Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mercredi 20 avril 2016

L’utilisation de ta force: "Fawâ’id Ibn Al-Qayyim"

Celui en qui on a créé une force et une disposition à accomplir une chose trouvera son plaisir dans l’utilisation de cette force.
Ainsi celui en qui on a créé une force et une disposition à l’acte sexuel, trouvera son plaisir en l’utilisation de sa force en cela.
Celui en qui on a créé la force de la colère et de la fougue trouvera son plaisir dans l’utilisation de sa force colérique en ce qui s’y rapporte.
Celui en qui on a créé la force du manger et du boire trouvera son plaisir dans l’utilisation de sa force en cela.
Celui en qui on a créé la force de la science et de la connaissance trouvera son plaisir dans l’utilisation de sa force dans la science.
Celui en qui on a créé la force de l’amour d’Allah , du retour vers Lui , de l’attachement du cœur vis à vis de Lui , du désir de Le rencontrer , de la recherche de Sa compagnie trouvera son plaisir et son bien être dans l’utilisation de sa force en cela .
Tous les plaisirs à l’exception de ce dernier sont insignifiants et voués à disparaitre, et la meilleure fin qu’on puisse en attendre est qu’ils ne soient ni un avantage ni un désavantage pour l’homme.

Le moyen le plus rapide de parvenir à Allah ta’ala par l’imam Ibn Al-Qayyim Al-Jawziyya

Le moyen le plus rapide de parvenir à Allah ta’ala est de se conformer à la Sunna, de
s’y tenir tant en apparence qu’intérieurement, de constamment manifester son
indigence devant Allah, et de ne rechercher rien d’autre que Sa face par les paroles et
les actes. Et personne n’est jamais parvenu à Allah par autre chose que ces trois
moyens. Et personne n’a vu son cheminement vers Allah s’interrompre si ce n’est
pour avoir délaissé ces trois moyens ou l’un d’entre eux.

Les degrés des gens du paradis par Ibn Al-Qayyim Al-Jawziyya

Bishr ibn al Hârith -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit : « Les gens qui se consacrent
réellement à l’au delà sont au nombre de trois :
L’adorateur
L’ascète
Et le véridique.
L’adorateur adore Allah ta’ala malgré les attaches qui le lient à ce bas monde. L’ascète
adore Allah en se délestant des attaches qui le lient à ce bas monde. Quant au véridique,
il adore Allah pour Le satisfaire et gagner Son agrément : Ainsi, si Allah ta’ala lui
inspire de prendre part aux biens de ce bas monde, il y prend part. S’il lui inspire de les
délaisser, il les délaisse. »