Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 23 février 2016

Même ceux qui boitent ne vont pas en arrière. Khalil Gibran

« Vous êtes bon lorsque que vous marchez fermement vers 

votre but d'un pas intrépide. 

Pourtant, vous n'êtes pas mauvais 

lorsque vous y allez en boitant. 

Même ceux qui boitent ne vont pas en arrière.  »

ِ-Khalil Gibran-(poète Libanais)

L’origine des péchés. "Fawâ’id Ibn Al-Qayyim"

Le serviteur ne commet ce qui lui est interdit que pour l’une des deux raisons suivantes :
La première : la mauvaise opinion qu’il a de son Seigneur, en se disant que s’il Lui obéit et Le préfère à toute autre chose Il ne lui accordera, de ce qui est licite, rien de meilleur.
La deuxième : c’est quand il sait que celui qui délaisse une chose pour Allah, Celui ci la lui remplace par une chose meilleure encore. Mais ses désirs dominent sa patience et ses passions sa raison.
Le premier commet un péché en raison de son manque de science, et le deuxième en raison d’un manque de raison et de clairvoyance.

La suffisance, et l'éloignement de Satan ?!. M-Ach-Charif

D'autre part, Allah, Exalté soit-Il, a garanti aux évocateur de les évoquer, et quand Allah,Exalté
soit-Il évoque un évocateur, ce dernier est préservé de toute peur, de tout chagrin, il est dit dans le Coran: « Souvenez-vous de Moi donc, Je vous récompenserai »
Dans un hadith Qodsî, Allah le Tout Puissant, dit:
« ... S'i! m'évoque en lui-même, Je le mentionnerai en Moi-même, s'i! m'évoque dans un public,
Je le mentionnerai dans un public bien meilleur encore »
Selon Abou ad-Dardâ', qu'Allah soit Satisfait de lui, le Prophète (prière et salut sur lui) dit :
« Certes, Allah dit : « Je suis avec mon serviteur, tant qu'il M'évoque et bouge ses lèvres
par Mon évocation ».


L’accroissement de l’égarement. "Fawâ’id Ibn Al-Qayyim"

Le second fondement à savoir que la perversion, l’orgueil et le mensonge engendrent plus d’égarement encore, se vérifie de nombreuses fois dans le Coran. Allah ta’ala dit : « Par ces paraboles, nombreux sont ceux qu’Il égare et nombreux sont ceux qu’Il guide, mais Il n’égare par ce biais que les pervers, qui trahissent le pacte qu’ils avaient fermement conclu avec Allah, rompent les liens de parentés qu’Allah a ordonné d’honorer, et sèment la corruption sur terre. Ceux là sont les vrais perdants. »
(Sourate Al Baqarah verset 26)
« Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l’au delà, tandis qu’Il égare les injustes. Et Allah fait ce qu’Il veut. » (Sourate Ibrâhim verset 27)
« Qu’avez-vous à vous diviser en deux factions au sujet des hypocrites, alors qu’Allah les a refoulés dans leur mécréance pour ce qu’ils ont accompli ? » (Sourate An Nisâ verset 88)
« Et ils dirent : Nos cœurs sont enveloppés et impénétrables. Allah les a plutôt maudits à cause de leur mécréance, et ils ne croient que très peu » (Sourate Al Baqarah verset 88)
« Parce qu’ils n’ont pas cru la première fois, nous détournerons leurs cœurs et leur vue »
(Sourate Al An’âm verset 110)
Allah nous informe donc qu’Il les a punis pour avoir refusé d’embrasser la foi et s’en être détournés lorsqu’elle leur vint, bien que l’ayant reconnue. Il les a punis par le détournement de leurs cœurs et de leur vue et par une barrière s’interposant entre la foi et eux, comme le dit Allah ta’ala :
« O vous les croyants ! Répondez à Allah et Son messager lorsqu’il vous appelle à la vraie vie, et sachez qu’Allah s’interpose entre l’homme et son cœur » (Sourate Al Anfâl verset 24).
Allah nous ordonne donc de Lui répondre et de répondre à Son messager lorsqu’il nous appelle à ce qui nous fait vivre. Il nous met ensuite en garde contre le fait d’ajourner et de retarder cette réponse, retard qui serait alors la cause de l’interposition d’Allah entre l’homme et son cœur. Allah ta’ala dit :
« Puis quand ils dévièrent, Allah fit dévier leurs cœurs, car Allah ne guide pas les gens pervers. »
(Sourate As Saff verset 5)
« Non ! Mais ce qu’ils ont accompli couvre plutôt leur cœur » (Sourate Al Mutaffifûn verset 14)
Allah nous informe dans ce dernier verset que leurs mauvaises œuvres ont recouvert leur cœur, interposant un voile entre eux et la foi en les signes d’Allah. C’est pour cette raison qu’ils ont dit du Coran : Ce ne sont que de vieilles légendes ! Allah ta’ala dit au sujet des hypocrites :
« Ils ont oubliés Allah qui les a négligés en retour » (Sourate At Tawbah verset 67)
Parce qu’ils L’ont oublié, Allah les a rétribués par de la négligence à leur égard, en dédaignant de les guider et de leur faire miséricorde. Il nous informe aussi qu’Il leur a fait oublier de se soucier de leur propre âme qu’ils ne cherchent pas à parfaire par la science utile et les bonnes actions, désignées respectivement par la droiture et la religion de vérité. Allah leur a donc fait oublier de rechercher ces choses, et de rechercher Son amour et Sa connaissance avec dévouement, les punissant ainsi pour L’avoir oublié. Allah ta’ala a dit à leur sujet :
« Voilà ceux dont Allah a scellé les cœurs et qui suivent leurs passions. Quant à ceux qui se mettent sur la bonne voie, Il les guidera plus encore et leur inspirera leur piété. » (Sourate Muhammad verset 16-17).
Allah cite conjointement ici les passions qu’ils suivent et l’égarement qui en résulte, de la même façon qu’Il cite conjointement la piété des biens guidés et la droiture qui en résulte.