Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mercredi 25 novembre 2015

Liberté spirituelle et liberté de choix. Découvrir un sens à sa vie de Victor Frankl

Après une première approche ou le Dr V.Frankl fait une analyse psychologique des comportements des prisonniers en relation directe avec leur environnement, il se pose la question de «la dimension de la liberté humaine».

Il met peu à peu en relief, de par ses expériences personnelles, le coté de la «liberté spirituelle» propre à l’homme.

L’homme serait-il uniquement le résultat de facteurs biologiques, psychologique et sociologiques?

Le milieu de vie si rigide des camps a-t-il démontré que l’homme n’avait aucun autre choix que celui de subir l’influence de son environnement?

Les nombreux récits de témoignages vécus dans les camps nous prouvent que l’homme peut décider de sa conduite, qu’il détient en lui-même une «vie intérieure» basée sur des valeurs lui permettant de rester dans un état d’esprit favorable à sauvegarder son individualité et sa liberté spirituelle.

Les comportements parfois héroïques de certains ayant pu surmonter leur indifférence et contenir leur colère, tout en venant en aide aux autres, démontrent que quelques soient les circonstances dans lesquelles il se trouve, l’homme peut toujours choisir et décider de sa conduite. 

Cette possibilité de choisir, propre à l’homme, le met devant la responsabilité de tous ses choix de vie, quelques soient les circonstances pénibles qu’il peut être amené a traverser.

Choix basé sur des valeurs morales et spirituelles qui lui permettent de garder sa dignité, même dans un camp de concentration.

V.Frankl se rappelait souvent les paroles de Dostoïevski: «Je ne redoute qu’une chose:ne pas être digne de mes souffrances.»

Il a fait lui-même la connaissance de «ces martyrs dont le comportement, la souffrance et la dignité devant la mort témoignaient du fait qu’on ne peut enlever à un être humain sa liberté intérieure. C’est cette liberté spirituelle - qu’on ne peut nous enlever - qui donne un sens à la vie».

Comme le destin et la mort, la souffrance fait partie de la vie.

Source: http://.unanpourtoutchanger.com/2010/01/14/decouvrir-un-sens-a-sa-vie-dr-viktor-e-frankl/

La souffrance des gens. Thérapie de l’âme par l’Imam Ibn Hazm al Andalusi

La souffrance des gens est semblable à celle de celui qui marche dans un désert interminablement vaste, chaque fois que l’Homme résout un problème, d’autres émergent, comme le dit la citation:
« Le sage souffre et se fatigue dans la vie » et celle qui dit « Il y est tranquille ».
La souffrance du sage provient des injustices répandues qu’il voit, de son inaptitude à faire triompher la justice. Sa tranquillité trouve sa source dans son désintérêt de toutes les curiosités de la vie.

Les degrés de la connaissance d’Allah par l’imam Ibn Al-Qayyim Al-Jawziyya

Certaines personnes connaissent Allah ta’ala par le biais de Sa générosité, de Sa munificence et de Sa bienfaisance.
D’autres Le connaissent par le biais de Son pardon, de Son absolution et de Son indulgence.
D’aucuns Le connaissent à travers Sa rigueur et Sa vengeance.
Certains autres Le connaissent par le biais de Sa science et Sa sagesse.
D’autres par le biais de Sa puissance et Sa suprématie.
Certains Le connaissent au travers de Sa miséricorde, de Sa bonté, et de Sa douceur.
D’autre Le connaissent par le biais de Sa domination et de Sa possession.
Enfin, certains Le connaissent par le fait qu’Il répond à leurs invocations, les secourt dans la détresse et subvient à leurs besoins.
Cependant ceux qui Le connaissent le mieux sont ceux qui Le connaissent par le biais de Ses paroles. En effet, ils découvriront ainsi un Seigneur présentant tous les attributs de la perfection et les caractéristiques de la magnificence. Rien ne Lui est équivalent et Il est exempt de tout défaut ou vice. Tous les beaux noms Lui reviennent, tous les attributs parfaits sont siens. Il fait ce qu’Il veut .Il est au dessus de tout, tout en étant proche. Il est capable de tout et gère tout. Il ordonne, interdit, et prononce Ses paroles tant religieuses qu’universelles. Il est plus grand que tout, et plus beau que tout. Il est Le plus clément des miséricordieux, Le plus puissant des capables et le plus sage des juges. Le coran a ainsi été révélé pour faire connaître leur Seigneur aux serviteurs, le chemin menant à Lui et le sort réservé, à leur arrivée, à ceux qui cheminent vers Lui.