Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 30 octobre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire: Hadith 22 -Qu'aucun d'entre vous ne se rabaisse.-الأحاديث القدسية

D'après Abu Sa'id (que Dieu l'agrée), le Prophète(صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ)  a dit :
Qu'aucun d'entre vous ne se rabaisse. Ils dirent : O Messager de Dieu, comment l'un
d'entre nous peut se rabaisser? Il dit: Il trouve une affaire concernant Dieu sur
laquelle il devrait dire quelque chose, mais ne [le] dit pas.Alors, Dieu (puissant et
sublime) lui dit le Jour de la Résurrection : Qu'est-ce qui t'a empêché de dire quelque
chose a propos de telle et telle affaire? Il dit [C’était] par crainte des gens. 
Alors Il dit: C'est plutôt Moi dont tu devrais éprouver de la crainte. 
Rapporté par Ibn Majah avec une chaîne solide de transmission.
:الحديث الثاني والعشرون
:عَنْ أَبِي سَعِيدٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قَالَ: قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ
   :لَا يَحْقِرْ أَحَدُكُمْ نَفْسَهُ، قَالُوا: يَا رَسُولَ اللَّهِ كَيْفَ يَحْقِرُ أَحَدُنَا نَفْسَهُ؟ قَالَ
 :يَرَى أَمْرَ الِلَّهِ عَلَيْهِ فِيهِ مَقَالٌ، ثُمَّ لَا يَقُولُ فِيهِ، فَيَقُولُ اللَّهُ عَزَّ وَجَلَّ لَهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ
.مَا مَنَعَكَ أَنْ تَقُولَ فِي كَذَا وَكَذَا؟ فَيَقُولُ: خَشْيَةُ النَّاسِ، فَيَقُولُ: فَإِيَّايَ كُنْتَ أَحَقَّ أَنْ تَخْشَى
رواه ابن ماجه بسند صحيح 

Commentaire 

- Il trouve une affaire concernant Dieu sur laquelle il devrait dire quelque chose, 
mais ne [le] dit pas.

Il faut que vous sachiez que l’Islam n’est pas seulement une responsabilité qui incombe aux savants et uléma. 
Chacun de nous est tenu de transmettre ce qu’il sait à autrui. Ibn Taimia dit :

« Ne pense pas que tu es seulement tenu de faire ta prière seul dans un sanctuaire, tu as la responsabilité de porter cette religion et de la transmettre aux gens ». 
Allah (que Son nom soit béni et exalté) dit : « Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait apparaître parmi les hommes. Vous ordonnez ce qui est convenable, interdisez ce qui est blâmable." 

Ceci montre que la responsabilité et la charge de transmettre le message de l’Islam vous appartiennent aussi bien qu’aux ulémas.
 
C’est un dépôt, (un devoir) dont tous les musulmans rendront des comptes le jour de la Résurrection.
   
Après tous ces exemples, nous constatons que la loyauté dépasse de loin le simple fait de rendre un dépôt à son propriétaire. La notion du dépôt elle-même, prend pour nous je l’espère une toute autre ampleur. La tâche est-elle rude ? Sans doute, mais l’homme l’a acceptée, en voici la preuve : Allah (que Son nom soit béni et exalté) dit : 
 « Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes, la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé; car il est très injuste [envers lui-même] et très ignorant. »
 
En acceptant cette responsabilité refusée par les cieux, les montagnes et la terre, l’homme se doit de tenir sa promesse. Enfin, ceux qui garderont leurs dépôts se verront gratifiés, ceux qui ne le feront pas, seront châtiés. Allah (que Son nom soit béni et exalté) dit : "[Il en est ainsi] afin qu’Allah châtie les hypocrites, hommes et femmes, et les associateurs et les associatrices et Allah accueille le repentir des croyants et des croyantes. Allah est Pardonneur et Miséricordieux." [Al-Ahzab,73]


  -C'est plutôt Moi dont tu devrais éprouver de la crainte.

La crainte ne doit être que d’Allah seul et rien d’autre, car il est celui qui arrange les affaires de toutes les créatures, il est le Vivant qui ne meurt pas, celui qui s’occupe de la bonne marche des choses et toutes les créatures ont besoin de Lui, tandis que tout ce qui est autre que Lui est faible, car il ne peut pas se procurer le bien, ni se nuire par lui-même, il ne peut pas donner la mort, ni la vie, et il ne peut pas ressusciter (les gens) ; son cœur est entre deux des doigts d’Allah, il le retourne comme il veut, comme il est dit dans le hadith rapporté par Mouslim dans son recueil de hadiths authentiques, d’après Abdoullah ibn Amr (qu'Allah soit satisfait de lui).
 
Toutes les créatures ne sont en réalité que les intermédiaires pour la réalisation de ce qu’Allah a prédestiné, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) explique cela clairement par sa parole dans sa recommandation faite au fils de son oncle Abdoullah ibn Abbass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) :
   
(Et saches que si toute la communauté se rassemblait pour te procurer un bien, ils ne pourraient le faire que pour une chose qu’Allah t’a écrit ; et s’ils se rassemblaient pour te faire du mal (pour te nuire), ils ne pourraient te nuire que pour une chose qu’Allah a écrit contre toi ; les plumes se sont levées et l’encre des pages a séché) 
rapporté par Ahmed dans son « Mousnad », Tirmidhi dans son « Jaamî » et c’est sa version, et par Al-Hakam dans son « Moustad’rak ».

Que Dieu nous guide, nous protège et nous place parmi les gens pieux.

Et Allah et le plus Savant.

Aucun commentaire: