٍ
رواه البخاري و مسلم والترمذي وابن ماجه
Commentaire
Le Paradis contient tout ce que l'âme désire et tout ce que l'œil aime. 
 Les habitants du Paradis obtiendront tout ce qu'ils demandent et y trouveront ce qu'aucun œil n'a jamais vu, ni une oreille n'en entendu ni le cœur d’un homme a jamais imaginé. 

Le Seigneur dit dans le Coran:
« O mes serviteurs! N'ayez pas peur, ce Jour-là! Ne vous affligez pas! -Ceux qui croient en nos signes demeurent soumis-Entrez au Paradis, vous et vos épouses! Vous y serez bien traités!» On fera circuler parmi eux des plateaux en or et des coupes; tout ce que l'on peut désirer et ce dont les yeux se délectent. Vous y demeurerez immortels. Tel est le Paradis qui vous sera donné en héritage pour prix de ce que vous avez fait sur la terre (Coran 43, 68) et aussi:
Les Anges descendent sur ceux qui disent : « Notre Seigneur est Allah » et qui persévèrent dans la rectitude; « Ne craignez pas, ne vous affligez pas; accueillez avec joie la bonne nouvelle du Paradis qui vous a été promis » [Coran XLI, 30.]

Le Paradis contient tous les aspects du bonheur spirituel et corporel.
« Des Houris qui vivent retirées sous leurs tentes » [Coran 55. 72].

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dit :
« Au Paradis, le croyant aura une tente en forme d'une perle creuse dont la longueur sera de soixante miles (dans le ciel) (et la largeur sera de soixante miles), il aura des épouses qu'il fréquentera sans que l'une d'entre elles ne s'aperçoive de l'existence des autres » (Rapporté par Moslim et les ajouts mis entre parenthèses sont également cités par Moslim mais dans d'autres hadiths. Il est rapporté également par Al-Boukhari).

Le Seigneur dit aussi dans le Coran:
« Vous y trouverez ce que vous désirez; vous obtiendrez ce que vous demanderez » [Coran XLI, 31].

La description du Paradis

Moslim rapporte dans un hadith:
Anas bin Malek raconte : le Messager d'Allah, qu'Allah le bénisse et le salue, dit: « Au Paradis, il y aura un marché où les élus rendront chaque vendredi. Un vent du nord soufflera et couvrira leurs visages et leurs habits: leurs charmes et leurs beautés augmenteront. En rentrant ainsi, leurs épouses leur diront: « Par Allah, vos charmes et votre beauté se sont accrus! »
Les fleuves et les arbres du Paradis
Allons faire un tour, O cher lecteur, dans ce paradis, du côté les quatre fleuves qui sont les sources d'où coulent tous les fleuves tu Paradis ; ce sont :
- le fleuve de l'eau
- le fleuve de lait
- le fleuve du vin
- le fleuve du miel conformément au verset suivant :
« Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux: il y aura là des ruisseaux d´une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d´un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d´un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d´un miel purifié. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu´un pardon de la part de leur Seigneur. » [Coran 47, 15].
Parmi ces grands fleuves figure le fleuve de l'abondance. Savez-vous ce qu'est le fleuve de l'abondance (Al-Kawthar) ? C'est le fleuve que le Seigneur accorda spécifiquement à notre Prophète, qu’Allah le bénisse et le salue, et à sa communauté. Il est le plus important et le meilleur des fleuves du Paradis et fut cité dans le Coran:
« Oui, nous t'avons accordé l'abondance. Prie donc ton Seigneur et sacrifie! Celui qui te hait : voilà celui qui n'aura Jamais de postérité ! » [Coran CVIII, 1-3].
Ecoutons le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, nous décrire le fleuve dans le hadith rapporté par Al Boukhari :
« Tandis que je marchais au Paradis, je vis un fleuve dont les bords étaient formés de perles voûtées et trouées?
- Qu'est-ce, O Gabriel ? demandais-je
- C'est le fleuve de l'abondance, répondit-il, celui que Ton Seigneur t'a accordé.
L'ange en prit une poignée et je constatai que sa boue était du musc de la meilleure odeur».
Al-Boukhari rapporte un autre hadith dont la chaîne de transmission s'est avérée authentique: «Le fleuve de l'abondance est un fleuve au Paradis, ses bords sont en or, son lit est formé de joyaux et de rubis, son sable est meilleur que le musc, son eau plus délicieuse que le miel et plus blanche que la neige».
A propos des arbres du Paradis, citons le hadith rapporté par Al-Boukhari qui dit :
Abou Hourayra, qu'Allah l'agrée, rapporte que le Messager d'Allah, qu'Allah le bénisse et le salue, dit:
« II existe au Paradis un arbre à l'ombre duquel un cavalier peut marcher pendant cent années sans jamais en sortir ».
Le Seigneur Tout Puissant dit à cet égard :
« Il jouiront de spacieux ombrages, d'une eau courante, de fruits abondants non cueillis à l'avance, ni interdits. Ils se reposeront sur des lits élevés » [Coran LVI, 30-34].
Ibn Abbas explique le sens de « spacieux ombrages » : cet ombrage est celui d'un arbre du Paradis et s'étend sur de vastes distances au point qu'un cavalier acharné marchera dans son ombre durant cent ans, quelque soit la direction prise; les habitants du paradis, ceux des chambres et autres sortiront et parleront dans son ombre; ils se rappelleront les amusements de la vie présente, Allah enverra alors un vent du Paradis qui remuera cet arbre pour leur accorder chaque amusement dont ils jouissaient dans la vie présente.
Il ajoute: « Les palmiers du Paradis ont le tronc en émeraude vert, la base de leurs branches en or rouge, leurs palmes serviront aux vêtements des élus, leurs fruits sont autant que les jarres et leurs eaux sont aussi blanches que la neige, plus douces que le miel et plus molles que les palmites sans noyaux ».

Allah décrit les bienfaits dont jouiront les serviteurs musulmans qui ont cru et étaient pieux:
« O mes serviteurs! N'ayez pas peur, ce Jour-là! Ne vous affligez pas! -Ceux qui croient en nos Signes demeurent soumis- Entrez au Paradis, vous et vos épouses! Vous y serez bien traités!». On fera circuler parmi eux des plateaux en or et des coupes, tout ce que l'on peut désirer et ce dont les yeux se delectent. Vous y demeurerez immortels. Tel est le Paradis qui vous sera donné en héritage pour prix de ce que vous avez fait sur la terre. Vous y trouvez des fruits abondants et vous en mangerez » [Coran 43, 68-73].
Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, décrit également les délices dont jouissent les habitants du Paradis tel qu'il l'a vu :
« Les habitants du Paradis mangent et boivent, ne crachent pas n’urinent pas et ne vont pas aux latrines.
- Que devient la nourriture qu'ils mangent? demanda-t-on.
- Elle devient des rots et de la sueur à l'odeur musquée, repondit-il, il leur sera inspiré les louanges au Seigneur comme la respiration vous est inspirée. » (Rapporté par Moslim et Al Boukhari).
Il dit aussi :
« Les habitants du Paradis les plus inférieurs auront à leur service dix mille domestiques, chacun de ces domestiques portera deux plateaux: un en or et un autre en argent; chacun des plateaux contient un mets différent des autres. La première bouchée sera aussi délicieuse que la dernière ensuite la nourriture se dégagera avec une sueur à l'odeur musquée; ils n'urineront pas, n'iront pas aux latrines, ni ne se moucheront » (Rapporté par Ibn Abi Dounia Tabarani, et Mounziri).

Les houris
« Et Ils auront auprès d´eux des belles aux grandes yeux, au regard chaste, semblables au blanc bien préservé de l´oeuf. » [Coran 37.48]
Le Prophète dit :
« Si une femme des habitants du Paradis surplombe la terre, elle renplira de son parfum l'espace entre le ciel et la terre, et l’illuminera. Le voile qu'elle porte sur sa tête est meilleur que la vie presente et ce qu'elle contient » (Rapporté par Al-Boukhari).
 
Le plus grandiose des délices spirituels

« Lorsque les gens du Paradis habitent au Paradis, un ange viendra à eux et leur dira :
- Le Seigneur Tout Puissant vous ordonne de lui rendre visite.
Ils se réuniront. Allah Tout Puissant ordonnera à David, le salut soit sur lui, qui élèvera la voix pour chanter Pureté au seigneur et Le glorifier. Ensuite, la table de l'Immortalité sera mise.
- Ô Messager d'Allah, demanda-t-on, quel est la table de l’Immortalité ? Et le Prophète de répondre :
- Un de ses coins est plus vaste que l'espace séparant l'Est de l'Ouest. Ils en mangeront et y trouveront des habits. Puis il diront :
- Il ne reste que voir la face de notre Seigneur, Loué et glorifié soit-il.
Le Seigneur fera son apparition : ils tomberont à genoux et se prosterneront.
Et on leur dira:
- Vous n'êtes pas dans la Demeure des œuvres mais la Demeure de la récompense».
(Rapporté par Abou Na'im)
« Alors que les gens du Paradis seront en train de jouir des delices, une lumière brillera. Ils lèveront la tête et verront le Seigneur Tout Puissant les surplomber et dire :
Le salut soit sur vous, Ô gens du Paradis. Ils délaisseront tous les délices dont ils jouiront aussi longtemps qu'ils regarderont le Seigneur. Une fois voilé d'eux, il leur restera Sa bénédiction et Sa lumière ».
(Rapporté par Ibn Maja)
« Le Seigneur dira aux habitants du Paradis :
- O gens du Paradis. Ils répondront :
- Nous accourrons vers Toi, O notre Seigneur, le bien se trouve entre tes mains.
- Etes-vous satisfaits ? demandera-t-Il.
- Comment pouvons-nous ne pas l'être, Ô Seigneur, alors que Tu nous a accordés ce que Tu n'as accordé à aucune autre de Tes créatures; sera leur réponse. Et le Seigneur d'ajouter :
- Voulez-vous que je vous accorde une chose meilleure que cela?
- O Seigneur, y a-t-il meilleur ? demanderont les gens du Paradis.
- Je vous accorderai Mon agrément et ne serai jamais en colère contre vous, dira le Tout Puissant. » (Rapporté par Al-Boukhari et Moslim).
Puisse Allah Ar-Rahman nous accorder sa Miséricorde. 
Puisse Allah Al-Hafidh nous protéger contre les flammes de l'enfer. Ameen

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 36 -L'intercessionالأحاديث القدسية

Hadith Qudsi 36: L'intercession
Anas( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) rapporte que le Prophète(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :
Les croyants se rassembleront le Jour de la Résurrection et diront : Ne devrions-nous pas demander [à quelqu'un] qu'il intercède pour nous auprès de notre Seigneur ? Alors ils viendront à Adam et ils diront : Tu est le Père de l'humanité; Dieu t'a créé de Sa main et Il a agenouillé Ses anges devant toi et Il t'a enseigné les noms de toutes choses, alors interviens pour nous auprès du Seigneur pour qu'Il nous soulage de l'endroit où nous sommes. Et il dira : je ne suis pas en position [pour faire cela] - car il se rappellera la faute qu'il a commise en mangeant du fruit de l'arbre qui lui a été interdit. Il leur dira : Allez voir Noé, car il a été le premier messager que Dieu envoya aux habitants de la terre. Alors ils iront à lui et il dira : je ne suis pas en position [pour faire cela] - car il se rappellera la faute qu'il a commise en adressant à son Seigneur une demande (au sujet de son fils) alors qu'il ne possédait pas la science sur son sort. Il leur dira : Allez voir l'Ami du Miséricordieux (Abraham). Alors ils iront à lui et il dira : je ne suis pas en position [pour faire cela]. Allez voir Moïse, un serviteur auquel Dieu a parlé et auquel il a donné la Torah. Alors ils iront à lui et il dira : je ne suis pas en position [pour faire cela] - car il se rappellera la faute qu'il a commise en tuant un homme. Il dira : Allez voir Jésus, le serviteur et messager de Dieu, le Verbe et l'Esprit de Dieu. Alors ils iront à lui et il dira : je ne suis pas en position [pour faire cela]. Allez voir Mohammad(صلَّى الله عليه وسلّم) , un serviteur auquel Dieu a pardonné toutes ses fautes, passés et futurs. Alors ils viendront à moi et je m'avancerai pour demander la permission d'accéder auprès de mon Seigneur, et on m'accordera cette autorisation. Et quand je verrai mon Seigneur, je me prosternerai. Il me laissera ainsi autant de temps qu'Il lui plaira, et alors Il me dira : Relève ta tête. Demande et il te sera accordé. Parle et tu seras entendu. Intercède et ton intercession sera acceptée. Alors, je léverai la tête et Le louerai d'une sorte de louange qu'Il m'enseignera. Alors, j'intercéderai et Il me donnera une limite [pour le nombre de gens], et je les admettrai au Paradis. Je retournerai ensuite à Lui, et quand je verrai mon Seigneur [je me prosternerai] comme avant. Alors j'intercéderai et Il me donnera une limite [pour le nombre de gens] et je les admettrai au Paradis. Alors, je retournerai une troisième fois, puis une quatrième, et je dirai: Il ne reste en Enfer que ceux que le Coran a confiné et ceux qui doivent rester pour l'éternité. (Rapporté par al-Bukhari et par Muslim, at-Tirmidhi, et Ibn Majah).
 Dans une autre version de Bukhari, le hadith se termine ainsi : Sortira de l'Enfer celui qui a dit : "Il n'y a de dieu que Dieu" et qui a dans son coeur de la bonté du poids d'un grain de blé. Alors sortira de l'Enfer celui qui a dit: "Il n'y a de dieu que Dieu" et qui a dans son coeur de la bonté du poids d'un grain d'orge. Alors Sortira de l'Enfer celui qui a dit: "Il n'y a de dieu que Dieu" et qui a dans son coeur de la bonté du poids d'un atome.
:الحديث السادس والثلاثون 
عَنْ أَنَسٍ ، رَضِيَ اللهُ عَنْهُ ، عَنِ النَّبِيِّ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ، قَالَ
يَجْتَمِعُ المُؤْمِنُونَ يَوْمَ القِيَامَةِ فَيَقُولُونَ : لَوِ اسْتَشْفَعْنَا إلى رَبِّنَا ، فَيَأْتُونَ ادَمَ ، فَيَقُولُونَ : أَنْتَ أَبو النَّاسِ ، خَلَقَكَ اللهُ بِيَدِهِ ، وَأَسْجَدَ لَكَ مَلائِكَتَهُ ، وَعَلَّمَكَ أَسْماءَ كُلِّ شَيْءٍ ، فاشْفَعْ لَنا عِنْدَ رَبِّكَ ، حَتَّى يُرِيحَنا مِنْ مَكَانِنا هَذا ، فَيَقُولُ : لَسْتُ هُنَاكُمْ ـ وَيَذْكُرُ ذَنْبَهُ ، فَيَسْتَحْيي ـ ائْتُوا نُوحاً ؛ فَإِنَّهُ أَوَّلُ رَسُولٍ بَعَثَهُ اللهُ إِلي أَهْلِ الأَرْض ، فَيَأْتُونَهُ ، فَيَقُولُ : لَسْتُ هُنَاكُمْ ـ ويَذْكُرُ سُؤالَهُ رَبَّهُ مَا لَيْسَ لَهُ بِهِ عِلْمٌ ، فَيَسْتَحْيي ـ فَيَقُولُ : اؤْتُوا خَلِيلَ الرَّحْمنِ ، فَيَأْتُونَهُ ، فَيَقُولُ : لَسْتُ هُنَاكُم ، اؤْتُوا موسى ، عَبْداً كَلَّمَهُ اللهُ ، و أَعْطَاهُ التَّوْرَاةَ . فَيَأْتُونَهُ ، فَيَقُولُ : لَسْتُ هُنَاكُمْ ـ وَيَذْكُرُ قَتْلَ النَّفْسِ بِغَيْرِ نَفْسٍ ، فَيَسْتَحْيي مِنْ رَبِّهِ ـ فَيَقُولُ : اؤْتُوا عِيسَى ، عَبْدَ اللهِ وَرَسُولَهُ ، وَكَلِمَةَ اللهِ وَرُوحَهُ . فَيَأْتُونَهُ ، فَيَقُولُ : لَسْتُ هُنَاكُمْ ، اؤْتُوا مُحَمَّداً ، ـ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ـ عَبْداً غَفَرَ اللهُ لَهُ مَا تَقَدَّمَ مِنْ ذَنْبِهِ وَمَا تَأَخَّرَ ، فَيَأْتُونَنِي ، فَأَنْطَلِقُ حَتَّي أَسْتَأْذِنَ عَلَي رَبِّي فَيُؤْذَنُ . فإذا رَأَيْتُ رَبِّي وَقَعْتُ سَاجداً ، فَيَدَعُني مَا شَاءَ اللهُ ، ثُمَّ يُقَالُ : ارْفَعْ رَأْسَكَ ، وسَلْ تُعْطَهُ ، وَقُلْ يُسْمَعْ ، واشْفَعْ تُشَفَّعْ . فَأَرْفَعُ رَأْسي ، فَأَحْمَدُهُ بِتَحْمِيدٍ يُعَلِّمُنِيهِ ، ثُمَّ أَشْفَعُ ، فَيحُدُّ لي حَدّاً ، فَأُدْخِلُهُمْ الجَنَّةَ . ثُمَّ أَعُودُ إِلَيْهِ ، فإِذا رَأَيْتُ رَبِّي ( فَأَقَعُ ساجداً ) مِثْلَهُ ، ثُمَّ أَشْفَعُ فَيَحُدُّ لِي حَدّاً ، فَأُدْخِلُهُمُ الجَنَّةَ . ثُمَّ أَعُودُ الثالِثةَ ، ثُمَّ أَعُودُ الرَّابعة ، فَأقُولُ : مَا بَقِي في النَّارِ إِلَّا مَنْ حَبَسَهُ القُرْانُ ، ووَجَبَ عَلَيْهِ الخُلُودُ
رواه البخاري ( وكذلك مسلم والترمذي وابن ماجه ) و في رواية أخرى للبخاري زيادة هي
قَالَ النَّبِيُّ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ، يَخْرُجُ مِنَ النَّارِ مَنْ قَالَ : لَا إِلهَ إِلَّا اللهُ ، وكَانَ فِي قَلْبِهِ مِنَ الخَيْرِ مَا يَزِنُ شَعِيرةً ، ثُمَّ يَخْرُجُ مِنَ النَّارِ مَنْ قَالَ : لَا إِلهَ إِلَّا اللهُ ، وكَانَ فِي قَلْبِهِ مِنَ الخَيْرِ مَا يَزِنُ بُرَّةً ، ثُمَّ يَخْرُجُ مِنَ النَّارِ مَنْ قَالَ : لَا إِلهَ إِلَّا اللهُ ،

 .وكَانَ فِي قَلْبِهِ مَا يَزِنُ مِنَ الخَيْرِ ذَرَّةً

Commentaire

En fait, le Jour du Jugement Dernier, plusieurs intercessions auront lieu:
Certaines d'entre elles seront exclusivement réservées au Prophète Mouhammad .
Parmi les autres prophètes (Réf: Ibné Mâdjah), mais également parmi les anges, les savants (Ibné Mâdjah), les martyrs (Ibné Mâdjah), les enfants qui sont morts avants l'âge de la puberté, les personnes ayant mémorisé le Qour'aane et l'ayant pratiqué (Tirmdhi- Hadith "Gharîb"/Ibné Mâdjah) ainsi que parmi les pieux croyants en général (Ibné Mâdjah), Allah accordera à qui Il le désire le droit d'intercéder.
L'imâm Nawawi r.a., dans son commentaire du Sahih Mouslim rapporte de Qâdhi Ayâdh r.a. ceci:
"Il y a unanimité parmi les "Ahlous Sounnah wal Djama'ah" que des intercessions auront lieu le Jour du Jugement Dernier, en raison du verset du Qour'aane qui est explicite à ce sujet:
"Ce jour-là, l'intercession ne profitera qu'à celui auquel le Tout Miséricordieux aura donné Sa permission et dont Il agréera la parole."(Sourate 20 / Verset 109)
Les Hadiths confirmant ceci sont si nombreux qu'ils ne peuvent être réfutés. Les "salafous sâlihins" (les pieux prédécesseurs) et tous ceux qui les ont succédé ont également été toujours d'accord sur ce point. Seuls les Khâridjites et une partie des Mou'tazilites (qui sont des sectes égarés parmi les musulmans) ont réfuté la possibilité de l'intercession (…)". Il y en aura (au moins) cinq types qui auront lieu:
1.La première consistera à demander à Allah d'éloigner la frayeur de l'ensemble de l'Humanité en débutant rapidement le Jugement. Dans un Hadith rapporté par Boukhâri et Mouslim, le Prophète Mouhammad relate les terribles difficultés que connaîtront les hommes en ce Jour. L'ensemble de l'Humanité sera ainsi retenue dans la plaine du Rassemblement, "Al Mahchar". Les gens iront voir un à un les Prophètes d'Allah pour qu'ils intercèdent auprès d'Allah et que débute le Jugement. Mais tous refuseront et ce sera le Prophète Mouhammad  qui, en dernier, aura le privilège de le faire. Cette intercession, réservée au Prophète Mouhammad  est connue sous le nom de "Ach Chafâ'atoul Oudhmâ" ou "Ach Chafâ'atoul Koubrâ" (La Grande Intercession).
2.La seconde aura pour but de faire entrer un certain nombre de gens au paradis sans qu'ils n'aient à rendre de compte. Ce type d'intercession a été également mentionné dans les Hadiths au sujet du Prophète Mouhammad .
3.La troisième portera sur les personnes au sujet desquels Allah aura déjà rendu Son Jugement et qui seront destinés à l'Enfer. Le Prophète Mouhammad  , ainsi que ceux qu'Allah aura choisi, pourront plaider en leur faveur afin qu'elles soient pardonnées et admises au paradis. Le Prophète Mouhammad  dit dans un Hadith: "Mon intercession en faveur de ceux qui auront commis des péchés majeurs ("Kabâir") sera exclusivement réservée aux gens de ma communauté." (Tirmidhi, Abou Dâoûd, Ibné Mâdjah)
C'est également à ce moment que pourront intercéder en faveur des membres de leur famille ceux qui auront mémorisé et pratiqué le Qour'aane, comme en témoigne ce Hadith: "Celui qui a lu le Qour'aane, l'a appris, a considéré ce qui est licite dans le Qour'aane comme tel et à également considéré comme tel ce que le Qour'aane a rendu illicite, Allah le fera entrer au paradis et acceptera son intercession au sujet de dix personnes de sa maison sur qui le Feu a été rendu obligatoire." (Ahmad, Tirmidhi (Hadith "Gharîb"), Ibné Mâdjah, Dâramiy)
Un autre Hadith rapporté par Ibné Mâdjah montre que même les pieuses personnes pourront intercéder à ce moment en faveur de ceux qu'ils connaissaient: Anas  rapporte que le Prophète Mouhammad  a dit: "Les gens (musulmans) qui seront destinés à l'Enfer se mettront debout en rangées sur la voie des gens du paradis (les pieuses personnes). L'un d'entre eux dira: "Ô Untel ! Ne me reconnais-tu pas. Je suis celui qui, une fois, t'avais donné à boire." Certains autres diront: "Je suis celui qui t'avais fourni de l'eau afin que tu puisses faire tes ablutions." Ce dernier intercédera alors en faveur de celui qui est destiné à l'Enfer, et le fera entrer au paradis." (Ibné Mâdjah). (Ce Hadith enseigne aux croyants et aux croyantes l'importance de toujours fréquenter les personnes pieuses et de rester à leur service.)
4.La quatrième intercession aura lieu après que les pécheurs aient été envoyés en Enfer. A ce moment, le Prophète Mouhammad  , les autres Prophètes et les anges demanderont à Allah d'y retirer les croyants. Les autres musulmans également intercéderont en faveur de leurs frères et sœurs qui seront en Enfer, en disant: "Ô Notre Seigneur ! Ils jeûnaient, priaient et faisaient le Hadj avec nous !" Allah leur dira alors: "Retirez du Feu ceux que vous connaissez…" (Extrait d'un long Hadith de Boukhâri et Mouslim).
5.Enfin, la dernière intercession aura lieu au paradis. Ceux à qui Allah donnera la permission pourront plaider afin que le statut de certains croyants soit amélioré.
(Réf: "Mirqâtoul Mafâtih Charh Michkâtoul Masâbîh" de Moulla Ali Qâri r.a.: Volume 10 / Page 310 ; "Madhâhir Haqq": Volume 5)
Qu'Allah nous accorde tous le Paradis sans que nous ayons à rendre de compte. Âmine.Wa Allâhou A'lam !

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 35 -{ Notre Seigneur descend au ciel terrestre }الأحاديث القدسية

D'après Abu Harayrah( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) , le Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) a dit:  
Notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) descend chaque nuit au ciel de la terre au dernier tiers de la nuit, et Il dit : Qui est en train de prier pour que Je lui réponde ? Qui demande quelque chose pour que Je lui accorde ? Qui demande miséricorde pour que Je lui pardonne ? (Rapporté par al-Bukhari et aussi par Muslim, Malik, at-Tirmidhi et Abu Dawud) Dans une version par Muslim, le Hadith se termine avec ces mots:
Et Il continue ainsi jusqu'à ce que [la lumière de] l'aube apparaisse...
 :الحديث الخامس والثلاثون
:عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ أَنَّ رَسُولَ اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ قَالَ
يَتنزَّلُ رَبُّنَا ، تَبَارَكَ وَتَعَالَى، كُلَّ لَيْلَةٍ إلي سَمَاءِ الدُّنْيا ، حينَ يَبْقَى ثُلُثُ اللَّيْلِ الاخِرُ
فَيَقُولُ: مَنْ يَدْعُوني فأَسْتَجِيبَ لَه ؟ مَنْ يَسْأَلُني فَأُعْطِيَهُ ؟ مَنْ يَسْتَغْفِرُني فَأَغْفِرَلَهُ ؟
.رواه البخاري وكذلك مسلم ومالك والترمذي و أبو داود
.وفي رواية لمسلم زيادة:
فَلا يَزالُ كذَلِك حَتَى يُضِيءَ الفَجْرُ  

Commentaire 

« Notre Seigneur descend au ciel terrestre »
Ennawawi a dit :

Ce hadith fait partie des hadiths sur les attributs. Il a suscité deux opinions célèbres parmi les savants, que nous avons détaillées dans le livre de la foi. En résumé, la première opinions est celle de la majorité des savants parmi les pieux anciens et quelques théologiens dogmatiques, qui estiment qu'il faut croire est vraie d'après ce qui sied à Allah, sans la comparer, dans son sens apparent, à la descente des créatures.

En outre, ils estiment qu'il ne faut pas essayer de l'interpéter tout en sanctifiant et en purifiant Allah des attributs des humains comme le fait de changer de place, de faire des mouvements et autres caractéristiques humaines.

La deuxièmes opinions est celle de la majorité des théologiens dogmatiques ainsi que de certains groupes de pieux anciens. Cette opinions est rapportée par Mâlik et El-Azwâ'ï qui estiment que cette descente doit être interprétée d'après ce qui sied a Allah et en fonction de ces lieux.

A la suite de quoi, ils ont interprété ce hadith de deux façons :

La première est celle de Mâlik Ibn 'Anas et d'autres savants ; elle soutient la miséricorde d'Allah, Son ordre ou Ses anges; c'est comme on dit :

{ Le Diable a fait ceci, lorsque ses suppôts font quelque chose par ses ordres.}

La deuxième est à prendre au sens métaphorique dans un sens métaphorique, et elle signifie se tourner vers ceux qui invoquent avec l'exaucement et la douceur, et Allah et plus savant.

Et sa Parole :

« Cela durera jusqu'à la pointe de l'aurore »; signifie la prolangation du temps de la miséricorde et de la douceur totale jusqu'à ce que pointe l'aurore.Il y a là une incitation à rechercher les invocations et le pardon durant tout le temps mentionné jusqu'à ce qe pointe l'aurore. Ce hadith stipule aussi que le dernier tiers de la nuit est le moment le plus propice pour la prière, les invocations et la demande de pardon; il est meilleur que son début.

Tiré du Livre Somme de Hadith Qudsi avec les commentaires d'Ibn Hajjar Al- Asqalani et Ennawawi aux Edition Iqra

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 34 -Ô fils d'adam ! Si tes péchés atteignent les cimes du cielالأحاديث القدسية

                        Anas( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) rapporte que le Messager de Dieu(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :

Dieu Tout-Puissant dit : Ô fils d'Adam, aussi longtemps que tu M'appelleras et que tu Me prieras, Je te pardonnerai pour ce que tu as fait, et Je ne t'en tiendrais pas rigueur. Ô fils d'Adam, même si tes péchés devait atteindre les nuages du ciel, et que tu Me demanderais alors pardon, Je te pardonnerai. Ô fils d'Adam, même si tu venais à Moi avec des péchés aussi grands que la terre et que tu te présenterais alors à Moi, sans M'attribuer aucun associé, Je t'accorderai un pardon presque aussi grand.

(Rapporté par at-Tirmidhi et aussi par Ahmad ibn Hanbal) Sa chaîne de transmission est forte.
 :الحديث الرابع والثلاثون
:عَنْ أَنَسٍ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ ، قَالَ : سَمِعْتُ رَسُولَ اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ، يَقُولُ
.قَالَ اللهُ تَعَالَى : يَا ابْنَ ادَمَ ، إِنَّكَ مَا دَعَوْتََنِي وَرَجَوْتَنِي ، غَفَرْتُ لَكَ عَلَى مَا كَانَ مِنْكَ وَلَا أُبالِي 

:يا ابْنَ ادَمَ :لَوْ بَلَغَتْ ذُنُوبُكَ عَنانَ السَّماءِ ثُم َّ اسْتَغْفَرْتَني ، غَفَرْتُ لَكَ . يَا ابْنَ ادَمَ
.إِنَّكَ لَوْ أَتَيْتَنِي بِقُرَابِ الأَرْضِ خَطَايا ثُمَّ لَقِيتَني لَا تُشْرِكُ بِي شَيْأً ، لَأَتيْتُكَ بِقُرَابِها مَغْفِرَةً  
رواهُ الترمذي (وكذلك أحمد) وسنده حسن


 Commentaire de ibn Hajar al Asqalani:

Le sens de ce hadith est qu'Allah dit au fils d'Adam: « Ô fils d'Adam, tant que tu M'invoques pour que Je te pardonne tes péchés, que Tu espères de Moi l'exaucement de tes invocations — en te repentant de tes péchés, en invoquant Allah le pardon de tes péchés, en espérant de Lui l'acceptation de ton repentir et en ayant une bonne pensée de ton Seigneur qui pardonne les péchés des repentants, comme II leur a promis cela — Allah te pardonnera tous tes péchés, en dépit de la négligence et de l'oubli, dont tu as fait preuve au moment de tes péchés. Et Je ne fais aucun cas de ceux qui Me disent: « Pourquoi as-Tu pardonné à untel? Car personne ne Me demande des comptes sur ce que Je fais».

Le Très Haut a dit: «Nul ne l'interroge sur ce qu'il fait, mais les hommes seront interrogés». (Coran, 21, 23).
 
« Or, J'ai dis dans Mon Livre saint: «,les bonnes actions font disparaître les mauvaises». (Coran, 11, 114). Et toi tu as commis des péchés puis tu es revenu vers Moi en Me demandant pardon. Or, le retour vers Moi et la demande de Mon pardon sont parmi les meilleures des oeuvres, et elles effacent les mauvaises actions ».
Le Messager d'Allah a dit: « Fais suivre la mauvaise action par une bonne adion qui l'effacera».
« Ô fils d'Adam, si tes péchés atteignent les parties du ciel, que ce soit la hauteur, l'immensité ou l'abondance, et qu'ils remplissent le vide qu'il y a entre le ciel et la terre, puis si tu Me demandes pardon, que tu regrettes tes actes passés et que tu t'en repens, Je te les pardonnerai, et Je ne fais aucun cas de celui à qui cela ne plaît pas, car Je fais ce que Je veux et ce que Je décide. J'ai promis d'ailleurs cela, par faveur et miséricorde de Moi, et Je tiens toujours Mes promesses».
« Ô fils d'Adam, si Tu viens à Moi en apportant avec toi des péchés à la mesure de la terre, et s'il y a avec toi l'unicité (le Tawhid) — que tu ne m'associes personne —Je t'apporterai son équivalent en pardon afin que se dissipent tes péchés devant Mon pardon sur la balance, et tu n'auras aucun péché qui nécessitera ton châtiment».

Il y a dans ce hadith une espérance énorme et une bonne nouvelle pour les repentants, ainsi qu'une incitation pour eux de se hâter de se repentir, d'avoir un bon espoir et de s'attacher à l'unicité d'Allah.

Il est préférable pour le croyant de donner la préférence à la crainte révérencielle sur l'espérance, dans sa jeunesse et sa bonne santé, et de la donner à l'espérance, dans sa vieillesse et sa maladie, et Allah est plus savant.

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 33 - Fais-ce que tu veux, car je t'ai pardonnéالأحاديث القدسية

Abu Hurayra( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) rapporte que le Messager de Dieu « Mon serviteur a commis un péché puis il a dit : « Mon Dieu pardonne-moi mes péchés » Dieu, béni et exalté soit-Il répond alors : « Mon serviteur a commis un péché et a su qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui châtie celui qui les commet » ; mais le serviteur recommença à pécher et demanda à nouveau : « Seigneur pardonne-moi mes péchés. » Et Dieu, béni et exalté soit-Il, renouvela Son pardon : « Mon serviteur a commis un péché et a su qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui châtie celui qui les commet. » Puis le serviteur pécha à nouveau et à nouveau il implora : « Seigneur pardonne-moi mes péchés. » Et Dieu, exalté et béni soit-Il, proclame : « Mon serviteur a commis un péché et a su qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui châtie celui qui les commet, qu’il fasse donc ce qu’il veut. » C’est-à-dire : « tant qu’il fera suivre ses fautes d’un repentir, Je lui pardonnerai » (Rapporté par Muslim et par al-Bukhari)(صلَّى الله عليه وسلّم) , parmi les paroles qu'il rapporte de son Seigneur (puissant et sublime) :
:الحديث الثالث والثلاثون 
:عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ ، رَضِيَ اللهُ عَنْهُ ، عَنِ النَّبَيِّ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ، فِيما يَحْكِي عَنْ رَبِّهِ عَزَّ وَجَلَّ ، قَالَ 
:أَذْنَبَ عَبْدٌ ذَنْبًا ، فَقَالَ : اللَّهُمَّ اغْفِرْ لِي ذَنْبي . فَقَالَ تَبَارَكَ وَتَعَالى

: أَذْنَبَ عَبْدِي ذَنْبًا ، فَعَلِمَ أنَّ لَهُ رَبّاً ، يَغْفِرُ الذَّنْبَ ، وَيَأْخُذُ بِهِ . ثُمَّ عَادَ فَأَذْنَبَ ، فَقَالَ
.أَيّ رَبِّ ، اغْفِرْ لِي ذَنْبِِي ، فَقَالَ تَبَارَكَ وتَعَالى : عَبْدِي أَذْنَبَ ذَنْباً . فَعَلِمَ أَنَّ لَهُ رَبّاً يَغْفِرُ الذَّنْبَ ، ويَأْخُذُ بِهِ
 :ثُمَّ عَادَ فَأَذْنَبَ ، فَقَالَ : أَيّ رَبِّ ، اغْفِرْ لِي ذَنْبِي : فَقَالَ تَبَارَكَ وَتَعَالَى
.أَذْنَبَ عَبْدِي ذَنْباً ، فَعَلِمَ أَنَّ لَهُ رَبّاً ، يَغْفِرُ الذَّنْبَ ، ويَأْخُذُ بالذَّنْبِ . اعْمَلْ مَا شِئْتَ ، فَقَدْ غَفَرْتُ لَكَ 
(رواهُ مسلم (وكذلك البخاري

Commentaire
Dans hadîth où l’on retrouve une formule similaire à ce hadîth est rapporté au sujet des Combattants de Badr (Ibn Hanbal, II, 295 ; Bukhârî, tafsîr, S.60).  
Mais, dans la version que donne Bukhârî, le Prophète emploie en effet une forme qui suggère une possibilité plutôt qu’une certitude : 
« Peut-être (la’alla) Dieu a-t-Il regardé les Compagnons de Badr et a-t-Il dit : 
Faites ce que vous voulez car Je vous ai déjà pardonnés ! »
An-Nawawi (que Dieu lui fasse miséricorde) a dit : "Le repentir de tout péché est une obligation... On doit se repentir de tous les péchés. Si le pécheur se repent seulement de certains de ses péchés, les gens justes disent que son repentir est valable pour ce qui concerne ces péchés mais qu'il doit se repentir de ce qui en reste. Les arguments du Livre, de la Sounna et du consensus de la communauté sont tous unanimes pour dire que le repentir est obligatoire". (Les jardins des vertueux)

An-Nawawi (que Dieu lui fasse miséricorde) a dit :

"a) S'il s'agit d'une désobéissance entre l'homme et Dieu exalté, ne se rapportant pas au droit d'un humain, le repentir à trois conditions pour être agréé de Dieu :

  1. Qu'on cesse immédiatement de désobéir.
  2. Qu'on éprouve le regret d'avoir désobéi.
  3. Qu'on décide de ne plus jamais revenir à cette désobéissance.

Si l'une de ces 3 conditions vient à manquer, le repentir n'est plus valable.

b) Si cette désobéissance lèse un être humain, le repentir a alors 4 conditions : les trois précédentes et l'on doit s'acquitter en outre du droit de la personne lésée. S'il s'agir d'argent ou autre chose pareille, on doit le lui restituer. S'il s'agit d'une calomnie proférée contre lui, on doit se mettre à sa disposition pour en recevoir le châtiment, ou bien on essaie d'obtenir son pardon. Si c'est une médisance, on doit aussi s'en excuser". (Les jardins des vertueux)

Allah a mentionné l'obéissance au Messager et de le suivre dans environ quarante citations du Coran


L'obligation d'obéir au messager d'Allah (Salla Allah 'alayhi wa salam) et de le prendre pour modèle.
بِسْمِ اللهِ الرحمن الرحيم 
Louange à Allah, nous le louons et nous lui demandons pardon, et nous cherchons refuge auprès d'Allah contre nous même, et contre nos mauvaises actions. Celui qu'Allah guide, il ne sera point perdu, et celui qu'Allah égare, il ne sera point guidé. Et je témoigne que Le Seul qui mérite l'adoration est Allah et que Mohammed est Son serviteur et Son messager.
Il faut obéir au Prophète (Salla Allahu 'alayhi wa salam) en pratiquant ce qu'il a commandé et en abandonnant ce qu'il a interdit. Ceci est exigé par le témoignage qu'il est le Messager d'Allah.    D'autant plus qu'Allah (soubhanou wa ta'ala) a ordonné de lui obéir dans de nombreux versets qui associent quelquefois l'obéissance au Prophète (Salla Allahu 'alayhi wa salam) à l'obéissance à Allah Soubhanou wa Ta'ala, tels que Sa parole :
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُواالرَّسُولَ
« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager. » Sourate 4 verset 59
Ainsi que dans d'autres versets semblables à celui-ci. Parfois, l'obéissance au Prophète Salla Allahu 'alayhi wa salam est citée séparément comme dans le verset :
مَنْ يُطِعِ الرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ اللَّهَ
« Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. » sourate 4 verset 80
وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ
« Et obéissez au Messager, afin que vous soit faite la miséricorde. » sourate 24 verset 56
Parfois, Il ('Azza wa Jalla) menace celui qui désobéit au Prophète (Salla Allahu 'alayhi wa salam) comme dans Sa parole :
فَلْيَحْذَرِ الَّذِينَ يُخَالِفُونَ عَنْ أَمْرِهِ  ~ِ أَنْ تُصِيبَهُمْ فِتْنَةٌ أَوْ يُصِيبَهُمْ عَذَابٌ أَلِيم
« Que ceux donc qui s'opposent à son commandement prennent garde qu'une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux » sourate 24  verset 63
C'est-à-dire qu'ils prennent garde d'être éprouvés dans leurs cœurs par la mécréance, l'hypocrisie ou l'innovation. Ou dans la vie présente par un douloureux châtiment, comme être tué ou emprisonné ou par d'autres punitions immédiates.
De plus, Allah ('Azza wa Jalla) a fait de l'obéissance au Prophète (Salla Allahu 'alayhi wa salam) et de son suivi une cause de Son amour pour Son serviteur et de Son pardon pour ses péchés. Allah ('Azza wa Jalla) dit :
قُلْ إِنْ كُنْتُمْ تُحِبُّونَ اللَّهَ فَاتَّبِعُونِي يُحْبِبْكُمُ اللَّهُ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ   وَاللَّهُ غَفُور ٌ رَحِيم
 « Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Par donneur et Miséricordieux. »  Sourate 3  verset 31
Il a également fait de l'obéissance au Prophète (Salla Allahu 'alayhi wa salam) une guidée et de sa désobéissance un égarement. Allah ('Azza wa Jalla) dit :
وَإِنْ تُطِيعُوه ُُ تَهْتَدُوا    
« Et si vous lui obéissez vous serez bien guidés. » sourate 24 verset 54
Il dit aussi ('Azza wa jalla) :
فَإِنْ لَمْ يَسْتَجِيبُوا لَكَ فَاعْلَمْ أَنَّمَا يَتَّبِعُونَ أَهْوَاءَهُمْ   وَمَنْ أَضَلُّ مِمَّنِ اتَّبَعَ هَوَاه ُُ بِغَيْرِ هُدى ً مِنَ اللَّهِ   إِنَّ اللَّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ
« Mais s'ils ne te répondent pas, sache alors que c'est seulement leurs passions qu'ils suivent. Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d'Allah ? Allah, vraiment, ne guide pas les gens injuste. »  Sourate 28 verset 50
Il ('Azza wa Jalla) nous a informés que le Prophète (Salla Allahu 'alayhi wa salam) représente le meilleur modèle pour sa communauté, en disant (Soubhanahou wa Ta'ala) :
لَقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللَّهِ أُسْوَةٌ حَسَنَة ٌلِمَنْ كَانَ يَرْجُو اللَّهَ وَالْيَوْمَ الآخِرَ وَذَكَرَ اللَّهَ كَثِيرا
« En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle {à suivre}, pour quiconque espère en Allah et au jour Dernier et invoque Allah fréquemment. » Sourate 33 verset 21
Ibn Kathîr (qu'Allah lui accorde Sa Miséricorde) dit :
هذه الآية الكريمة أصل كبير في التأسي برسول الله صلى الله عليه وسلم في أقواله وأفعاله وأحواله، ولهذا أمر تبارك وتعالى الناس بالتأسي بالنبي صلى الله عليه وسلم يوم الأحزاب في صبره ومصابرته، ومرابطته ومجاهدته، وانتظاره الفرج من ربه عز وجل، صلوات الله وسلامه عليه دائماً إِلى يوم الدين .
« Ce noble verset constitue un fondement essentiel en ce qui concerne l'importance de suivre le modèle du Messager d'Allah (Salla Allahu 'alayhi wa salam) dans ses paroles, ses actes et ses états. Ainsi, Allah ('Azza wa Jalla) a ordonné aux gens de le suivre, le jour de la bataille des coalisés [al-Ahzâb], dans son endurance, dans son appel à l'endurance, dans sa lutte, son combat et dans l'attente de la victoire de la part de son Seigneur ('Azza wa jalla). Que Ses prières et Son salut soient toujours sur le Prophète jusqu'au jour de la Rétribution. »
Allah ('Azza wa jalla) a mentionné l'obéissance au Messager (Salla Allahu 'alayhi wa salam) et le fait de le suivre dans environ quarante citations du Coran. En effet, les âmes on besoin de ce qu'il a apporté et de le suivre plus qu'ils n'ont besoin de boire et manger. Car ne pas boire et manger conduit à la mort dans la vie présente. Mais si l'obéissance à l'Envoyé (Salla Allahu 'alayhi wa salam) et le fait de le suivre sont absents cela mène au châtiment et au malheur perpétuel.