Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

jeudi 29 novembre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 35 -{ Notre Seigneur descend au ciel terrestre }الأحاديث القدسية

D'après Abu Harayrah( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) , le Prophète (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) a dit:  
Notre Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) descend chaque nuit au ciel de la terre au dernier tiers de la nuit, et Il dit : Qui est en train de prier pour que Je lui réponde ? Qui demande quelque chose pour que Je lui accorde ? Qui demande miséricorde pour que Je lui pardonne ? (Rapporté par al-Bukhari et aussi par Muslim, Malik, at-Tirmidhi et Abu Dawud) Dans une version par Muslim, le Hadith se termine avec ces mots:
Et Il continue ainsi jusqu'à ce que [la lumière de] l'aube apparaisse...
 :الحديث الخامس والثلاثون
:عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ أَنَّ رَسُولَ اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ قَالَ
يَتنزَّلُ رَبُّنَا ، تَبَارَكَ وَتَعَالَى، كُلَّ لَيْلَةٍ إلي سَمَاءِ الدُّنْيا ، حينَ يَبْقَى ثُلُثُ اللَّيْلِ الاخِرُ
فَيَقُولُ: مَنْ يَدْعُوني فأَسْتَجِيبَ لَه ؟ مَنْ يَسْأَلُني فَأُعْطِيَهُ ؟ مَنْ يَسْتَغْفِرُني فَأَغْفِرَلَهُ ؟
.رواه البخاري وكذلك مسلم ومالك والترمذي و أبو داود
.وفي رواية لمسلم زيادة:
فَلا يَزالُ كذَلِك حَتَى يُضِيءَ الفَجْرُ  

Commentaire 

« Notre Seigneur descend au ciel terrestre »
Ennawawi a dit :

Ce hadith fait partie des hadiths sur les attributs. Il a suscité deux opinions célèbres parmi les savants, que nous avons détaillées dans le livre de la foi. En résumé, la première opinions est celle de la majorité des savants parmi les pieux anciens et quelques théologiens dogmatiques, qui estiment qu'il faut croire est vraie d'après ce qui sied à Allah, sans la comparer, dans son sens apparent, à la descente des créatures.

En outre, ils estiment qu'il ne faut pas essayer de l'interpéter tout en sanctifiant et en purifiant Allah des attributs des humains comme le fait de changer de place, de faire des mouvements et autres caractéristiques humaines.

La deuxièmes opinions est celle de la majorité des théologiens dogmatiques ainsi que de certains groupes de pieux anciens. Cette opinions est rapportée par Mâlik et El-Azwâ'ï qui estiment que cette descente doit être interprétée d'après ce qui sied a Allah et en fonction de ces lieux.

A la suite de quoi, ils ont interprété ce hadith de deux façons :

La première est celle de Mâlik Ibn 'Anas et d'autres savants ; elle soutient la miséricorde d'Allah, Son ordre ou Ses anges; c'est comme on dit :

{ Le Diable a fait ceci, lorsque ses suppôts font quelque chose par ses ordres.}

La deuxième est à prendre au sens métaphorique dans un sens métaphorique, et elle signifie se tourner vers ceux qui invoquent avec l'exaucement et la douceur, et Allah et plus savant.

Et sa Parole :

« Cela durera jusqu'à la pointe de l'aurore »; signifie la prolangation du temps de la miséricorde et de la douceur totale jusqu'à ce que pointe l'aurore.Il y a là une incitation à rechercher les invocations et le pardon durant tout le temps mentionné jusqu'à ce qe pointe l'aurore. Ce hadith stipule aussi que le dernier tiers de la nuit est le moment le plus propice pour la prière, les invocations et la demande de pardon; il est meilleur que son début.

Tiré du Livre Somme de Hadith Qudsi avec les commentaires d'Ibn Hajjar Al- Asqalani et Ennawawi aux Edition Iqra

mercredi 28 novembre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 34 -Ô fils d'adam ! Si tes péchés atteignent les cimes du cielالأحاديث القدسية

                        Anas( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) rapporte que le Messager de Dieu(صلَّى الله عليه وسلّم) a dit :

Dieu Tout-Puissant dit : Ô fils d'Adam, aussi longtemps que tu M'appelleras et que tu Me prieras, Je te pardonnerai pour ce que tu as fait, et Je ne t'en tiendrais pas rigueur. Ô fils d'Adam, même si tes péchés devait atteindre les nuages du ciel, et que tu Me demanderais alors pardon, Je te pardonnerai. Ô fils d'Adam, même si tu venais à Moi avec des péchés aussi grands que la terre et que tu te présenterais alors à Moi, sans M'attribuer aucun associé, Je t'accorderai un pardon presque aussi grand.

(Rapporté par at-Tirmidhi et aussi par Ahmad ibn Hanbal) Sa chaîne de transmission est forte.
 :الحديث الرابع والثلاثون
:عَنْ أَنَسٍ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ ، قَالَ : سَمِعْتُ رَسُولَ اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ، يَقُولُ
.قَالَ اللهُ تَعَالَى : يَا ابْنَ ادَمَ ، إِنَّكَ مَا دَعَوْتََنِي وَرَجَوْتَنِي ، غَفَرْتُ لَكَ عَلَى مَا كَانَ مِنْكَ وَلَا أُبالِي 

:يا ابْنَ ادَمَ :لَوْ بَلَغَتْ ذُنُوبُكَ عَنانَ السَّماءِ ثُم َّ اسْتَغْفَرْتَني ، غَفَرْتُ لَكَ . يَا ابْنَ ادَمَ
.إِنَّكَ لَوْ أَتَيْتَنِي بِقُرَابِ الأَرْضِ خَطَايا ثُمَّ لَقِيتَني لَا تُشْرِكُ بِي شَيْأً ، لَأَتيْتُكَ بِقُرَابِها مَغْفِرَةً  
رواهُ الترمذي (وكذلك أحمد) وسنده حسن


 Commentaire de ibn Hajar al Asqalani:

Le sens de ce hadith est qu'Allah dit au fils d'Adam: « Ô fils d'Adam, tant que tu M'invoques pour que Je te pardonne tes péchés, que Tu espères de Moi l'exaucement de tes invocations — en te repentant de tes péchés, en invoquant Allah le pardon de tes péchés, en espérant de Lui l'acceptation de ton repentir et en ayant une bonne pensée de ton Seigneur qui pardonne les péchés des repentants, comme II leur a promis cela — Allah te pardonnera tous tes péchés, en dépit de la négligence et de l'oubli, dont tu as fait preuve au moment de tes péchés. Et Je ne fais aucun cas de ceux qui Me disent: « Pourquoi as-Tu pardonné à untel? Car personne ne Me demande des comptes sur ce que Je fais».

Le Très Haut a dit: «Nul ne l'interroge sur ce qu'il fait, mais les hommes seront interrogés». (Coran, 21, 23).
 
« Or, J'ai dis dans Mon Livre saint: «,les bonnes actions font disparaître les mauvaises». (Coran, 11, 114). Et toi tu as commis des péchés puis tu es revenu vers Moi en Me demandant pardon. Or, le retour vers Moi et la demande de Mon pardon sont parmi les meilleures des oeuvres, et elles effacent les mauvaises actions ».
Le Messager d'Allah a dit: « Fais suivre la mauvaise action par une bonne adion qui l'effacera».
« Ô fils d'Adam, si tes péchés atteignent les parties du ciel, que ce soit la hauteur, l'immensité ou l'abondance, et qu'ils remplissent le vide qu'il y a entre le ciel et la terre, puis si tu Me demandes pardon, que tu regrettes tes actes passés et que tu t'en repens, Je te les pardonnerai, et Je ne fais aucun cas de celui à qui cela ne plaît pas, car Je fais ce que Je veux et ce que Je décide. J'ai promis d'ailleurs cela, par faveur et miséricorde de Moi, et Je tiens toujours Mes promesses».
« Ô fils d'Adam, si Tu viens à Moi en apportant avec toi des péchés à la mesure de la terre, et s'il y a avec toi l'unicité (le Tawhid) — que tu ne m'associes personne —Je t'apporterai son équivalent en pardon afin que se dissipent tes péchés devant Mon pardon sur la balance, et tu n'auras aucun péché qui nécessitera ton châtiment».

Il y a dans ce hadith une espérance énorme et une bonne nouvelle pour les repentants, ainsi qu'une incitation pour eux de se hâter de se repentir, d'avoir un bon espoir et de s'attacher à l'unicité d'Allah.

Il est préférable pour le croyant de donner la préférence à la crainte révérencielle sur l'espérance, dans sa jeunesse et sa bonne santé, et de la donner à l'espérance, dans sa vieillesse et sa maladie, et Allah est plus savant.

Versets à méditer: Et que la paix soit sur ... آيات للتّدبُّر: وَٱلسَّلَـٰمُ عَلَىَّ يَوۡمَ وُلِدتُّ


وَٱلسَّلَـٰمُ عَلَىَّ يَوۡمَ وُلِدتُّ وَيَوۡمَ أَمُوتُ وَيَوۡمَ أُبۡعَثُ حَيًّ۬ا (٣٣) ذَٲلِكَ عِيسَى ٱبۡنُ مَرۡيَمَۚ قَوۡلَ ٱلۡحَقِّ ٱلَّذِى فِيهِ يَمۡتَرُونَ (٣٤) مَا كَانَ لِلَّهِ أَن يَتَّخِذَ مِن وَلَدٍ۬ۖ سُبۡحَـٰنَهُ ۥۤۚ إِذَا قَضَىٰٓ أَمۡرً۬ا فَإِنَّمَا يَقُولُ لَهُ ۥ كُن فَيَكُونُ (٣٥) وَإِنَّ ٱللَّهَ رَبِّى وَرَبُّكُمۡ فَٱعۡبُدُوهُۚ هَـٰذَا صِرَٲطٌ۬ مُّسۡتَقِيمٌ۬ (٣٦) فَٱخۡتَلَفَ ٱلۡأَحۡزَابُ مِنۢ بَيۡنِہِمۡۖ فَوَيۡلٌ۬ لِّلَّذِينَ كَفَرُواْ مِن مَّشۡہَدِ يَوۡمٍ عَظِيمٍ (٣٧) أَسۡمِعۡ بِہِمۡ وَأَبۡصِرۡ يَوۡمَ يَأۡتُونَنَاۖ لَـٰكِنِ ٱلظَّـٰلِمُونَ ٱلۡيَوۡمَ فِى ضَلَـٰلٍ۬ مُّبِينٍ۬ (٣٨) وَأَنذِرۡهُمۡ يَوۡمَ ٱلۡحَسۡرَةِ إِذۡ قُضِىَ ٱلۡأَمۡرُ وَهُمۡ فِى غَفۡلَةٍ۬ وَهُمۡ لَا يُؤۡمِنُونَ (٣٩) إِنَّا نَحۡنُ نَرِثُ ٱلۡأَرۡضَ وَمَنۡ عَلَيۡہَا وَإِلَيۡنَا يُرۡجَعُونَ (٤٠)
Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant.» (33) Tel est Issa (Jésus), fils de Marie: parole de vérité, dont ils doutent. (34) Il ne convient pas à Allah de S’attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui! Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement: «Sois!» et elle est. (35) Certes, Allah est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin». (36) [par la suite,] les sectes divergèrent entre elles. Alors, malheur aux mécréants lors de la vue d’un jour terrible! (37) Comme ils entendront et verront bien le jour où ils viendront à Nous! Mais aujourd’hui, les injustes sont dans un égarement évident. (38) Et avertis-les du jour du Regret, quand tout sera réglé; alors qu’ils sont [dans ce monde] inattentifs et qu’ils ne croient pas. (39) C’est Nous, en vérité, qui hériterons la terre et tout ce qui s’y trouve, et c’est à Nous qu’ils seront ramenés. (40)

mardi 27 novembre 2018

Le cercle de la morale englobe le monde entier. Mohammed Al-Ghazali ( L'éthique du musulman )


Chaque religion peut avoir ses propres rites qui constituent sa spécificité.
Nul doute, d'ailleurs, que l'Islam renferme des formes d'adoration particulières qu'il a prescrites à ses adeptes, de sorte que ces formes représentent entre ses fidèles des pratiques par lesquelles ils se distinguent des adeptes d'autres religions. Toutefois, les enseignements moraux ne relèvent pas de cette catégorie.
En effet, le fidèle musulman est tenu de se comporter à l'égard des habitants de la terre entière en incarnant des vertus irréprochables.
Ainsi, l'honnêteté est un devoir pour le musulman envers un autre musulman ou tout autre homme.
Il en va de même de la bonté, de la fidélité, de la grandeur d'âme, de l'entraide, de la générosité, etc. Le Saint Coran nous ordonne de ne pas nous engager avec les juifs et les chrétiens dans des controverses d'aucune utilité pour les religions.
Allah - qu'Il soit exalté - a dit : "Ne discutez avec les gens du Livre que de la manière la plus courtoise, sauf avec ceux d'entre eux qui sont injustes. Dites : Nous croyons à ce qui est descendu vers nous et à ce qui est descendu vers vous. Notre Dieu, qui est votre Dieu, est unique et nous lui sommes soumis".
[ Sourate 29. Al Ankabût - L'Araignée, verset : 46 ]

Il s'étonne de ce genre de controverses dures que les adeptes de Moussa (Moïse) et de 'Issa (Jésus) adoptent à l'égard des musulmans : "Discutez-vous avec nous au sujet de Allah ? Il est notre Seigneur et votre Seigneur. Nos actions nous appartiennent et vos actions vous appartiennent. Nous lui rendons un culte pur". [ Sourate 2. Al-Baqara - La Vache, verset : 139 ]

Un jour, un juif, qui avait une dette à réclamer au Prophète , vint auprès de lui la demander en disant:
"Ô vous les Banû Abdelmuttalib vous êtes des mauvais payeurs ! Estimant qu'il fallait corriger cet homme qui ose s'en prendre à l'Envoyé d'Allah  , 'Omar Ibn al-Khattâb fit un geste pour saisir son épée et le tuer. Mais l'Envoyé d'Allah - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - arrêta 'Omar en lui disant : Je mérite moi-même, ainsi que lui, autre chose que cela de ta part : tu lui recommandes de réclamer convenablement son dû et tu me recommandes de m'en acquitter convenablement".
Du reste, l'Islam ordonne l'équité, même envers un libertin ou un mécréant.

En effet, le Prophète a dit : "L'imprécation de l'homme victime d'une injustice est exaucée, même s'il est un libertin, car il assume seul les méfaits de son libertinage" [ Rapporté par Ahmad ] Il a dit également: "L'imprécation de l'homme victime d'une injustice, même s'il est mécréant, n'est arrêtée par aucune barrière" [ Rapporté par Ahmad ] Par ces textes, l'Islam a interdit à ses adeptes de commettre un quelconque forfait contre ceux qui ne partagent pas leur Foi. Parmi les marques du bon caractère moral, rapportons ce récit relatif au comportement d'Ibn 'Omar : "Un jour on a tué un mouton chez lui. En arrivant dans ma maison il demanda aux gens de sa famille : Avez-vous offert une part à notre voisin juif ?  Avez-vous offert une part à notre voisin juif ? - deux fois.   J'ai entendu l'Envoyé d'Allah dire : (l'Ange) Jibril (Gabriel) n'a cessé de me faire des recommandations au sujet du voisin, au point que j'ai cru qu'il allait l'imposer comme héritier" [ Rapporté par Al-Bukhârî ].

De même, l'Islam recommande de ne pas rompre les liens de parenté, même quand les siens ne partagent pas la Foi qu'embrasse un individu, car son attachement à la vérité n'implique nullement une hostilité envers ses parents : "Comporte-toi, avec eux, en ce monde, d'une façon convenable. Suis le chemin de celui qui revient vers Moi. Votre retour se fera ensuite vers Moi et je vous ferai connaître ce que vous faisiez" [Sourate 31. Luqmân, verset : 15 ] Ceci se rapporte au plan individuel.

Pour ce qui est du plan générale, l'Islam stipule que le maintien des nations, la prospérité de leurs civilisations et la permanence de leur invulnérabilité ne leur sont assurés que si on leur garantit une vie morale. Car, lorsque la morale se désintègre, elle emporte l'Etat dans son sillage.
Comme le dit le poète : Les Nations ce sont la morale tant qu'elle se maintient Si leur morale disparaît elles disparaissent à leur tour.

Cette réalité est confirmée par les paroles de l'Envoyé d'Allah aux gens de son clan et de sa tribu, qui furent élus par leur éminente position pour dominer la Péninsule arabe et à y assumer les rênes du pouvoir. Pourtant le Prophète leur a expliqués que la pérénnité de leur pouvoir ne peut être assurée que par le caractère moral seul. En effet, Anas Ibn Mâlik rapporte ceci : "Nous étions dans une maison où se trouvaient des gens des Muhajirûn et des Ansârs quand vint l'Envoyé d'Allah .
Chaque homme présent se mit à laisser de la place, en espérant qu'il allait s'asseoir à ses côtés... Puis il se leva, alla tenir les pourtours de la porte et dit : "Les imâms (chefs) sont de (la Tribu) de Quraysh et j'ai un grand droit sur vous. Ils possèdent cela tant qu'ils observent trois choses : Ils sont miséricordieux si on leur demande miséricorde ; ils sont justes quand ils tranchent les litiges et gouvernement ; ils respectent leurs engagements. Celui qui n'observe pas cela encourt la malédiction d'Allah, des Anges et de tous les hommes" [ Rapporté par At-Tabarânî ]. Ce hadith est décisif en ce sens que toute nation ou État ou Famille n'a de position qu'en fonction des éminentes qualités qu'elle ou qu'il représente dans le monde et selon les nobles objectifs qu'elle ou qu'il réalise.

Ainsi, si un pouvoir qui a un caractère islamique et coranique est, aux yeux des hommes, injuste dans les affaires, insensible aux besoins des gens et non respectueux de ses engagements, il est dépourvu, au nom de l'Islam et du Coran, de toute qualité éminente et mériterait d'être maudit sur toute l'étendue de la terre et dans les horizons du ciel.

AI-Hassan rapporte que l'Envoyé d'Allah a dit : "Lorsque Allah veut du bien pour un peuple.
Il confie ses affaires à des sages et place l'argent dans les mains des généreux.
Et lorsque Allah  veut du mal à un peuple, Il confie ses affaires aux cyniques et place l'argent dans les mains des avares" [ Rapporté par Abû Dâwud ].

Parmi les paroles de l'Imâm Ibn Taymiyya, il y a celle-ci qui atteste notre propos :
 "Il arrive qu'Allah institue l'État juste même s'il est mécréant, de même qu'Il institue l'État tyrannique même s'il est musulman".

La morale constitue d'après les sources premières de l'Islam, à savoir le Livre et la sunna, toute la religion et toute la vie ici-bas. Aussi, s'il manque à une nation une part d'élévation dans son rapport avec Allah  ou de renommée aux yeux des gens, cette lacune est fonction de la détérioration de ses qualités vertueuses et de la défection de sa morale.
Extrait du livre (L'éthique du musulman) - De Mohammed Al-Ghazali - Edtion Al-Qalam
 

Versets à méditer: Et assurément, Nous avons déployé ... آيات للتّدبُّر: وَلَقَدۡ صَرَّفۡنَا فِى هَـٰذَا ٱلۡقُرۡءَانِ


وَلَقَدۡ صَرَّفۡنَا فِى هَـٰذَا ٱلۡقُرۡءَانِ لِلنَّاسِ مِن ڪُلِّ مَثَلٍ۬ۚ وَكَانَ ٱلۡإِنسَـٰنُ أَڪۡثَرَ شَىۡءٍ۬ جَدَلاً۬ (٥٤) وَمَا مَنَعَ ٱلنَّاسَ أَن يُؤۡمِنُوٓاْ إِذۡ جَآءَهُمُ ٱلۡهُدَىٰ وَيَسۡتَغۡفِرُواْ رَبَّهُمۡ إِلَّآ أَن تَأۡتِيَہُمۡ سُنَّةُ ٱلۡأَوَّلِينَ أَوۡ يَأۡتِيَہُمُ ٱلۡعَذَابُ قُبُلاً۬ (٥٥) وَمَا نُرۡسِلُ ٱلۡمُرۡسَلِينَ إِلَّا مُبَشِّرِينَ وَمُنذِرِينَۚ وَيُجَـٰدِلُ ٱلَّذِينَ ڪَفَرُواْ بِٱلۡبَـٰطِلِ لِيُدۡحِضُواْ بِهِ ٱلۡحَقَّۖ وَٱتَّخَذُوٓاْ ءَايَـٰتِى وَمَآ أُنذِرُواْ هُزُوً۬ا (٥٦) وَمَنۡ أَظۡلَمُ مِمَّن ذُكِّرَ بِـَٔايَـٰتِ رَبِّهِۦ فَأَعۡرَضَ عَنۡہَا وَنَسِىَ مَا قَدَّمَتۡ يَدَاهُۚ إِنَّا جَعَلۡنَا عَلَىٰ قُلُوبِهِمۡ أَڪِنَّةً أَن يَفۡقَهُوهُ وَفِىٓ ءَاذَانِہِمۡ وَقۡرً۬اۖ وَإِن تَدۡعُهُمۡ إِلَى ٱلۡهُدَىٰ فَلَن يَہۡتَدُوٓاْ إِذًا أَبَدً۬ا (٥٧) وَرَبُّكَ ٱلۡغَفُورُ ذُو ٱلرَّحۡمَةِۖ لَوۡ يُؤَاخِذُهُم بِمَا ڪَسَبُواْ لَعَجَّلَ لَهُمُ ٱلۡعَذَابَۚ بَل لَّهُم مَّوۡعِدٌ۬ لَّن يَجِدُواْ مِن دُونِهِۦ مَوۡٮِٕلاً۬ (٥٨) وَتِلۡكَ ٱلۡقُرَىٰٓ أَهۡلَكۡنَـٰهُمۡ لَمَّا ظَلَمُواْ وَجَعَلۡنَا لِمَهۡلِكِهِم مَّوۡعِدً۬ا (٥٩)
Et assurément, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples. L’homme cependant, est de tous les êtres le plus grand disputeur. (54) Qu’est-ce qui a donc empêché les gens de croire, lorsque le guide leur est venu, ainsi que de demander pardon à leur Seigneur, si ce n’est qu’ils veulent subir le sort des Anciens, ou se trouver face à face avec le châtiment. (55) Et Nous n’envoyons des messagers que pour annoncer la bonne nouvelle et avertir. Et ceux qui ont mécru disputent avec de faux arguments, afin d’infirmer la vérité et prennent en raillerie Mes versets (le Coran) ainsi que ce (châtiment) dont on les a avertis. (56) Quel pire injuste que celui à qui on a rappelé les versets de son Seigneur et qui en détourna le dos en oubliant ce que ses deux mains ont commis? Nous avons placé des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu’ils ne comprennent pas (le Coran), et mis une lourdeur dans leurs oreilles. Même si tu les appelles vers la bonne voie, jamais ils ne pourront donc se guider. (57) Et ton Seigneur est le Pardonneur, le Détenteur de la miséricorde. S’Il s’en prenait à eux pour ce qu’ils ont acquis, Il leur hâterait certes le châtiment. Mais il y a pour eux un terme fixé (pour l’accomplissement des menaces) contre lequel ils ne trouveront aucun refuge. (58) Et voilà les villes que Nous avons fait périr quand leurs peuples commirent des injustices et Nous avons fixé un rendez-vous pour leur destruction. (59)

lundi 26 novembre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 33 - Fais-ce que tu veux, car je t'ai pardonnéالأحاديث القدسية

Abu Hurayra( رَضِيَ اللهُ عَنْهُ) rapporte que le Messager de Dieu « Mon serviteur a commis un péché puis il a dit : « Mon Dieu pardonne-moi mes péchés » Dieu, béni et exalté soit-Il répond alors : « Mon serviteur a commis un péché et a su qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui châtie celui qui les commet » ; mais le serviteur recommença à pécher et demanda à nouveau : « Seigneur pardonne-moi mes péchés. » Et Dieu, béni et exalté soit-Il, renouvela Son pardon : « Mon serviteur a commis un péché et a su qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui châtie celui qui les commet. » Puis le serviteur pécha à nouveau et à nouveau il implora : « Seigneur pardonne-moi mes péchés. » Et Dieu, exalté et béni soit-Il, proclame : « Mon serviteur a commis un péché et a su qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui châtie celui qui les commet, qu’il fasse donc ce qu’il veut. » C’est-à-dire : « tant qu’il fera suivre ses fautes d’un repentir, Je lui pardonnerai » (Rapporté par Muslim et par al-Bukhari)(صلَّى الله عليه وسلّم) , parmi les paroles qu'il rapporte de son Seigneur (puissant et sublime) :
:الحديث الثالث والثلاثون 
:عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ ، رَضِيَ اللهُ عَنْهُ ، عَنِ النَّبَيِّ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ، فِيما يَحْكِي عَنْ رَبِّهِ عَزَّ وَجَلَّ ، قَالَ 
:أَذْنَبَ عَبْدٌ ذَنْبًا ، فَقَالَ : اللَّهُمَّ اغْفِرْ لِي ذَنْبي . فَقَالَ تَبَارَكَ وَتَعَالى

: أَذْنَبَ عَبْدِي ذَنْبًا ، فَعَلِمَ أنَّ لَهُ رَبّاً ، يَغْفِرُ الذَّنْبَ ، وَيَأْخُذُ بِهِ . ثُمَّ عَادَ فَأَذْنَبَ ، فَقَالَ
.أَيّ رَبِّ ، اغْفِرْ لِي ذَنْبِِي ، فَقَالَ تَبَارَكَ وتَعَالى : عَبْدِي أَذْنَبَ ذَنْباً . فَعَلِمَ أَنَّ لَهُ رَبّاً يَغْفِرُ الذَّنْبَ ، ويَأْخُذُ بِهِ
 :ثُمَّ عَادَ فَأَذْنَبَ ، فَقَالَ : أَيّ رَبِّ ، اغْفِرْ لِي ذَنْبِي : فَقَالَ تَبَارَكَ وَتَعَالَى
.أَذْنَبَ عَبْدِي ذَنْباً ، فَعَلِمَ أَنَّ لَهُ رَبّاً ، يَغْفِرُ الذَّنْبَ ، ويَأْخُذُ بالذَّنْبِ . اعْمَلْ مَا شِئْتَ ، فَقَدْ غَفَرْتُ لَكَ 
(رواهُ مسلم (وكذلك البخاري

Commentaire
Dans hadîth où l’on retrouve une formule similaire à ce hadîth est rapporté au sujet des Combattants de Badr (Ibn Hanbal, II, 295 ; Bukhârî, tafsîr, S.60).  
Mais, dans la version que donne Bukhârî, le Prophète emploie en effet une forme qui suggère une possibilité plutôt qu’une certitude : 
« Peut-être (la’alla) Dieu a-t-Il regardé les Compagnons de Badr et a-t-Il dit : 
Faites ce que vous voulez car Je vous ai déjà pardonnés ! »
An-Nawawi (que Dieu lui fasse miséricorde) a dit : "Le repentir de tout péché est une obligation... On doit se repentir de tous les péchés. Si le pécheur se repent seulement de certains de ses péchés, les gens justes disent que son repentir est valable pour ce qui concerne ces péchés mais qu'il doit se repentir de ce qui en reste. Les arguments du Livre, de la Sounna et du consensus de la communauté sont tous unanimes pour dire que le repentir est obligatoire". (Les jardins des vertueux)

An-Nawawi (que Dieu lui fasse miséricorde) a dit :

"a) S'il s'agit d'une désobéissance entre l'homme et Dieu exalté, ne se rapportant pas au droit d'un humain, le repentir à trois conditions pour être agréé de Dieu :

  1. Qu'on cesse immédiatement de désobéir.
  2. Qu'on éprouve le regret d'avoir désobéi.
  3. Qu'on décide de ne plus jamais revenir à cette désobéissance.

Si l'une de ces 3 conditions vient à manquer, le repentir n'est plus valable.

b) Si cette désobéissance lèse un être humain, le repentir a alors 4 conditions : les trois précédentes et l'on doit s'acquitter en outre du droit de la personne lésée. S'il s'agir d'argent ou autre chose pareille, on doit le lui restituer. S'il s'agit d'une calomnie proférée contre lui, on doit se mettre à sa disposition pour en recevoir le châtiment, ou bien on essaie d'obtenir son pardon. Si c'est une médisance, on doit aussi s'en excuser". (Les jardins des vertueux)

dimanche 25 novembre 2018

Mustapha Siba': Maux de cette civilisationمصطفى السباعي:من مفاسد هذه الحضارة


Parmi les maux de cette civilisation  
-On appelle la fraude intelligence, la décadence liberté,  
et le vice art, et l'exploitation de l'aide 
- من مفاسد هذه الحضارة أنها تسمّي الاحتيال ذكاءً،
 والانحلال حرية، والرذيلة فناً، والاستغلال معونة.
 Mustapha Siba'
مصطفى السباعي

Ainsi- la vie m'a appris de Mustapha Siba':Le croyant et le péchéهكذا علمتني الحياة لمصطفى السباعي:المؤمن والمعصية



Le croyant et le péché
      Le croyant n'est pas celui qui ne désobéi jamais "Allah"
mais le croyant est celui qui s'il désobéi Allah reviens à" Lui". 
المؤمن والمعصية
        ليس المؤمن هو الذي لا يعصي "الله"،    
ولكن المؤمن هو الذي إذا عصاه رجع "إليه".
مصطفى السباعي'Mustapha Siba

Versets à méditer: Si les gens du Livre avaient ... آيات للتّدبُّر: وَلَوۡ أَنَّ أَهۡلَ ٱلۡڪِتَـٰبِ


وَلَوۡ أَنَّ أَهۡلَ ٱلۡڪِتَـٰبِ ءَامَنُواْ وَٱتَّقَوۡاْ لَڪَفَّرۡنَا عَنۡہُمۡ سَيِّـَٔاتِہِمۡ وَلَأَدۡخَلۡنَـٰهُمۡ جَنَّـٰتِ ٱلنَّعِيمِ (٦٥) وَلَوۡ أَنَّہُمۡ أَقَامُواْ ٱلتَّوۡرَٮٰةَ وَٱلۡإِنجِيلَ وَمَآ أُنزِلَ إِلَيۡہِم مِّن رَّبِّہِمۡ لَأَڪَلُواْ مِن فَوۡقِهِمۡ وَمِن تَحۡتِ أَرۡجُلِهِمۚ مِّنۡہُمۡ أُمَّةٌ۬ مُّقۡتَصِدَةٌ۬ۖ وَكَثِيرٌ۬ مِّنۡہُمۡ سَآءَ مَا يَعۡمَلُونَ (٦٦) ۞ يَـٰٓأَيُّہَا ٱلرَّسُولُ بَلِّغۡ مَآ أُنزِلَ إِلَيۡكَ مِن رَّبِّكَۖ وَإِن لَّمۡ تَفۡعَلۡ فَمَا بَلَّغۡتَ رِسَالَتَهُ ۥۚ وَٱللَّهُ يَعۡصِمُكَ مِنَ ٱلنَّاسِۗ إِنَّ ٱللَّهَ لَا يَہۡدِى ٱلۡقَوۡمَ ٱلۡكَـٰفِرِينَ (٦٧) قُلۡ يَـٰٓأَهۡلَ ٱلۡكِتَـٰبِ لَسۡتُمۡ عَلَىٰ شَىۡءٍ حَتَّىٰ تُقِيمُواْ ٱلتَّوۡرَٮٰةَ وَٱلۡإِنجِيلَ وَمَآ أُنزِلَ إِلَيۡكُم مِّن رَّبِّكُمۡۗ وَلَيَزِيدَنَّ كَثِيرً۬ا مِّنۡہُم مَّآ أُنزِلَ إِلَيۡكَ مِن رَّبِّكَ طُغۡيَـٰنً۬ا وَكُفۡرً۬اۖ فَلَا تَأۡسَ عَلَى ٱلۡقَوۡمِ ٱلۡكَـٰفِرِينَ (٦٨(
Si les gens du Livre avaient la foi et la piété, Nous leur aurions certainement effacé leurs méfaits et les aurions certainement introduits dans les Jardins du délice. (65) S’ils avaient appliqué la Thora et l’Evangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font! (66) Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protègera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants. (67) Dis: «Ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l’Evangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur.» Et certes, ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d’entre eux en rébellion et en mécréance. Ne te tourmente donc pas pour les gens mécréants. (68)

samedi 24 novembre 2018

Versets à méditer: Dis: «Moi, mon Seigneur m’a guidé ... آيات للتّدبُّر: قُلۡ إِنَّنِى هَدَٮٰنِى رَبِّىٓ


قُلۡ إِنَّنِى هَدَٮٰنِى رَبِّىٓ إِلَىٰ صِرَٲطٍ۬ مُّسۡتَقِيمٍ۬ دِينً۬ا قِيَمً۬ا مِّلَّةَ إِبۡرَٲهِيمَ حَنِيفً۬اۚ وَمَا كَانَ مِنَ ٱلۡمُشۡرِكِينَ (١٦١) قُلۡ إِنَّ صَلَاتِى وَنُسُكِى وَمَحۡيَاىَ وَمَمَاتِى لِلَّهِ رَبِّ ٱلۡعَـٰلَمِينَ (١٦٢) لَا شَرِيكَ لَهُ ۥۖ وَبِذَٲلِكَ أُمِرۡتُ وَأَنَا۟ أَوَّلُ ٱلۡمُسۡلِمِينَ (١٦٣) قُلۡ أَغَيۡرَ ٱللَّهِ أَبۡغِى رَبًّ۬ا وَهُوَ رَبُّ كُلِّ شَىۡءٍ۬ۚ وَلَا تَكۡسِبُ ڪُلُّ نَفۡسٍ إِلَّا عَلَيۡہَاۚ وَلَا تَزِرُ وَازِرَةٌ۬ وِزۡرَ أُخۡرَىٰۚ ثُمَّ إِلَىٰ رَبِّكُم مَّرۡجِعُكُمۡ فَيُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمۡ فِيهِ تَخۡتَلِفُونَ (١٦٤) وَهُوَ ٱلَّذِى جَعَلَڪُمۡ خَلَـٰٓٮِٕفَ ٱلۡأَرۡضِ وَرَفَعَ بَعۡضَكُمۡ فَوۡقَ بَعۡضٍ۬ دَرَجَـٰتٍ۬ لِّيَبۡلُوَكُمۡ فِى مَآ ءَاتَٮٰكُمۡۗ إِنَّ رَبَّكَ سَرِيعُ ٱلۡعِقَابِ وَإِنَّهُ ۥ لَغَفُورٌ۬ رَّحِيمُۢ (١٦٥)
 Dis: «Moi, mon Seigneur m’a guidé vers un chemin droit, une religion droite, la religion d’Abraham, le soumis exclusivement à Allah et qui n’était point parmi les associateurs. (161) Dis: «En vérité, ma Ṣalāt, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. (162) A Lui nul associé! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre.» (163) Dis: «Chercherais-je un autre Seigneur qu’Allah, alors qu’Il est le Seigneur de toute chose? Chacun n’acquiert [le mal] qu’à son détriment: personne ne portera le fardeau (responsabilité) d’autrui. Puis vers votre Seigneur sera votre retour et Il vous informera de ce en quoi vous divergez. (164) C’est Lui qui a fait de vous les successeurs sur terre et qui vous a élevés, en rangs, les uns au-dessus des autres, afin de vous éprouver en ce qu’Il vous a donné. (Vraiment) ton Seigneur est prompt en punition, Il est aussi Pardonneur et Miséricordieux (165)

jeudi 22 novembre 2018

Versets à méditer: Certes, on s’est moqué de messagers ... آيات للتّدبُّر: وَلَقَدِ ٱسۡتُہۡزِئَ بِرُسُلٍ۬


وَلَقَدِ ٱسۡتُہۡزِئَ بِرُسُلٍ۬ مِّن قَبۡلِكَ فَحَاقَ بِٱلَّذِينَ سَخِرُواْ مِنۡهُم مَّا ڪَانُواْ بِهِۦ يَسۡتَہۡزِءُونَ (١٠) قُلۡ سِيرُواْ فِى ٱلۡأَرۡضِ ثُمَّ ٱنظُرُواْ ڪَيۡفَ كَانَ عَـٰقِبَةُ ٱلۡمُكَذِّبِينَ (١١) قُل لِّمَن مَّا فِى ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِۖ قُل لِّلَّهِۚ كَتَبَ عَلَىٰ نَفۡسِهِ ٱلرَّحۡمَةَۚ لَيَجۡمَعَنَّكُمۡ إِلَىٰ يَوۡمِ ٱلۡقِيَـٰمَةِ لَا رَيۡبَ فِيهِۚ ٱلَّذِينَ خَسِرُوٓاْ أَنفُسَہُمۡ فَهُمۡ لَا يُؤۡمِنُونَ (١٢)
Certes, on s’est moqué de messagers avant toi, mais ceux qui se sont raillés d’eux, leur propre raillerie les enveloppa. (10) Dis: «Parcourez la terre et regardez ce qu’il est advenu de ceux qui traitaient la vérité de mensonge». (11) Dis: «A qui appartient ce qui est dans les cieux et la terre?» Dis: «A Allah!» Il S’est à Lui-même prescrit la miséricorde. Il vous rassemblera, certainement, au Jour de la Résurrection: il n’y a pas de doute là-dessus. Ceux qui font leur propre perte sont ceux qui ne croient pas. (12) 

mercredi 21 novembre 2018

Versets à méditer: Voilà Allah, votre Seigneur! ... آيات للتّدبُّر: ذَٲلِڪُمُ ٱللَّهُ رَبُّكُمۡۖ


ذَٲلِڪُمُ ٱللَّهُ رَبُّكُمۡۖ لَآ إِلَـٰهَ إِلَّا هُوَۖ خَـٰلِقُ ڪُلِّ شَىۡءٍ۬ فَٱعۡبُدُوهُۚ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَىۡءٍ۬ وَڪِيلٌ۬ (١٠٢) لَّا تُدۡرِڪُهُ ٱلۡأَبۡصَـٰرُ وَهُوَ يُدۡرِكُ ٱلۡأَبۡصَـٰرَۖ وَهُوَ ٱللَّطِيفُ ٱلۡخَبِيرُ (١٠٣) قَدۡ جَآءَكُم بَصَآٮِٕرُ مِن رَّبِّكُمۡۖ فَمَنۡ أَبۡصَرَ فَلِنَفۡسِهِۦۖ وَمَنۡ عَمِىَ فَعَلَيۡهَاۚ وَمَآ أَنَا۟ عَلَيۡكُم بِحَفِيظٍ۬ (١٠٤) وَكَذَٲلِكَ نُصَرِّفُ ٱلۡأَيَـٰتِ وَلِيَقُولُواْ دَرَسۡتَ وَلِنُبَيِّنَهُ ۥ لِقَوۡمٍ۬ يَعۡلَمُونَ (١٠٥) ٱتَّبِعۡ مَآ أُوحِىَ إِلَيۡكَ مِن رَّبِّكَۖ لَآ إِلَـٰهَ إِلَّا هُوَۖ وَأَعۡرِضۡ عَنِ ٱلۡمُشۡرِكِينَ (١٠٦) وَلَوۡ شَآءَ ٱللَّهُ مَآ أَشۡرَكُواْۗ وَمَا جَعَلۡنَـٰكَ عَلَيۡهِمۡ حَفِيظً۬اۖ وَمَآ أَنتَ عَلَيۡہِم بِوَكِيلٍ۬ (١٠٧)
Voilà Allah, votre Seigneur! Il n’y a de divinité que Lui, Créateur de tout. Adorez-Le donc. C’est Lui qui a charge de tout. (102) Les regards ne peuvent l’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Et Il est le Doux, le Parfaitement Connaisseur. (103) Certes, il vous est parvenu des preuves évidentes, de la part de votre Seigneur. Donc, quiconque voit clair, c’est en sa faveur; et quiconque reste aveugle, c’est à son détriment, car je ne suis nullement chargé de votre sauvegarde. (104) C’est ainsi que Nous expliquons les versets. Et afin qu’ils disent: «Tu as étudié». Et afin de l’exposer clairement à des gens qui savent. (105) Suis ce qui t’est révélé de la part de ton Seigneur. Point de divinité autre que Lui. Et écarte-toi des associateurs. (106) Si Allah voulait, ils ne seraient point associateurs! Mais Nous ne t’avons pas désigné comme gardien sur eux; et tu n’es pas leur garant. (107)

mardi 20 novembre 2018

Versets à méditer: Si ton Seigneur l’avait voulu, ... آيات للتّدبُّر: وَلَوۡ شَآءَ رَبُّكَ لَأَمَنَ


وَلَوۡ شَآءَ رَبُّكَ لَأَمَنَ مَن فِى ٱلۡأَرۡضِ ڪُلُّهُمۡ جَمِيعًاۚ أَفَأَنتَ تُكۡرِهُ ٱلنَّاسَ حَتَّىٰ يَكُونُواْ مُؤۡمِنِينَ (٩٩) وَمَا كَانَ لِنَفۡسٍ أَن تُؤۡمِنَ إِلَّا بِإِذۡنِ ٱللَّهِۚ وَيَجۡعَلُ ٱلرِّجۡسَ عَلَى ٱلَّذِينَ لَا يَعۡقِلُونَ (١٠٠) قُلِ ٱنظُرُواْ مَاذَا فِى ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِۚ وَمَا تُغۡنِى ٱلۡأَيَـٰتُ وَٱلنُّذُرُ عَن قَوۡمٍ۬ لَّا يُؤۡمِنُونَ (١٠١) فَهَلۡ يَنتَظِرُونَ إِلَّا مِثۡلَ أَيَّامِ ٱلَّذِينَ خَلَوۡاْ مِن قَبۡلِهِمۡۚ قُلۡ فَٱنتَظِرُوٓاْ إِنِّى مَعَكُم مِّنَ ٱلۡمُنتَظِرِينَ (١٠٢) ثُمَّ نُنَجِّى رُسُلَنَا وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْۚ كَذَٲلِكَ حَقًّا عَلَيۡنَا نُنجِ ٱلۡمُؤۡمِنِينَ (١٠٣) قُلۡ يَـٰٓأَيُّہَا ٱلنَّاسُ إِن كُنتُمۡ فِى شَكٍّ۬ مِّن دِينِى فَلَآ أَعۡبُدُ ٱلَّذِينَ تَعۡبُدُونَ مِن دُونِ ٱللَّهِ وَلَـٰكِنۡ أَعۡبُدُ ٱللَّهَ ٱلَّذِى يَتَوَفَّٮٰكُمۡۖ وَأُمِرۡتُ أَنۡ أَكُونَ مِنَ ٱلۡمُؤۡمِنِينَ (١٠٤)
Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants? (99) Il n’appartient nullement à une âme de croire si ce n’est avec la permission d’Allah. Et Il voue au châtiment ceux qui ne raisonnent pas. (100) Dis: «Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre». Mais ni les preuves ni les avertisseurs (prophètes) ne suffisent à des gens qui ne croient pas. (101) Est-ce qu’ils attendent autre chose que des châtiments semblables à ceux des peuples antérieurs? Dis: «Attendez! Moi aussi, j’attends avec vous». (102) Ensuite, Nous délivrerons Nos messagers et les croyants. C’est ainsi qu’il Nous incombe [en toute justice] de délivrer les croyants. (103) Dis: «Ô gens! Si vous êtes en doute sur ma religion, moi, je n’adore point ceux que vous adorez en dehors d’Allah; mais j’adore Allah qui vous fera mourir. Et il m’a été commandé d’être du nombre des croyants». (104)

jeudi 15 novembre 2018

Versets à méditer: Prenez-garde! Vraiment ... آيات للتّدبُّر: كَلَّآ إِنَّ ٱلۡإِنسَـٰنَ لَيَطۡغَىٰٓ


 كَلَّآ إِنَّ ٱلۡإِنسَـٰنَ لَيَطۡغَىٰٓ (٦) أَن رَّءَاهُ ٱسۡتَغۡنَىٰٓ (٧) إِنَّ إِلَىٰ رَبِّكَ ٱلرُّجۡعَىٰٓ (٨) أَرَءَيۡتَ ٱلَّذِى يَنۡهَىٰ (٩) عَبۡدًا إِذَا صَلَّىٰٓ (١٠) أَرَءَيۡتَ إِن كَانَ عَلَى ٱلۡهُدَىٰٓ (١١) أَوۡ أَمَرَ بِٱلتَّقۡوَىٰٓ (١٢) أَرَءَيۡتَ إِن كَذَّبَ وَتَوَلَّىٰٓ (١٣) أَلَمۡ يَعۡلَم بِأَنَّ ٱللَّهَ يَرَىٰ (١٤)
 Prenez-garde! Vraiment l’homme devient rebelle, (6) dès qu’il estime qu’il peut se suffire à lui-même (à cause de sa richesse). (7) Mais, c’est vers ton Seigneur qu’est le retour. (8) As-tu vu celui qui interdit (9) à un serviteur d’Allah [Muḥammad] de célébrer la Ṣalāt? (10) Vois-tu s’il est sur la bonne voie, (11) ou s’il ordonne la piété? (12) Vois-tu s’il dément et tourne le dos? (13) Ne sait-il pas que vraiment Allah voit? (14) 

mardi 13 novembre 2018

Versets à méditer: Et raconte-leur en toute vérité ... آيات للتّدبُّر: وَٱتۡلُ عَلَيۡہِمۡ نَبَأَ ٱبۡنَىۡ


 وَٱتۡلُ عَلَيۡہِمۡ نَبَأَ ٱبۡنَىۡ ءَادَمَ بِٱلۡحَقِّ إِذۡ قَرَّبَا قُرۡبَانً۬ا فَتُقُبِّلَ مِنۡ أَحَدِهِمَا وَلَمۡ يُتَقَبَّلۡ مِنَ ٱلۡأَخَرِ قَالَ لَأَقۡتُلَنَّكَۖ قَالَ إِنَّمَا يَتَقَبَّلُ ٱللَّهُ مِنَ ٱلۡمُتَّقِينَ (٢٧) لَٮِٕنۢ بَسَطتَ إِلَىَّ يَدَكَ لِتَقۡتُلَنِى مَآ أَنَا۟ بِبَاسِطٍ۬ يَدِىَ إِلَيۡكَ لِأَقۡتُلَكَۖ إِنِّىٓ أَخَافُ ٱللَّهَ رَبَّ ٱلۡعَـٰلَمِينَ (٢٨) إِنِّىٓ أُرِيدُ أَن تَبُوٓأَ بِإِثۡمِى وَإِثۡمِكَ فَتَكُونَ مِنۡ أَصۡحَـٰبِ ٱلنَّارِۚ وَذَٲلِكَ جَزَٲٓؤُاْ ٱلظَّـٰلِمِينَ (٢٩) فَطَوَّعَتۡ لَهُ ۥ نَفۡسُهُ ۥ قَتۡلَ أَخِيهِ فَقَتَلَهُ ۥ فَأَصۡبَحَ مِنَ ٱلۡخَـٰسِرِينَ (٣٠) فَبَعَثَ ٱللَّهُ غُرَابً۬ا يَبۡحَثُ فِى ٱلۡأَرۡضِ لِيُرِيَهُ ۥ كَيۡفَ يُوَٲرِى سَوۡءَةَ أَخِيهِۚ قَالَ يَـٰوَيۡلَتَىٰٓ أَعَجَزۡتُ أَنۡ أَكُونَ مِثۡلَ هَـٰذَا ٱلۡغُرَابِ فَأُوَٲرِىَ سَوۡءَةَ أَخِىۖ فَأَصۡبَحَ مِنَ ٱلنَّـٰدِمِينَ (٣١) مِنۡ أَجۡلِ ذَٲلِكَ ڪَتَبۡنَا عَلَىٰ بَنِىٓ إِسۡرَٲٓءِيلَ أَنَّهُ ۥ مَن قَتَلَ نَفۡسَۢا بِغَيۡرِ نَفۡسٍ أَوۡ فَسَادٍ۬ فِى ٱلۡأَرۡضِ فَڪَأَنَّمَا قَتَلَ ٱلنَّاسَ جَمِيعً۬ا وَمَنۡ أَحۡيَاهَا فَڪَأَنَّمَآ أَحۡيَا ٱلنَّاسَ جَمِيعً۬اۚ وَلَقَدۡ جَآءَتۡهُمۡ رُسُلُنَا بِٱلۡبَيِّنَـٰتِ ثُمَّ إِنَّ كَثِيرً۬ا مِّنۡهُم بَعۡدَ ذَٲلِكَ فِى ٱلۡأَرۡضِ لَمُسۡرِفُونَ (٣٢)
Et raconte-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Adam. Les deux offrirent des sacrifices; celui de l’un fut accepté et celui de l’autre ne le fut pas. Celui-ci dit: «Je te tuerai sûrement». «Allah n’accepte, dit l’autre, que de la part des pieux». (27) Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer: car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers. (28) Je veux que tu partes avec le péché de m’avoir tué et avec ton propre péché: alors tu seras du nombre des gens du Feu. Telle est la récompense des injustes. (29) Son âme l’incita à tuer son frère. Il le tua donc et devint ainsi du nombre des perdants. (30) Puis Allah envoya un corbeau qui se mit à gratter la terre pour lui montrer comment ensevelir le cadavre de son frère. Il dit: «Malheur à moi! Suis-je incapable d’être, comme ce corbeau, à même d’ensevelir le cadavre de mon frère?» Il devint alors du nombre de ceux que ronge le remords (31) C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre. (32)

lundi 12 novembre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire: Hadith 31 -Qui donc jure par Moi que je ne pardonnerai pas à untel ?الأحاديث القدسية

Hadith Qudsi 31: Qui donc jure par Moi que je ne pardonnerai pas à untel ?
Abu Jundub (que Dieu l'agrée),  rapporte que l'Envoyé de Dieu(صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit : «Un homme a dit une fois :«Un homme a dit une fois : Par Dieu ! Dieu ne pardonnera pas à un tel ! Dieu dit alors : Qui ose jurer contre Moi que Je ne pardonne pas à un Tel ! Je lui ai pardonné et J'ai anéanti ta propre oeuvre. » (Rapporté par Muslim)
الحديث الحادي والثلاثون
عَنْ جُنْدُبٍ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ : أَنَّ رَسُولَ اللهِ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ حَدَّثَ
:أَنْ رجُلاً قال : واللهِ لا يَغْفِرُ اللهُ لِفُلانٍ وإِنَّ اللهَ تَعَالَى قَال
.مَنْ ذَا الَّذِي يَتَأَلَّى عَلَيَّ أَنْ لا أَغْفِرَ لِفُلان، فَإِنِّي قَدْ غَفَرْتُ لِفُلانٍ، وأَحْبَطْتُ عَمَلَكَ أَوْ كَمَا قَال
رواه مسلم


Commentaire

L'imam Ennawaoui a dit :

Sa parole : Un homme a dit : Par Allah, Allah ne pardonnera pas à untel !

Allah a dit alors :  Qui donc jure par Moi que Je ne pardonnerai pas à untel, Je lui ai pardonné et j'ai diminué tes oeuvres à toi !

L'Imam Ennawaoui ajoute :

Il y a dans ce hadith la preuve en faveur des gens de la sunna qui soutiennent qu'Allah peut pardonner les péchés sans repentir, s'Il le désire. 

Quand aux partisans du Mu'tazilisme, ils se sont appuyés sur ce hadith pour démontrer que les péchés capitaux font baissé, seule l'incroyance fait baissé les œuvres. 

C'est pour cela qu'il faut interpréter cette baisse des œuvres dont parle le hadith comme une baisse des bonnes œuvres par rapport à ses mauvaises œuvres. 

Cette baisse n'est donc qu'une métaphore. 
Il se peut aussi que cet homme ait fait quelque chose impliquant l'incroyance, comme il se peut que c'était la législation de ceux qui nous ont précédés, et leur jugement.

Versets à méditer: Et rappelez-vous le bienfait ... آيات للتّدبُّر: وَٱذۡڪُرُواْ نِعۡمَةَ ٱللَّهِ


 وَٱذۡڪُرُواْ نِعۡمَةَ ٱللَّهِ عَلَيۡكُمۡ وَمِيثَـٰقَهُ ٱلَّذِى وَاثَقَكُم بِهِۦۤ إِذۡ قُلۡتُمۡ سَمِعۡنَا وَأَطَعۡنَاۖ وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَۚ إِنَّ ٱللَّهَ عَلِيمُۢ بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ (٧) يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ كُونُواْ قَوَّٲمِينَ لِلَّهِ شُہَدَآءَ بِٱلۡقِسۡطِۖ وَلَا يَجۡرِمَنَّڪُمۡ شَنَـَٔانُ قَوۡمٍ عَلَىٰٓ أَلَّا تَعۡدِلُواْۚ ٱعۡدِلُواْ هُوَ أَقۡرَبُ لِلتَّقۡوَىٰۖ وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَۚ إِنَّ ٱللَّهَ خَبِيرُۢ بِمَا تَعۡمَلُونَ (٨) وَعَدَ ٱللَّهُ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَعَمِلُواْ ٱلصَّـٰلِحَـٰتِۙ لَهُم مَّغۡفِرَةٌ۬ وَأَجۡرٌ عَظِيمٌ۬ (٩)
Et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, ainsi que l’alliance qu’Il a conclue avec vous, quand vous avez dit: «Nous avons entendu et nous avons obéi». Et craignez Allah. Car Allah connaît parfaitement le contenu des cœurs. (7) Ô les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. (8) Allah a promis à ceux qui croient et font de bonnes œuvres qu’il y aura pour eux un pardon et une énorme récompense. (9)

dimanche 11 novembre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 32 -Dispersez mes cendresالأحاديث القدسية

D'après Abu Harayrah(que Dieu l'agrée),  le Prophèteصَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ a dit:
Un homme commis de grands péchés contre lui-même, et quand la mort vint à lui, il recommanda à ses fils : Quand je serai mort, brûlez-moi, puis broyez-moi et dispersez [mes cendres] dans la mer, car, par Dieu, si mon Seigneur prend possession de moi, Il me punira comme Il n'a jamais puni personne [d'autre]. Alors, ils lui firent ainsi [qu'il le voulait]. Alors Il dit à la terre: Produis ce que tu a pris - et le voilà ! Et Il lui dit : Qu'est-ce-qui t'a fait faire ce que tu as fait ? Il dit : par peur de Toi, O mon Seigneur 
(ou il dit :par crainte de Toi) et à cause de ça, Il lui pardonna.
Rapporté par Muslim (et aussi par al-Bukhari, an-Nasa'i et Ibn Majah).
:الحديث الثاني والثلاثون
:عَنْ أَبي هُرَيْرَةَ ، رَضِيَ اللهُ عَنْهُ ، عَنِ النَّبَيِّ صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ ، قَالَ
:أَسْرَفَ رَجُلٌ عَلي نَفْسِهِ ، فَلَمَّا حَضَرَهُ المَوْتُ أَوْصَى بَنِيه ، فَقَالَ

,إِذَا أَنَا مِتُّ فَأَحْرِقُوني ، ثُمَّ اسْحَقُوني ، ثُمَّ أَذْرُوني في البَحْرِ فَوَاللهِ لَئِنْ قَدَرَ عَلَيَّ رَبِّي لَيُعَذَّبَنِّي عَذَاباً
:مَا عَذَّبَهُ أَحَداً ، فَفَعَلُوا ذَلِكَ بِهِ . فَقَالَ لِلْأَرْضِ : أَدِّي مَا أَخَذْتِ ، فَإِذا هُوَ قَائِمٌ ، فَقَالَ لَه
 .مَا حَمَلَكَ عَلَي مَا صَنَعْتَ ؟ قَالَ : خَشْيَتُكَ يَا رَبِّ ، أَوْ مَخَافَتُكَ . فَغَفَرَ لَهُ بِذَلِكَ 
رواهُ مسلم وكذلك البخاري والنسائي وابن ماجه

Commentaire

 La confirmation de la résurrection après la mort même si les parties (du corps) se dispersent et se consument (s'anéantissent)

 

 La grandeur de la puissance d'Allah

 

 Le mérite de la peur d'Allah le Très-Haut, qu'elle fait partie des stations de la Foi et des piliers de l'Islam; et que c'est à travers elle que ce fauteur a tiré profit et le pardon lui a été accordée

 

 Il n'y a aucun méfait pour l'homme du fait de la prédominance de la peur même si c'est à l'approche de la mort bien que ce qu'il soit demandé à l'homme dans cette situation d'avoir une bonne opinion de Son Seigneur d'après ce que Muslim a rapporté dans son "sahîh" selon Jabir Ibn Abdillah An-Ansâri qu'Allah soit satisfait d'eux qui a dit : 

 

"J'ai entendu le messager d'Allah  salla llahou ‘alayhi wa sallam dire trois jours avant sa mort: 
" Qu'aucun d'entre vous ne meurt, sans avoir une bonne opinion d'Allah qu'Il soit glorifié et Exalté!"
 

 Ceci prouve la peur du serviteur à cause de ses péchés et non pas sa détestation de la rencontre d'Allah le Très-Haut; car la personne qui a peur à cause de ses péchés demande à ce que son destin à La Dernière Demeure soit de manière satisfaisante qui le rapproche d'Allah et par conséquent il a détesté son état dans lequel il se trouvait, et il n'a absolument pas détesté la rencontre d'Allah le Très-Haut, bien au contraire, il a aimé Sa rencontre mais en étant dans un autre état que celui-là

 

 Les actes ne valent que par leurs intentions et leurs desseins, puisqu'Allah n'a pas regardé cet acte mais plutôt l'intention, Il lui dit : "Pourquoi as-tu agis ainsi?" mais comme la crainte a pris le dessus, cela a été la cause du pardon et si cela avait été une autre cause mauvaise, l'affaire aurait été autrement de ce qu'il apparait et Allah est Le plus Savant 

 

 Cela démontre la largesse de la miséricorde et du pardon d'Allah le Très-Haut et que le fauteur ne doit pas désespérer de cela, Allah le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) : 

 

"Dis: Ô Mes serviteurs, qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux." (Sourate Az-Zoumar, verset 53).

 

Il a été rapporté que ce verset est le verset qui donne le plus d'espoir dans le livre d'Allah le Très-Haut.

 

Versets à méditer: Avant eux, le peuple de Noé, ... آيات للتّدبُّر: كَذَّبَتۡ قَبۡلَهُمۡ قَوۡمُ نُوحٍ۬


 كَذَّبَتۡ قَبۡلَهُمۡ قَوۡمُ نُوحٍ۬ وَأَصۡحَـٰبُ ٱلرَّسِّ وَثَمُودُ (١٢) وَعَادٌ۬ وَفِرۡعَوۡنُ وَإِخۡوَٲنُ لُوطٍ۬ (١٣) وَأَصۡحَـٰبُ ٱلۡأَيۡكَةِ وَقَوۡمُ تُبَّعٍ۬ۚ كُلٌّ۬ كَذَّبَ ٱلرُّسُلَ فَحَقَّ وَعِيدِ (١٤) أَفَعَيِينَا بِٱلۡخَلۡقِ ٱلۡأَوَّلِۚ بَلۡ هُمۡ فِى لَبۡسٍ۬ مِّنۡ خَلۡقٍ۬ جَدِيدٍ۬ (١٥) وَلَقَدۡ خَلَقۡنَا ٱلۡإِنسَـٰنَ وَنَعۡلَمُ مَا تُوَسۡوِسُ بِهِۦ نَفۡسُهُ ۥۖ وَنَحۡنُ أَقۡرَبُ إِلَيۡهِ مِنۡ حَبۡلِ ٱلۡوَرِيدِ (١٦) إِذۡ يَتَلَقَّى ٱلۡمُتَلَقِّيَانِ عَنِ ٱلۡيَمِينِ وَعَنِ ٱلشِّمَالِ قَعِيدٌ۬ (١٧) مَّا يَلۡفِظُ مِن قَوۡلٍ إِلَّا لَدَيۡهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ۬ (١٨) وَجَآءَتۡ سَكۡرَةُ ٱلۡمَوۡتِ بِٱلۡحَقِّۖ ذَٲلِكَ مَا كُنتَ مِنۡهُ تَحِيدُ (١٩) وَنُفِخَ فِى ٱلصُّورِۚ ذَٲلِكَ يَوۡمُ ٱلۡوَعِيدِ (٢٠)
Avant eux, le peuple de Noé, les gens d’Ar-Rass et les Ṯamūd crièrent au mensonge, (12) de même que les ‘Aad et Pharaon et les frères de Loṭ, (13) et les gens d’Al-Aykah et le peuple de Tubba‘. Tous traitèrent les Messagers de menteurs. C’est ainsi que Ma menace se justifia. (14) Quoi? Avons-Nous été fatigué par la première création? Mais ils sont dans la confusion [au sujet] d’une création nouvelle. (15) Nous avons effectivement créé l’homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire (16) quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent. (17) Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire. (18) L’agonie de la mort fait apparaître la vérité: «Voilà ce dont tu t’écartais». (19) Et l’on soufflera dans la Trompe: Voilà le jour de la Menace. (20)

samedi 10 novembre 2018

(Les dégâts des mots) par Abu Hamid Al'Ghazali : Introduction

Sache que les dégâts causés par la langue (les mots, la parole) sont énormes, et rien ne peut
être plus salutaire que sa retenue. Ainsi la loi religieuse (coran, hadiths) vante le mutisme et
insiste sur l'importance du silence.
On rapporte d'après un Hadith que : « Le silence est une sagesse mais rares sont ceux qui la
pratiquent. »
Le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a dit dans un hadith : « La foi d un serviteur
n'acquiert la droiture que si son cœur est droit et le cœur ne peut acquérir la droiture
que si la langue est droite. »
Moua’dh Ibn Jabal -qu’Allah l’agrée- demanda au Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa
salam- « Ô envoyé de Dieu, serons nous jugés pour nos paroles? Et le Prophète (paix et
bénédiction de Dieu sur lui) lui répondit O Ibn Jabal! C’est la moisson de la langue qui
jette le plus souvent les gens dans l’Enfer! »
Et d’après Sahl Ibn Saadine As Aaidi -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -salla Allahou ‘alayhi
wa salam- a dit : « Celui qui me garanti ce qu'il a entre ses mâchoires, et ce qu'il a entre
ses jambes, je lui garanti le paradis.»
Et d après Abou Hourayra -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salama dit : « Celui qui croit en Dieu et au jour du Jugement, qu'il dise du bien ou qu’il garde
le silence. »
On a dit a ‘Issa (Jésus) -‘aleyhi sallam- : « Montre nous une œuvre qui nous fait entrer au
Paradis ?
Il leur répondit :"Ne parlez jamais"
On lui dit : "Mais on ne peut pas se retenir de parler."
Il leur dit : "Alors parlez pour dire du bien". »
Soulayman (Salomon), fils de Daoud (David) -‘aleyhim sallam- a dit : « Si la parole est en
Argent, le silence est en or. »
Et dans les traditions des Compagnons du Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- on
rapporte que Abou Bakr -qu’Allah l’agrée- mettait une petite pierre dans sa bouche, pour                       s'empêcher de parler, et il disait en faisant allusion a sa langue : « C’est elle qui me fait
engager dans les sentiers dangereux. »
Rapporté par Ibn Abi dounia dans son livre "le silence" ainsi que al-Kharati dans son livre « Makarimou AlAkhlaq » avec une chaine faible.
Rappporté par Thirmidhi dans « Kitab al Iman » et Ibn Majja.
Ce qui peut être interpréter de cette façon : « Celui qui me garantit (le bon usage) de ce qu’il a entre ces mâchoires (la langue) et de ce qu’il a entre les jambes (le sexe), je lui garantis le Paradis. »
Partie d'un long Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim.
‘AbdAllah Ibn Mass’oud -qu’Allah l’agrée- a dit : « Par Allah, qui, il n'y a d’autres
divinités que Lui, nul organe n'a besoin d être emprisonné plus que la langue qui est
déjà derrière derrière 2 obstacles; les lèvres et les dents ! »
Tawuss -qu’Allah l’agrée- a dit : « Ma langue est un lion, si je le libère, elle me dévorera. »
Si tu poses la question sur l'origine des grandes vertus du silence (mutisme) sache alors que
ces vertus ne sont autres que l'absence des péchés causée par la langue comme le mensonge,
la médisance, la calomnie, l’ostentation, l’hypocrisie, la perversion, la vilénie, la vanterie, les
vaines discussions, les disputes.