Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 9 octobre 2018

Les 40 hadiths Qodsi avec commentaire:Hadith 11 -Dépenses et Jedépenserai pour toi !الأحاديث القدسية


Commentaire

Dieu (le Très-Haut) a dit : {Jamais vous n'atteindrez la bienfaisance jusqu'à ce que vous dépensiez de ce que vous aimez}. (3/92)
قال اللَّه تعالى (آل عمران 92): {لن تنالوا البر حتى تنفقوا مما تحبون
{Ô vous qui avez cru! Dépensez de ce qui est bon parmi ce que vous avez acquis et ce que Nous avons fait sortir pour vous de la terre, ne vous dirigez pas pour vos largesses vers ce qui en est le plus mauvais}. (2/267)
(وقال تعالى(يا أيها الذين آمنوا أنفقوا من طيبات ما كسبتم ومما أخرجنا لكم من الأرض، ولا تيمموا الخبي منه تنفقون
(البقرة 267)
Anas (que Dieu l'agrée) a dit : "Abou Talha (que Dieu l'agrée) était à Médine le plus riche propriétaire de palmiers des Ansàrs. La palmeraie qu'il aimait le plus était celle de "Bayruhà" qui faisait face à la mosquée. Le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) y entrait souvent et y buvait d'une eau suave. Anas a dit : "Quand fut descendu ce verset {Jamais vous n'atteindrez la bienfaisance jusqu'à ce que vous dépensiez de ce que vous aimez}. Abou Talha vint au Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et lui dit : "Ô Messager de Dieu! Dieu exalté a fait descendre sur toi : {Jamais vous n'atteindrez la bienfaisance jusqu'à ce que vous dépensiez de ce que vous aimez} et, de tous, mes biens, rien ne m'est plus cher que "Bayruhà". Aussi est-elle désormais de ma part une aumône pour Dieu exalté. J'espère y trouver un bien dans ce monde et dans l'autre auprès de Dieu exalté. Place-la donc, ô Messager de Dieu, à l'endroit que te fait voir Dieu". Le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) lui dit : "Bravo! Bravo! Voilà donc un placement gagnant! J'ai bien entendu ce que tu viens de dire et je suis d'avis que tu la places parmi tes parents". Abou Talha dit : "C'est ce que je vais faire, ô Messager de Dieu!" Et il partagea la palmeraie entre ses proches et ses cousins. (Al-Boukhâri, Mouslim)

Aucun commentaire: