Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

vendredi 4 mars 2016

من كتاب قصة الايمان بين الفلسفة والقران والعلم للشيخ نديم الجسر


Sixième Fondement de "La Paix intérieure". Les Epreuves de la Vie. Moussa ach-Charif

 
 La compréhension du sens des épreuves, de leurs causes et de leurs conséquences, procure la tranquillité aux croyants, et insuffle en leurs coeurs une immense paix intérieur et une très grande satisfaction Allah,exalté soit-Il, dit à propos de ces épreuves inévitables de la vie :(Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire: «Nous croyons!»  sans les éprouver ? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [Ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent). (Al-'Ankabout :2-3)
(Toute âme doit goûter la mort. Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] 
de tentation. Et c’est à Nous que vous serez ramenés). (35) (Al-Anbiyâ :35).
Le roi des savants, Al-'Izz ibn 'Abd as-Salam dit à ce propos :
"L'état de gêne ou d'épreuve rapproche l'individu d'Allah, Exalté soit-Il, tandis que l'état
d'aisance et de bonne santé, le détourne de son Créateur : ( Et quand le malheur touche
l'homme, il fait appel à Nous, couché sur le côté, assis, ou debout. Puis quand Nous le
délivrons de son malheur, il s'en va comme s'il ne Nous avait point imploré pour un mal
qui l'a touché. ) (Yonnos: 12).
Ainsi, chaque personne subit soit une épreuve dans l'aisance ou une épreuve dans la gêne,
al-Fayrouz Âbâdî dit à cet effet : « Allah, Exalté soit-Il, éprouve les serviteurs, tantôt par
les joies pour qu'ils Le remercient, et tantôt par les gênes pour qu'ils patientent.
Ce qui revient à dire que tous les malheurs et les bienfaits sont des épreuves, le
malheur exige la patience tandis que le bienfait exige la gratitude... »
Et ce, pour pouvoir distinguer entre les vertueux et les menteurs, les constants et les
sceptiques. Le roi des savants, al-'Izz ibn 'Abd as-Salâm, dit :
« Les pauvres et les faibles sont les élus et les partisans des prophètes, et vu les grands
bienfaits des épreuves, «Les gens les plus éprouvés sont les prophètes puis les
vertueux et ainsi de suite par ordre de mérite».
Ces gens éprouvés se voient accusés de folie ou de magie et sont cruellement tournés
en dérision. Le Coran nous rapporte une multitude d'histoires vécues par ces illustres
personnages et nous donne les bonnes directives telles que mentionnées dans ces
versets ci-après : (Certes, des messagers avant toi (Mohammad) ont été traités de menteurs.
Ils endurèrent alors avec constance d'être traités de menteurs et d'être persécutés, jusqu'à
ce que Notre secours leur vînt) (AI-An'âm: 34)
(Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n'avez pas encore subi des épreuves
semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ?
Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu'à ce que le Messager,
et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés : "Quand viendra le secours d'Allah ?"
- Quoi! Le secours d'Allah est sûrement proche.) (AI-Baqara: 214)
(Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution
de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants) (AI-Baqara: 155)
( Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes; et certes vous entendrez de
la part de ceux à qui le Livre a été donné avant vous, et de la part des associateurs,
beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux... voilà bien la
meilleure résolution à prendre ) (ÂI 'Irnrân: 186).
Les musulmans de la première génération, qui restent un modèle à suivre pour toute l'humanité, ont supporté des épreuves incommensurables; ils furent chassés de leurs demeures et bannis de leurs patries. Ils furent face à l'animosité d'ennemis coalisés et connurent mainte fois, l'amertume de la défaite. Certains d'entre eux tombèrent au champ d'honneur lors de la bataille d'Ohod, de Bi'r Ma'ouna et tant d'autres batailles. Le Prophète Mohammad lui-même (prière et salut sur lui), fut blessé et l'une de ses incisives fut cassée.
Les êtres les plus chers à lui furent tués, les ennemis se réjouirent et s'accaparèrent
de leurs biens. Les épreuves de la bataille des coalisés mentionnées dans les versets ci-après, sont un cas d'école de leur endurance. Il est dit dans le Saint Coran à ce sujet:
( Quand ils vous vinrent d'en haut et d'en bas (de toutes parts, et que les regards étaient troublés, et les coeurs remontaient aux gorges, et vous faisiez sur Allah toutes sortes de suppositions.
Les croyants furent alors éprouvés et secoués d'une dure secousse ) (AI-Ahzâb : 10-11)
Ils avaient constamment à faire face à la faim et au dénuement. Il leur arrivait souvent de serrer des pierrescontre leurs ventres, pour atténuer l'ardeur de la faim qui les tenaillait.
Le chef de tous les humains, le Prophète Mohammad, (prière et salut sur lui), n'a jamais
eu plus d'un repas dans la même journée. Il supporta la méchanceté des hypocrites qui poussèrent leur ignominie jusqu'au point d'accuser son épouse d'adultère. En plus de cela, il eu maille à partir avec quelques farouches imposteurs tels que Mossaylima, Talha et al-'Ansî1 tout comme il endura beaucoup de souffrance, lui et ses Compagnons, durant la bataille de Tabouk. À la mort de cet illustre Prophète, l'on retrouva son bouclier mis en gage chez un commerçant juif contre quelques poignée d'orge. La vie de tous ces grands hommes, fut constamment jonchée d'épreuves.
Plus leur foi était profonde, plus ils faisaient face à des épreuves. Il est même rapporté que
certains pieux préférèrent endurer d'être coupés en deux par une scie plutôt que d'abandonner leur foi. Le Prophète (prière et salut sur lui) illustre ces réalités en ces termes:
« Telle une plante que le vent ne cesse d'incliner, le croyant est toujours éprouvé >... »
Par ailleurs, l'imam al-Ghazâlî qu'Allah l'accueille dans Sa miséricorde, dit:
« Si tu vois qu'Allah, Exalté soit-Il, te prive des délices de la vie et t'accable de catastrophes et d'épreuves, saches que tu Lui est cher, que tu jouies d'une place spéciale pour lui, qu'Il te guide vers le chemin de Ses élus serviteurs et qu'Il t'a toujours à l'oeil. Sa parole ci après sous-entend fort bien cette vérité :« Et supporte patiemment la décision de ton Seigneur. Car en vérité, tu es sous Nos yeux » (At-Iour: 48).
En plus, tu dois reconnaître Son bienfait, en préservant pour toi ta prière, ta vertu, en t'accordant Ses rétributions et le rang de Ses élus serviteurs». Les épreuves et les catastrophes peuvent contenir des bienfaits et nul ne sait où se trouve la victoire, le bonheur et la grâce. Allah, Exalté soit-Il, dit : ( Il se peut que vous ayez de" l'aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien.) (An-Nissâ' : 19). ( Il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien) (AI-Baqara: 214).
Allah, exalté soit-Il, donna cette même directive au Prophète et aux musulmans pour faire face à ceux qui ont diffamé l'épouse du Prophète en ces termes :
( Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d'entre vous. Ne pensez pas que c'est un mal pour vous, mais plutôt, c'est un bien pour vous) (An-Nour: 1l).
L'imam al-Hassane al-Basrî , qu'Allah l'accueille dans Sa miséricorde, dit :
«Ne détestez pas les catastrophes, car l'épreuve pourrait contenir votre sauvegarde tout comme ce que vous aimez pourrait vous porter préjudice. »