Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

dimanche 16 septembre 2018

Coran à méditer: Allah condamne la mort d'innocents

Selon le Coran, l'un des plus grands péchés est de tuer un être humain qui n'a pas commis de crime:

"... quiconque tue un être sans que ce soit pour meurtre ou pour corruption sur terre, c'est comme s'il avait tué l'humanité entière, et celui qui le fait revivre, c'est comme s'il faisait revivre l'humanité entière. 
En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves évidentes. Et puis, voilà qu'en dépit de cela beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur terre." (Sourate al-Maidah, 32)

"... ceux qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne s'adonnent pas à la fornication. Celui qui fait cela trouvera le salaire de son forfait."
(Sourate al-Furqan, 68)

Comme nous pouvons le voir dans les versets ci-dessus, ceux qui tuent des innocents sans raison sont menacés d'une punition sévère.
Allah a révélé que le meurtre d'une personne est un péché aussi grand que le meurtre de toute l'humanité.
Celui qui respecte les prescriptions d’Allah ne fera pas de mal à un seul individu, encore moins à des milliers d'innocents.
Ceux qui pensent qu'ils échapperont à la justice et à la punition ici-bas ne pourront jamais éviter les comptes qu'ils devront rendre à Allah pour leurs actes au jour dernier.
Aussi, les croyants qui savent qu'ils rendront des comptes à Allah après leur mort seront très attentifs et sauront respecter les limites imposées par Allah.

samedi 15 septembre 2018

Coran à méditer: Prendre soin des orphelins, comment cela est-il décrit dans le Coran?

Le verset 9 de la sourate 93 ordonne aux hommes d'être compatissants envers les enfants sans parents et de les traiter avec bonté: "Quant à l'orphelin, donc, ne le maltraite pas."
Dans d'autres versets, Dieu commande aux hommes de respecter les droits des orphelins, de préserver une partie de leurs biens ainsi que leurs revenus et de bien les traiter.
En plus, Dieu exhorte d'utiliser avec justesse les avoirs des orphelins et qu'ils leur soient restitués une fois qu'ils ont atteint leur majorité.
Dans le Coran, Dieu recommande aux hommes d'être attentionnés et attentifs envers les orphelins, de manière à les élever en fidèles serviteurs de Dieu, de leur donner une éducation basée sur une morale en conformité avec le Coran. Dieu encourage les croyants à élever des orphelins en leur procurant protection et bien matériel:
… Et ils t'interrogent au sujet des orphelins. Dis: "Leur faire du bien est la meilleure action. Si vous vous mêlez à eux, ce sont alors vos frères [en religion]"... (Coran, 2: 220)
Un croyant se préservera de toute injustice envers les orphelins et leurs biens, car Dieu a défini le comportement vil de ceux qui convoitent sans scrupule le bien des orphelins et en tirent profit, comme un grave délit et une forme d'oppression:
Et donnez aux orphelins leurs biens; n'y substituez pas le mauvais au bon. Ne mangez pas leurs biens avec les vôtres: c'est vraiment un grand péché. (Coran, 4: 2)
Pour toutes ces raisons, les croyants prennent soin des biens des orphelins jusqu'à ce qu'ils atteignent leur majorité et qu'ils soient en mesure de s'assumer, et leur transmettent à l'age adulte ce qui leur est dû.
Quant aux hommes qui transgressent le droit des orphelins en leur infligeant douleurs et souffrance, ceux-ci ne craignent pas Dieu. Dieu a averti ces personnes dans le Coran:
Vois-tu celui qui traite de mensonge la rétribution? C'est bien lui qui repousse l'orphelin, et qui n'encourage point à nourrir le pauvre. (Coran, 107: 1-3)

vendredi 14 septembre 2018

L'importance de connaître les plus Beaux Noms d'Allah (Asmâ Allah al Husnâ) par Ibn al-Qayim



Le fait de connaître les plus Beaux Noms d’Allah (Azza Wajall)
, revêt une importance capitale, pour les raisons suivantes :
 1. La connaissance des Noms et Attributs d’Allah (Azza Wajall), est absolument la meilleure et la plus illustre des connaissances, car la grandeur de la science dépend de l’objet de cette science qui est ici 
Allah (Azza Wajall) , à travers Ses noms, Ses attributs et actions. Se préoccuper de la compréhension et la quête de cette science, c’est se préoccuper de l’objectif ultime ; et, pour un individu, l’acquérir fait partie des plus grands dons. C’est pourquoi le prophète l’avait bien montré. Ce qui fait que ses compagnons ne se sont jamais montrés divergents à ce propos, comme c’est le cas concernant les préceptes.



  •  2. La connaissance d’Allah (Azza Wajall) pousse à L’aimer, à Le craindre, à nourrir de l’espoir auprès de Lui et à œuvrer de manière sincère pour Lui. C’est ça le bonheur véritable pour le serviteur. Il n’est pas, par ailleurs, possible de connaître Allah (Azza Wajall) sans, au préalable, connaître ses Beaux Noms et leur signification



  • 3. Connaître Allah (Azza Wajall) par ses Beaux Noms consolide la foi. Cheikh Abd ar Rahman ibn Saadi, qu’Allah lui accorde sa miséricorde, dit dans ce sens : " la foi aux Beaux Noms d’Allah (Azza Wajall) et leur connaissance comportent trois formes de l’unicité divine : l’unicité de la souveraineté , celle de la divinité et celle des Beaux Noms. Ces trois formes constituent, dans leur ensemble, l’âme, la paix « la gaieté et la délivrance de la détresse », l’origine et la fin de la foi. Plus le serviteur approfondit ses connaissances en ce qui concerne les Noms et Attributs d’Allah (Azza Wajall), plus sa foi et ses convictions se consolident ". [At-Tawdhih wal Bayân li shadjarat Al-îmân de As-Saadi, p.41]



  • 4. Allah (Azza Wajall)  a créé les créatures afin qu’elles Le connaissent et L’adorent. C’est là le but qu’ils doivent atteindre, car, comme le dit Ibn al-Qayyim, la connaissance de l’adoré, par Ses noms, attributs et actes constitue la clef de l’appel des prophètes et la crème de leur message ; car du début à la fin, l’objectif de ce message reste la connaissance d’Allah. 
  • [ As-Swâiq al-Mursalat alâ Al djahamiya wal Muattila d’Ibn Qayyim (1/150-151).]
    Chercher à connaître Allah
    (Azza Wajall) c’est se préoccuper du but pour lequel on a été créé et s’en détourner revient à négliger ce but. La foi ne se limite pas seulement aux paroles ; la vraie foi en Allah (Azza Wajall)  implique la connaissance par le serviteur de son Seigneur, de par Ses noms et attributs. 
  • Et sa foi se consolide proportionnellement à sa connaissance de son Seigneur.



  • 5. La connaissance des Beaux Noms d’Allah (Azza Wajall)  est l’origine de toute science. Ibn al-Qayyim dit à ce propos : « la connaissance des beaux noms d’Allah est l’origine de toute science. Ces connaissances autres que celle des Beaux Noms d’Allah sont soit une créature du Très-Haut ou Son ordre, soit une connaissance de Ses créatures ou de Ses lois.  
  • Les Beaux Noms d’Allah (Azza Wajall) constituent l’origine de la créature ainsi que ses ordres. Ces deux éléments entretiennent des relations de cause à effet. Tout comme l’énumération des Beaux Noms d’Allah (Azza Wajall)  constitue l’origine de toute énumération, car les autres sciences sont considérées comme faisant parties de ses effets et y sont rattachées. »
[ Badâi al-Fawaid d’Ibn al-Qayyim (1/163); Min kitab Asma Allah al Husnâ, p. 6-8 ]

mercredi 12 septembre 2018

Coran à méditer: Être propre, comment cette notion est-elle exprimée dans le Coran?

Les croyants sont des personnes physiquement très propres. Leurs maisons, leurs corps et leurs vêtements sont toujours irréprochables, comme il est exigé dans les versets 4 et 5 de la sourate 74: "Et tes vêtements, purifie-les. Et de tout péché, écarte-toi."
Les croyants essaient de faire de leurs lieux de vie, des lieux conformes à l'environnement élégant du paradis qui est décrit dans le Coran. La nourriture qu'ils mangent est également saine, comme il est exigé au verset 172 dans la sourate 2: "O les croyants! Mangez des nourritures licites que Nous vous avons attribuées."
Dieu a insisté dans de nombreux versets sur la notion de propreté pour les croyants. L'un des versets décrit cette notion ainsi:
… Ne M'associe rien; et purifie Ma maison pour ceux qui tournent autour, pour ceux qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent. (Coran, 22: 26)

mardi 11 septembre 2018

Coran à méditer: Comment est-on sauvé de l'idolâtrie ?

Pour commencer, il faut confirmer avec son cœur qu'Allah est le seul dieu,
que toute puissance Lui appartient.
Aucun être excepté Lui ne possède le pouvoir de provoquer le bien et le mal.
Une personne qui affirme ces vérités voue son culte exclusivement à Allah seul
et ne Lui attribue jamais d'associé.
Allah a averti les hommes qu'ils doivent se tourner exclusivement vers Lui
pour être sauvés de l'idolâtrie.

Non !... C'est Lui que vous invoquerez : Il dissipera, s'Il le veut, ce dont vous Lui demandiez d'être délivrés et vous oublierez ce que vous Lui aviez associé. (Sourate al-Anam, 41)

Le changement radical dont fait l'expérience celui qui est délivré de l'associationnisme s'opère d'abord dans son cœur.
Celui qui est sauvé de l'associationnisme voit la vie de façon différente et
entre dans un état d'esprit nouveau.
Jusqu'alors, il vivait sous l'emprise de certaines idées et dans l'ignorance,
en suivant ses désirs et ses obsessions ; désormais, il dirige sa vie vers
l'agrément et le plaisir d'Allah seul.

lundi 10 septembre 2018

Coran à méditer: Que signifie idolâtrer quelque chose?

Dans le langage courant, idolâtrer signifie simplement vénérer certaines choses ou certains êtres. A présent, ce concept a une signification beaucoup plus vaste et ne se limite pas aux temps passés. A chaque période, des gens ont attribué des associés à Allah, adopté d'autres dieux et vénéré d'autres idoles ou des mâts totémiques. Il n'est pas nécessaire que la personne qui idolâtre quelque chose déclare "voici un dieu, et je le vénère", ou bien se prosterne devant.
Un idolâtre est avant tout une personne qui préfère quelqu'un ou quelque chose à Allah. Ainsi, elle préfère l'approbation d'autrui à celle d'Allah, ou craint autrui comme on craint Allah, ou aime autrui comme on aime Allah…

Dans le Coran, Allah l'affirme : les idoles que les gens associent à Allah ne leur seront d'aucun secours.
Vous n'adorez, en dehors d'Allah, que des idoles ; vous inventez un mensonge. Ceux que vous adorez en dehors d'Allah ne peuvent vous procurer aucun moyen de subsistance. Recherchez donc vos moyens de subsistance auprès d'Allah. Adorez-le ! Soyez-Lui reconnaissants ! Vous serez ramenés vers Lui. 
(Sourate al-Ankabut, 17)

dimanche 9 septembre 2018

Coran à méditer: Face à une personne arrogante, quelle attitude devrait-on adopter?

L'une des caractéristiques les plus importantes des croyants est leur détermination à vivre conformément aux exigences morales de leur religion, et ceci indépendamment de leurs conditions de vie, des hommes ou de l'environnement. Aussi lorsqu'ils sont confrontés à une personne au comportement arrogant, ils ne tombent pas dans la même erreur que cette dernière, au contraire ils vont adopter une attitude humble et modeste et faire en sorte de donner le bon exemple. Ce comportement est agréé de Dieu. Dieu a également révélé dans le Coran que le fait de répondre à une mauvaise action par un comportement meilleur influencera obligatoirement de façon positive la personne concernée:
La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. (Coran, 41: 34)

samedi 8 septembre 2018

Coran à méditer: Comment l'amour de Dieu devrait être?

L'amour de Dieu est un sentiment profond d'affection auquel se mêlent différentes émotions. Cet amour se compose à la fois de soumission au Créateur, Seigneur infiniment puissant, d'une confiance forte en Son infinie miséricorde, d'un grand respect pour Son infinie sagesse ainsi que d'une immense admiration pour Son infinie beauté. Sachant que Dieu est le Seigneur de l'univers ajoute à cet amour loyauté et dévotion. L'homme qui prend conscience de tout cela, devient entièrement dévoué au Seigneur faisant preuve pour Lui d'un amour intense, totalement vrai et pur.
Dans le Coran, Dieu parle des idées erronées des hommes qui Lui associent d'autres divinités et les vénèrent, ainsi que de l'amour pur et sincère éprouvé par les croyants à Son égard:
Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment. (Coran, 2: 165)
Seul Dieu est digne d'être aimé, en effet tout ce qui rend l'homme heureux, lui procure du plaisir est une bénédiction que Dieu lui accorde. Il est le vrai et l'unique Seigneur de la beauté. L'amour, qu'un homme ressent pour ce qu'il voit et ce qu'il aime, doit donc toujours être tourné vers Dieu.

jeudi 6 septembre 2018

Coran à méditer: Les croyants éprouvent-ils de la colère

Les croyants, comme toutes personnes, peuvent naturellement éprouver de la colère dans certaines circonstances. Mais un des signes les plus significatifs de leur caractère vertueux est leur capacité à contrôler leur colère. Ils savent pertinemment qu'un bon sentiment ne surgit certainement pas après un moment de fureur incontrôlée et intense, et qu'en agissant ainsi ils perdront assurément toute capacité à réagir de façon raisonnée et équitable. Ils évitent de prendre de mauvaises décisions qui peuvent heurter et blesser leur propre personne ainsi que leur entourage. Pour cette raison, les croyants font à la fois preuve de fermeté et de miséricorde. Dieu loue dans le Coran ce trait de caractère des croyants:
Ceux qui dépensent dans l'aisance et dans l'adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui - car Allah aime les bienfaisants - (Coran, 3: 134)
Cependant, "contrôler sa fureur" ne doit pas être mal interprété, cela ne veut certainement pas dire que le croyant doit tout accepter et rester inactif. Les croyants réagissent inévitablement en fonction des événements et essaient d'empêcher tous mauvais comportements ou toutes situations qui pourraient blesser d'autres personnes ou d'autres croyants. Ils ne réagissent pas de façon émotionnelle; bien au contraire, ils vont s'efforcer de trouver des solutions adaptées et rationnelles, et tenter ainsi de sortir de ce mauvais pas les personnes en proie aux turpitudes, de les guider ou de leur permettre de transformer cette situation qui leur est pour le moment défavorable.

mercredi 5 septembre 2018

Versets à méditer: Allah est le Créateur de toute chose ... آياتي للتَّدبُّر: ٱللَّهُ خَـٰلِقُ ڪُلِّ شَىۡءٍ۬ۖ


ٱللَّهُ خَـٰلِقُ ڪُلِّ شَىۡءٍ۬ۖ وَهُوَ عَلَىٰ كُلِّ شَىۡءٍ۬ وَكِيلٌ۬ (٦٢) لَّهُ ۥ مَقَالِيدُ ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِۗ وَٱلَّذِينَ كَفَرُواْ بِـَٔايَـٰتِ ٱللَّهِ أُوْلَـٰٓٮِٕكَ هُمُ ٱلۡخَـٰسِرُونَ (٦٣) قُلۡ أَفَغَيۡرَ ٱللَّهِ تَأۡمُرُوٓنِّىٓ أَعۡبُدُ أَيُّہَا ٱلۡجَـٰهِلُونَ (٦٤) وَلَقَدۡ أُوحِىَ إِلَيۡكَ وَإِلَى ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِكَ لَٮِٕنۡ أَشۡرَكۡتَ لَيَحۡبَطَنَّ عَمَلُكَ وَلَتَكُونَنَّ مِنَ ٱلۡخَـٰسِرِينَ (٦٥) بَلِ ٱللَّهَ فَٱعۡبُدۡ وَكُن مِّنَ ٱلشَّـٰكِرِينَ (٦٦) 
Allah est le Créateur de toute chose, et de toute chose Il est Garant. (62) Il détient les clefs des cieux et de la terre; et ceux qui ne croient pas aux versets d’Allah, ce sont ceux-là les perdants. (63) Dis: «Me commanderez-vous d’adorer autre qu’Allah, Ô ignorants?» (64) En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé: «Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. (65) Tout au contraire, adore Allah seul et sois du nombre des reconnaissants». (66) 

lundi 3 septembre 2018

Versets à méditer: Nous t’avons fait descendre le Livre ... آيآت للتّدبُّر: إِنَّآ أَنزَلۡنَا عَلَيۡكَ ٱلۡكِتَـٰبَ


 إِنَّآ أَنزَلۡنَا عَلَيۡكَ ٱلۡكِتَـٰبَ لِلنَّاسِ بِٱلۡحَقِّۖ فَمَنِ ٱهۡتَدَىٰ فَلِنَفۡسِهِۦۖ وَمَن ضَلَّ فَإِنَّمَا يَضِلُّ عَلَيۡهَاۖ وَمَآ أَنتَ عَلَيۡہِم بِوَڪِيلٍ (٤١) ٱللَّهُ يَتَوَفَّى ٱلۡأَنفُسَ حِينَ مَوۡتِهَا وَٱلَّتِى لَمۡ تَمُتۡ فِى مَنَامِهَاۖ فَيُمۡسِكُ ٱلَّتِى قَضَىٰ عَلَيۡہَا ٱلۡمَوۡتَ وَيُرۡسِلُ ٱلۡأُخۡرَىٰٓ إِلَىٰٓ أَجَلٍ۬ مُّسَمًّىۚ إِنَّ فِى ذَٲلِكَ لَأَيَـٰتٍ۬ لِّقَوۡمٍ۬ يَتَفَكَّرُونَ (٤٢) أَمِ ٱتَّخَذُواْ مِن دُونِ ٱللَّهِ شُفَعَآءَۚ قُلۡ أَوَلَوۡ ڪَانُواْ لَا يَمۡلِكُونَ شَيۡـًٔ۬ا وَلَا يَعۡقِلُونَ (٤٣) قُل لِّلَّهِ ٱلشَّفَـٰعَةُ جَمِيعً۬اۖ لَّهُ ۥ مُلۡكُ ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِۖ ثُمَّ إِلَيۡهِ تُرۡجَعُونَ (٤٤) وَإِذَا ذُكِرَ ٱللَّهُ وَحۡدَهُ ٱشۡمَأَزَّتۡ قُلُوبُ ٱلَّذِينَ لَا يُؤۡمِنُونَ بِٱلۡأَخِرَةِۖ وَإِذَا ذُكِرَ ٱلَّذِينَ مِن دُونِهِۦۤ إِذَا هُمۡ يَسۡتَبۡشِرُونَ (٤٥) قُلِ ٱللَّهُمَّ فَاطِرَ ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِ عَـٰلِمَ ٱلۡغَيۡبِ وَٱلشَّہَـٰدَةِ أَنتَ تَحۡكُمُ بَيۡنَ عِبَادِكَ فِى مَا كَانُواْ فِيهِ يَخۡتَلِفُونَ (٤٦) وَلَوۡ أَنَّ لِلَّذِينَ ظَلَمُواْ مَا فِى ٱلۡأَرۡضِ جَمِيعً۬ا وَمِثۡلَهُ ۥ مَعَهُ ۥ لَٱفۡتَدَوۡاْ بِهِۦ مِن سُوٓءِ ٱلۡعَذَابِ يَوۡمَ ٱلۡقِيَـٰمَةِۚ وَبَدَا لَهُم مِّنَ ٱللَّهِ مَا لَمۡ يَكُونُواْ يَحۡتَسِبُونَ (٤٧) وَبَدَا لَهُمۡ سَيِّـَٔاتُ مَا ڪَسَبُواْ وَحَاقَ بِهِم مَّا كَانُواْ بِهِۦ يَسۡتَہۡزِءُونَ (٤٨) 
 Nous t’avons fait descendre le Livre, pour les hommes, en toute vérité. Quiconque se guide [le fait] pour son propre bien; et quiconque s’égare, s’égare à son détriment. Tu n’es nullement responsable [de leurs propres affaires]. (41) Allah reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu’Il renvoie les autres jusqu’à un terme fixé. Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent. (42) Ont-ils adopté, en dehors d’Allah, des intercesseurs? Dis: «Quoi! Même s’ils ne détiennent rien et sont dépourvus de raison? (43) Dis: «L’intercession toute entière appartient à Allah. A Lui la royauté des cieux et de la terre. Puis c’est vers Lui que vous serez ramenés». (44) Et quand Allah est mentionné seul (sans associés), les cœurs de ceux qui ne croient pas en l’au-delà se crispent et quand on mentionne ceux qui sont en dehors de Lui, voilà qu’ils se réjouissent. (45) Dis: «Ô Allah, Créateur des cieux et de la terre, Connaisseur de tout ce que le monde ignore comme de ce qu’il perçoit, c’est Toi qui jugeras entre Tes serviteurs ce sur quoi ils divergeaient». (46) Si les injustes possédaient tout ce qui se trouve sur la terre, - et autant encore -, ils l’offriraient comme rançon pour échapper au pire châtiment le Jour de la Résurrection; et leur apparaîtra, de la part d’Allah, ce qu’ils n’avaient jamais imaginé; (47) et leur apparaîtront les méfaits qu’ils ont commis, et ce dont ils se raillaient les enveloppera. (48) 

dimanche 2 septembre 2018

Versets à méditer: Alif, Lām, Mīm. (1) Est-ce que ... آيات للتّدبُّر: الٓمٓ (١) أَحَسِبَ ٱلنَّاسُ

 
الٓمٓ (١) أَحَسِبَ ٱلنَّاسُ أَن يُتۡرَكُوٓاْ أَن يَقُولُوٓاْ ءَامَنَّا وَهُمۡ لَا يُفۡتَنُونَ (٢) وَلَقَدۡ فَتَنَّا ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِهِمۡۖ فَلَيَعۡلَمَنَّ ٱللَّهُ ٱلَّذِينَ صَدَقُواْ وَلَيَعۡلَمَنَّ ٱلۡكَـٰذِبِينَ (٣) أَمۡ حَسِبَ ٱلَّذِينَ يَعۡمَلُونَ ٱلسَّيِّـَٔاتِ أَن يَسۡبِقُونَاۚ سَآءَ مَا يَحۡكُمُونَ (٤) مَن كَانَ يَرۡجُواْ لِقَآءَ ٱللَّهِ فَإِنَّ أَجَلَ ٱللَّهِ لَأَتٍ۬ۚ وَهُوَ ٱلسَّمِيعُ ٱلۡعَلِيمُ (٥) وَمَن جَـٰهَدَ فَإِنَّمَا يُجَـٰهِدُ لِنَفۡسِهِۦۤۚ إِنَّ ٱللَّهَ لَغَنِىٌّ عَنِ ٱلۡعَـٰلَمِينَ (٦)
Alif, Lām, Mīm. (1) Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire: «Nous croyons!» sans les éprouver? (2) Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. (3) Ou bien ceux qui commettent des méfaits, comptent-ils pouvoir Nous échapper? Comme leur jugement est mauvais! (4) Celui qui espère rencontrer Allah, le terme fixé par Allah va certainement venir. Et c’est Lui l’Audient, l’Omniscient. (5) Et quiconque lutte, ne lutte que pour lui-même, car Allah peut Se passer de tout l’univers. (6)

samedi 1 septembre 2018

Versets à méditer: Et ne discutez que de la meilleure ... آيات للتّدبُّر: وَلَا تُجَـٰدِلُوٓاْ أَهۡلَ ٱلۡڪِتَـٰبِ


وَلَا تُجَـٰدِلُوٓاْ أَهۡلَ ٱلۡڪِتَـٰبِ إِلَّا بِٱلَّتِى هِىَ أَحۡسَنُ إِلَّا ٱلَّذِينَ ظَلَمُواْ مِنۡهُمۡۖ وَقُولُوٓاْ ءَامَنَّا بِٱلَّذِىٓ أُنزِلَ إِلَيۡنَا وَأُنزِلَ إِلَيۡڪُمۡ وَإِلَـٰهُنَا وَإِلَـٰهُكُمۡ وَٲحِدٌ۬ وَنَحۡنُ لَهُ ۥ مُسۡلِمُونَ (٤٦) وَكَذَٲلِكَ أَنزَلۡنَآ إِلَيۡكَ ٱلۡڪِتَـٰبَۚ فَٱلَّذِينَ ءَاتَيۡنَـٰهُمُ ٱلۡڪِتَـٰبَ يُؤۡمِنُونَ بِهِۦۖ وَمِنۡ هَـٰٓؤُلَآءِ مَن يُؤۡمِنُ بِهِۦۚ وَمَا يَجۡحَدُ بِـَٔايَـٰتِنَآ إِلَّا ٱلۡڪَـٰفِرُونَ (٤٧) وَمَا كُنتَ تَتۡلُواْ مِن قَبۡلِهِۦ مِن كِتَـٰبٍ۬ وَلَا تَخُطُّهُ ۥ بِيَمِينِكَۖ إِذً۬ا لَّٱرۡتَابَ ٱلۡمُبۡطِلُونَ (٤٨) بَلۡ هُوَ ءَايَـٰتُۢ بَيِّنَـٰتٌ۬ فِى صُدُورِ ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلۡعِلۡمَۚ وَمَا يَجۡحَدُ بِـَٔايَـٰتِنَآ إِلَّا ٱلظَّـٰلِمُونَ (٤٩) وَقَالُواْ لَوۡلَآ أُنزِلَ عَلَيۡهِ ءَايَـٰتٌ۬ مِّن رَّبِّهِۦۖ قُلۡ إِنَّمَا ٱلۡأَيَـٰتُ عِندَ ٱللَّهِ وَإِنَّمَآ أَنَا۟ نَذِيرٌ۬ مُّبِينٌ (٥٠) أَوَلَمۡ يَكۡفِهِمۡ أَنَّآ أَنزَلۡنَا عَلَيۡكَ ٱلۡڪِتَـٰبَ يُتۡلَىٰ عَلَيۡهِمۡۚ إِنَّ فِى ذَٲلِكَ لَرَحۡمَةً۬ وَذِڪۡرَىٰ لِقَوۡمٍ۬ يُؤۡمِنُونَ (٥١) قُلۡ كَفَىٰ بِٱللَّهِ بَيۡنِى وَبَيۡنَڪُمۡ شَہِيدً۬اۖ يَعۡلَمُ مَا فِى ٱلسَّمَـٰوَٲتِ وَٱلۡأَرۡضِۗ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ بِٱلۡبَـٰطِلِ وَڪَفَرُواْ بِٱللَّهِ أُوْلَـٰٓٮِٕكَ هُمُ ٱلۡخَـٰسِرُونَ (٥٢)
Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites: «Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’est à Lui que nous nous soumettons». (46) C’est ainsi que Nous t’avons fait descendre le Livre (le Coran). Ceux à qui Nous avons donné le Livre y croient. Et parmi ceux-ci, il en est qui y croient. Seuls les mécréants renient Nos versets. (47) Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n’en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes. (48) Il consiste plutôt en des versets évidents, (préservés) dans les poitrines de ceux à qui le savoir a été donné. Et seuls les injustes renient Nos versets. (49) Et ils dirent: «Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre sur lui des prodiges de la part de son Seigneur?» Dis: «Les prodiges sont auprès d’Allah. Moi, je ne suis qu’un avertisseur bien clair». (50) Ne leur suffit-il donc point que Nous ayons fait descendre sur toi le Livre et qu’il leur soit récité? Il y a assurément là une miséricorde et un rappel pour des gens qui croient. (51) Dis: «Allah suffit comme témoin entre moi et vous». Il sait ce qui est dans les cieux et la terre. Et quant à ceux qui croient au faux et ne croient pas en Allah, ceux-là seront les perdants. (52)