Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mercredi 24 juin 2015

Celui qui ne vise que l’au delà, Allah ta’ala lui suffit. par Ibn Al-Qayyim Al-Jawziyya

Si le serviteur se couche et se lève en ne visant qu’Allah ta’ala, Celui ci se chargera alors de
pourvoir à tous ses besoins, portera pour lui tout ce qui le préoccupe, réservera son cœur à
Son amour, sa langue à Son rappel, et ses membres à Son obéissance.
Mais s’il se couche et se lève en ne pensant qu’à la vie d’ici bas, Allah ta’ala le chargera de
tout le souci, angoisses et malheurs de cette vie. Il le confiera à lui même, occupera son cœur
par l’amour des gens au lieu de Son amour, sa langue par le rappel des gens au lieu de Son
rappel, ses membres par les affaires des gens au lieu de Son obéissance. Cet homme
travaillera donc comme une bête pour autre qu’Allah, comme le soufflet de forge qui se
gonfle puis expire tout ce qui se trouve en lui pour servir autrui. Ainsi, toute personne qui
s’écarte de la servitude d’Allah, de Son obéissance et de Son amour, sera soumise à la
servitude des créatures, leur amour et leur service...
Allah ta’ala dit :
« Et quiconque s’écarte du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable
qui devient son compagnon inséparable. » (sourate Az Zukhrûf verset 36) .
Sufyân ibn ‘Uyaynah -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit : « Vous ne citerez aucun
proverbe connu des arabes, sans que je ne vous cite un exemple dans le Coran. Un
homme lui dit : Et ou est dans le Coran le proverbe : Donne à ton frère une datte, et s’il
refuse, donne lui une braise ?? Il répondit : Dans sa parole : « Et quiconque s’écarte du
rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui assignons un diable qui devient son compagnon
inséparable. » »