Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

jeudi 4 février 2016

(Exégèse du Coran)-Tafsir Ibn kathir: Les deux derniers versets de la sourate 2: La vache (Al-Baqarah)



Mérites des deux derniers versets de la sourate 2: La vache (Al-Baqarah)

Abou Mas’oud Al-Badrî, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui) a dit :
"Celui qui lit la nuit les deux derniers versets de la sourate "Al Baqara" (La vache), cela lui suffira". (Hadith unanimement approuvé).
:عن أبي مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم
.من قرأ بالآيتين من آخر سورة البقرة في ليلة كفتاه
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٠٠٩ و مسلم في صحيحه رقم ٨٠٨)
(*) L'imam Ibn Qayim Al Djawziya a dit dans Al Wabil Sayyib p 156: « Ce qui est juste est que le sens de cela est que ces deux versets lui suffisent contre tout mal qui pourait toucher la personne »

285. L'Envoyé a cru en ce qui sur lui est descendu de Son Maître, ainsi que les croyants

Commentaire : Est une information de la part de Dieu affirmant que le prophète et les croyants ont vraiment cru.

285. Tous ont cru en Dieu, en Ses Anges, en Ses Ecritures et en Ses Envoyés. Nous ne faisons aucune différence entre Ses Envoyés

Commentaire : Atteste en tant qu'information de la foi de tous les croyants en Dieu l'Unique et en toutes Ses Révélations et sur tous Ses Envoyés.

Ibn Jarîr -qu’Allah lui fasse Miséricorde- : Après la descente de : « 285. L'Envoyé a cru en ce qui sur lui est descendu de Son Maître...Vers toi est La Déstination, »

Gabriel -‘aleyhi salam- dit au Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam-: « Dieu a excellé en éloge pour toi et ta communauté. Demande donc : On t'attribuera ! ».

Alors le prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- demanda : « 286. Dieu n'impose à une âme que selon sa capacité » jusqu'à la fin du verset. C'est cette parole qui abrogea : « Que vous publiiez ce que vous avez en l'âme ou que vous le cachiez, Dieu vous en demandera compte. »


286. En sa faveur ce qu'elle aura acquis, à sa charge ce qu'elle aura commis

Commentaire : Concerne les actions de bienfaisances ou de malfaisances entrant dans le cadre des prescriptions et des proscriptions.

286. Notre Maître, ne nous en veuille pas de nos omissions, non plus que de nos erreurs

Commentaire : Ne nous tiens pas rigueur, si nous faillissons par mégarde à nos obligations ou si nous commettons quelque chose d'illicite, ou si nous nous trompons par inculture dans nos actions.

286. Notre Maître, ne nous fais pas porter un faix aussi lourd qu'à nos devancier

Commentaire : Ne nous charge pas d'actions pénibles, même si elles nous sont supportables, comme celles que Tu as instituées aux communautés qui nous ont devancés.

286. Notre Maître, ne nous fais pas porter plus que nous ne pouvons

Commentaire : Ne nous charge pas de choses lourdes, de malheurs ou d'épreuves.

286.  Passe sur nos fautes, Pardonne-nous, aie de nous miséricorde

Commentaire : Passe sur nos manquements, nos carences, nos faux pas que nous avons commis à Ton égard, accorde nous Ton Pardon pour ce qui existe entre nous et les autres hommes, et ne leur découvre pas nos défauts et nos mauvaises actions, couvre-nous de Ta Miséricorde pour notre devenir, et ne nous fais pas tomber dans un autre péché. « Car Tu Est Notre Patron » (notre Maître et notre Partisan qui nous soutient et nous appuie).

286.  Accorde-nous la victoire sur le peuple du déni

Commentaire : Accorde nous la victoire sur ceux qui ne reconnaissent pas Ta Religion, l'Envoyé, nient Ton Unicité et adorent des idoles.