Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 19 avril 2016

La perfection de la foi. "Fawâ’id Ibn Al-Qayyim"

Concernant la foi, la majorité des hommes voire leur ensemble prétend la détenir.
« Et la plupart des gens, malgré ton ardent désir, ne sont pas croyants » (Sourate Yûsuf verset 103).
La plupart des croyants ont une foi qui n’est que très générale. La foi détaillée en ce qui a été révélé au prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam, tant en terme de connaissance, de science, de reconnaissance, d’amour, de connaissance de son opposé et de haine à son égard : Voilà la foi de l’élite de la communauté, et de l’élite des compagnons du prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam, qui est la foi de Abû Bakr As Siddiq -qu’Allah l’agrée- et son parti.
La part de foi de la majorité des hommes se résume souvent au fait de reconnaitre qu’il existe un Créateur, qui est le Seul à avoir créé les cieux, la terre et ce qui existe entre les deux.
Or les idolâtres de la tribu de Quraysh et consorts n’ont jamais renié cette croyance.
Pour d’autres, la foi se résume au fait de prononcer la double attestation de foi, que cela soit
suivi de bonnes œuvres ou non, et que cela corresponde à la croyance du cœur ou non .
Pour d’autres encore , la foi se résume à la seule croyance du cœur , consistant à croire qu’Allah est le Créateur des cieux et de la terre et que Muhammad est Son serviteur et messager , même si l’attestation de foi n’est pas prononcée et qu’aucune bonne œuvre n’est accomplie . Ils vont même jusqu’à affirmer que si une personne insulte Allah et Son prophète et commet les pires crimes, elle est tout de même croyante, tant qu’elle croit en l’unicité d’Allah et en la prophétie de Son messager.
Certains considèrent que la foi consiste à nier les attributs du Seigneur comme le fait qu’Il Se soit élevé sur son Trône, qu’Il parle de Ses propres mots dans Ses livres, qu’Il entende, voie, veuille, puisse, souhaite, aime, déteste, et autres attributs par lesquels Il s’est décrit, comme l’a décrit Son Messager. Selon eux, la foi consiste à renier la véritable signification de ces attributs, à en rejeter le sens, et à se ranger du côté des opinions des sceptiques et des bonimenteurs qui se réfutent pourtant les uns les autres, et se contredisent les uns les autres, et qui sont comme les ont décrits ‘Umar ibn al Khattab -qu’Allah l’agrée- et l’imam Ahmad - qu’Allah lui fasse Miséricorde- : « Ils divergent au sujet du livre , le contredisent et s’accordent pour le délaisser. ». Voir l’introduction du livre Ar Radd alâ al Jahmiyyah.
Pour certains, la foi se résume à adorer Allah en fonction de leurs goûts, leurs penchants et ce que désirent leurs âmes, sans se limiter aux enseignements du prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam.
Pour d’autres, la foi est ce que leurs parents et ancêtres leur ont laissé, par simple imitation, quelle que soit la croyance héritée. Leur foi est basée sur deux préambules :
1 Ŕ Ce sont là les propos de nos ancêtres et parents.
2 Ŕ Leurs propos ne sont que vérité.
Pour certains, la foi consiste à se parer de nobles caractères, à avoir un bon comportement, avoir un visage avenant, se forger une bonne opinion de tout le monde, et d’innocenter tout le monde malgré leurs manquements. Pour d’autres, la foi consiste à se défaire de ce bas monde et de ses attaches, à vider le cœur de son amour et à faire preuve d’ascétisme. S’ils voient un homme présentant ces caractéristiques, ils le considèrent parmi les élites des croyants, même si en réalité cet homme, du point de vue de la science et des actes, n’a rien à voir avec la foi.
Restent et ce ne sont pas les moindres ceux qui considèrent que la foi se résume à connaître Allah et Son prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam même si aucune œuvre n’est accomplie.
Tous ces groupes forment différentes catégories : Certains ont donné à la foi une définition qui en est en fait l’exact opposé. D’autres l’ont définie par des éléments qui n’en font même pas partie.
Aucun l’ont désignée par une de ses conditions, mais insuffisante à la réalisation de la foi.
Certains ont émis des conditions à sa réalisation qui sont en fait des actes annulatifs et opposés à la foi. D’autres ont conditionné la foi à ce qui n’en fait aucunement partie.
En vérité, la foi est au dessus de tout cela. La foi est une réalité composée des éléments suivants : Connaître avec science la révélation faite au prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam , y prêter foi en y croyant , la reconnaître en la prononçant , s’y soumettre par amour et humilité , la mettre en pratique par le cœur et les membres , en exécuter les ordres , et y inviter les gens autant que faire se peut .
La  perfection de la foi quant à elle consiste à : Aimer pour Allah , détester pour Allah , donner pour Allah , priver pour Allah , et considérer Allah comme sa seule divinité et son seul être adoré . La voie menant à la foi consiste à suivre le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam exclusivement, tant en apparence qu’intérieurement, et à fermer les yeux du coeur face à tout ce qui pourrait distraire d’Allah et de Son Messager sallallahu ‘alayhi wa sallam. Et c’est Allah qui accorde le succès.