Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

lundi 23 novembre 2015

Dieu aime les compatissants. Miséricorde de l'islam envers les habitants de ce monde

Une fois, l’une des filles du Prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) lui envoya des nouvelles de son fils qui était souffrant.  Il lui rappela que Dieu est Celui qui donne, qu’Il est Celui qui prend et que chacun a un terme déjà fixé à sa vie. Il lui rappela d’être patiente.  Mais lorsque la nouvelle de la mort de son petit-fils lui fut annoncée, ses yeux s’emplirent de larmes de compassion.  Ses compagnons en furent surpris. Mais le prophète de miséricorde dit :
« C’est là une compassion que Dieu a mise dans le cœur de Ses serviteurs.  Parmi tous Ses serviteurs, Dieu n’accorde Sa miséricorde qu’à ceux qui font preuve de pitié envers autrui et sont capables de s’attendrir sur leur sort. » (Sahih Al-Boukhari)
Bénis soient ceux qui sont compatissants, car la miséricorde divine leur sera accordée, comme l’a dit le prophète Mohammed :
« Dieu ne sera pas miséricordieux avec quelqu’un qui n’est pas compatissant envers les gens. » (Sahih Al-Boukhari)
Il a aussi dit :
« Le Miséricordieux fera preuve de miséricorde envers les gens qui sont compatissants et cléments. Soyez cléments envers ceux qui sont sur terre et Celui qui est au-dessus des cieux vous fera Miséricorde. » (At-Tirmidhi)

Celui qui donne ou retient. Fawâ’id Ibn Al-Qayyim

La source de ce que l’on peut trouver chez le serviteur comme bien ou mal,
 qualités louables ou blâmables, vient des attributs de Celui qui donne ou retient. 
Allah ta’ala dirige Ses serviteurs en fonction de ce qu’impliquent ces deux noms. 
Ce qui revient au serviteur dans la servitude relative à ces deux noms est 
qu’il remercie lorsqu’on lui donne et qu’il reconnaisse son besoin lorsqu’on le prive. 
Allah ta’ala donne afin que Son serviteur le remercie, 
et Il retient afin qu’il reconnaisse son besoin vis à vis de Lui. 
Ainsi il ne cesse d’être reconnaissant et indigent.