Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

samedi 27 février 2016

L'Imploration d'Allah. Quatrième Fondement de La Paix intérieure par Mohammad Moussa ach-Charif

C'est un vaste sujet qui ne peut être cerné que par de grands volumes
comme nos Imams purifiés l'ont fait.
La nation islamique souffre aujourd'hui, de faiblesse et subit une attaque atroce des ennemis qui usurpent ses terres et exploitent ses ressources, elle n'a aucune arme matérielle pour leur faire face, elle ne possède que la foi en Allah et la confiance en Lui.
Dans un hadith, le Prophète, prière et salut sur lui, a montré que l'imploration
est l'arme du croyant et son abri, il dit : «L'imploration est l'arme du croyant,
le pilier de la religion et la lumière des cieux et de la terre.»
Il est recommandé au croyant de s'attacher aux implorations dans l'aisance,
pour qu'Allah lui réponde dans la gêne, le Prophète (prière et salut sur lui) dit :
«Quiconque veut être répondu en cas de gêne et de catastrophes,
qu'il implore Allah en pendant l'aisance.» 
Citons aussi ce célèbre hadith qui dit:
«Retourne-à-Lui (à Allah) en cas d'aisance, tu Le trouveras en cas de gêne.»
 Transmis par al-Hâkirn dans le Mastadrak.
Donc, l'imploration, en plus d'être importante et recommandée, est aussi signe de sincérité du serviteur et de son attachement à Allah, Exalté soit-Il.
Ce serviteur jouira alors de paix intérieure, de tranquillité et de raffermissement
en cas de catastrophes et de gêne.
1- Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes:
Selon Sa'd ibn Abî Waqqâs, le Prophète (prière et salut sur lui) dit:
« L'imploration de Dhou an-Noune, alors qu'il était dans le ventre du poisson :
«Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes»
Aucun musulman ne l'utilise dans son imploration sans qu'Allah ne lui réponde.»
Dans une autre version, il est ajouté qu'un homme dit:
«Ô Messager d'Allah! Était-elle pour Yoooos spécialement ou pour les croyants en général ? »
Le Prophète (prière et salut sur lui) dit:
« N'as-tu pas entendu la parole d'Allah, Exalté soit-Il :
(Et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que nous sauvons les croyants). (AI-Anbiyâ' :88)
 Selon Abou Moussâ al-Ach'arî, chaque fois que le Prophète (prière et salut sur lui)
avait à livrer une bataille, il disait:
« Ô Seigneur! Aide-nous à les vaincre, nous cherchons protection auprès de Toi contre leur mal».
 Une partie d'un célèbre hadith authentique, voir le Mosnad de l'Imam Ahmad 4/286-288
 Selon 'Abd Allah ibn Abî Awill, qu'Allah soit Satisfait de lui, quand le Prophète
(prière et salut sur lui) livrait bataille, il attendait jusqu'à ce que le soleil s'incline et disait:
«O gens! Ne souhaitez point de rencontrer l'ennemi, implorez Allah de vous accorder la paix et sachez que le Paradis est sous ['ombre des épées. » Puis ajoutait:
«Ô Seigneur! Toi qui as fait descendre le Livre, qui déplace les nuages,
Toi Qui vainquit les coalisés, accorde-nous la victoire sur eux ».
Dans une autre version :
«Ô Seigneur! Toi Qui as fait descendre le Livre, Qui rend rapidement les comptes,
Toi Qui vaincs les coalisés, Seigneur, vaincs-les et secoue-les ! ».

Hikams-Sagesses Ibn âta-Allah Al askandari:Signe que l'on suit son capriceحكم ابن عطاء الله الأسكندري:علامات اتباع الهوى

 C'est signe que l'on suit son caprice que de s'empresser 
d'accomplir des actes pieux surérogatoires 
et d'éprouver de l'ennui à exécuter les actes obligatoires.
 من علامات اتباع الهوى:
 المسارعة إلى نوافل الخيرات،
  والتكاسل عن القيام بالواجبات. 


Comment améliorer ta situation. "Fawâ’id Ibn Al-Qayyim"

Viens ! Je t’invite à t’introduire auprès d’Allah ta’ala et à Lui tenir compagnie dans la demeure de              la paix, sans effort, ni fatigue, ni épuisement, par le chemin le plus court et le plus aisé.
Pour cela, sache que tu vis un instant délimité par deux autres moments, et cet instant est en fait l’existence que tu mènes actuellement.
C’est le présent délimité par le passé et le futur.
Tu peux corriger le passé par le repentir, les regrets et la demande de pardon.
Cela n’a rien de fatigant, d’épuisant et n’implique aucun effort harassant, car c’est un simple acte du cœur.
Pour les actes futurs, abstiens-toi de commettre des péchés.
Cette retenue n’est qu’un délaissement reposant, car ce n’est pas un acte accompli par les membres du corps qui te serait difficile à supporter.
Il s’agit simplement d’une résolution et d’une intension fermes qui reposent le corps, le cœur et l’âme.

Rectifie le passé par le repentir.
Quand au futur, prépare-le en t’abstenant de commettre des péchés, en prenant une bonne résolution et en ayant une ferme intention.
Les membres du corps ne sont sollicités à aucun de ces deux moments, et ne se fatiguent ni ne s’épuisent.
Tout le problème réside finalement dans l’instant présent situé entre ces deux moments.
Si tu le gâches, tu auras gâché ton bonheur et ton salut.
Si tu le protèges en améliorant les deux moments avant et après lui comme vu plus haut , tu seras sauvé et tu gagneras le repos , les plaisirs et les délices .
Cependant, protéger le présent est plus éprouvant que de corriger le passé et de préparer le futur. Protéger le présent, c’est imposer à son âme de s’occuper de qui lui est bénéfique et qui est plus à même de lui apporter le bonheur.
Les gens à ce sujet occupent des degrés très différents.
Par Allah ! Il appartiendra vite au passé cet instant présent ou tu peux faire des provisions pour l’au delà dont la demeure finale est soit le paradis soit l’enfer.
Si tu utilise cet instant présent comme un chemin menant vers ton Seigneur, tu atteindras alors le bonheur ultime et le succès éclatant durant cette courte période qu’est la vie, dont la durée est insignifiante par rapport à l’éternité.
Si en revanche tu préfères les désirs, le repos, les loisirs et les jeux, tes jours passeront comme un éclair, et laisseront place à une immense et éternelle douleur.
La subir et la supporter est bien plus difficile et bien plus long que le fait de patienter face aux interdits d’Allah, face à Ses ordres et face à la résistance que l’on oppose à nos passions par
amour d’Allah ta’ala.