Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 29 décembre 2015

Paroles et citations de `Omar Ibn Al Khattab:Au matin من اقوال وحِكَم عمر بن الخطاب رضي الله:أصبحت


'Omar ibn al-Khattâb a dit: 
" Je me soucie peu de la situation dans laquelle je suis au matin, 
que je l'aime ou que je la répugne, peu m'importe 
car je ne sais pas ou se trouve le bien.
Est-ce dans ce que j'aime ou dans ce que je répugne."
:قال عمر رضي الله عنه
  ,لا أبالي أصبحت غنياً أو فقيراً
 .فإني لا أدري أيهما خير لي 

Indications dans l’histoire d’Adam. "Fawâ’id Ibn Al-Qayyim"

++
Le monothéisme d’Adam étant resté intact, le péché qu’il commit n’eut
pas d’influence sur sa servitude. Allah ta’ala dit : « O fils d’Adam ! Si tu Me rencontre en ayant commis autant de péchés que la terre puisse en contenir, mais que tu Me rencontre en ne M’ayant rien associé, Je te rencontrerais avec autant de pardon. »  . Lorsque le Maître vit que le péché de Son serviteur ne visait pas à s’opposer à Lui sciemment ou à dénigrer Sa sagesse, Il lui apprit comment s’excuser auprès de Lui :  Allusion est faite au hadith rapporté par al Bukhârî 6477.   « Puis Adam reçut de son seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir car Il est celui qui accueille le repentir, le Miséricordieux. » (Sourate Al Baqarah verset 37). En désobéissant à son Maître, le serviteur ne cherche pas à s’opposer à Lui ni à s’enhardir face à Ses interdits. Mais il est dominé par sa nature, l’embellissement de l’âme, Satan, et les passions. Il est trompé par la confiance en l’indulgence d’Allah et l’espoir en Son pardon. Ceci, du côté du serviteur. Du côté du seigneur, le péché montre l’accomplissement de la prédestination la puissance de la Seigneurie, l’humiliation de la servitude, et le besoin complet du serviteur vis à vis de son Seigneur. C’est également la concrétisation du sens des Noms Magnifiques d’Allah comme l’Indulgent, le Pardonneur , Celui qui accepte le repentir par excellence , et le Clément pour quiconque revient vers Lui repentant et pénitent . Il est également Celui qui se venge, le Juste, le Détenteur de la force suprême contre celui qui persiste et s’obstine dans le péché. Allah ta’ala veut montrer à Son serviteur qu’Il détient Seul la perfection, et que le serviteur est imparfait et éprouve un grand besoin vis à vis de Lui. Il lui montre la perfection de Son Pouvoir, Sa Puissance, Son Pardon, Son indulgence, Sa Miséricorde, Sa Bonté, Sa protection, Sa mansuétude, Sa tolérance et Sa clémence. Il lui montre que Sa Miséricorde envers lui n’est que bonté et qu’Il n’attend aucune compensation, et que s’Il ne l’enveloppe pas de Sa miséricorde et Sa grâce, il sera nécessairement voué à la perdition. Par Allah ! Combien sont nombreuses les sagesses dans la prédestination du péché ! Et combien de bienfaits et de miséricorde le péché amène t’il s’il est suivi du repentir ! Se repentir d’un péché est comme l’absorption par le malade d’un remède, et il se peut qu’une maladie amène finalement la santé. Ta réprimande peut avoir une bonne issue. Tout comme les corps peuvent atteindre la santé par la maladie. Si le péché n’avait pas été prédestiné, le fils d’Adam aurait péri de suffisance. Un péché par lequel le serviteur s’humilie est plus aimé d’Allah qu’un acte d’obéissance par lequel il s’enorgueillit. La bougie de la victoire ne se consume que dans le bougeoir de l’humilité.