Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 26 mai 2015

Rapproche de ton Créateur par l’Imam Ibn Hazm al Andalusi

Sur la guérison des maux et des mœurs corrompues


Nombreux sont les gens qu’on a vus se vanter de ce qu’ils possédaient.
Cela a causé leur pertes, prends donc, garde à cela car c’est un mal absolu et inutile.
On a vu énormément de gens qui ont péri à cause de leurs paroles mais jamais à cause de leur silence.
Alors ne dis que ce qui est susceptible de te rapprocher de ton Créateur, si tu as peur de l’injustice alors garde le silence.
Il est rare de voir quelqu’un rater une affaire possible sauf si elle passe sans qu’il puisse la rattraper.

Ce bas monde "Fawa'id l’imâm Ibn Al-Qayyim Al-Jawziya"

Ce bas monde s’est dit à lui même : « S’il y avait parmi les créatures quelqu’un qui m’entendait, il saurait combien de personnes confiantes en la vie, j’ai fait périr, et combien de biens amassés j’ai fait disparaître. » Les types de savants et d’étudiants La plus haute ambition réside dans la recherche de la science du Coran et de la Sunna, dans le fait de comprendre exactement ce qu’Allah ta’ala et Son Messager sallallahu ‘alayhi wa sallam ont voulu exprimer par leurs propos, ainsi que le fait de connaître les règles délimitées par la révélation. En contrepartie, la plus vile ambition de l’étudiant est de se limiter à l’étude des questions marginales, qui ne se sont jamais produites et qui n’arrivent même jamais. Ou encore, que son ambition soit de connaître les divergences et d’étudier les avis des gens, sans pour autant vouloir connaître le plus correct de ces avis. Et il est rare que ce type d’étudiant tire un quelconque profit de sa science. La plus haute ambition en ce qui concerne la volonté est que cette ambition soit liée à l’amour d’Allah et au fait de constamment rester dans le cadre de Sa volonté religieuse et légale. En revanche, la plus vile des ambitions est celle qui se limite à ce que le serviteur attend d’Allah ta’ala. Il ne l’adore donc que parce qu’il attend quelque chose d’Allah et non selon ce qu’Allah attend de lui. Ainsi, le premier recherche Allah ta’ala et Sa volonté et le deuxième cherche à obtenir des choses venant d’Allah sans pour autant considérer Sa volonté. Les savants du mal se sont assis aux portes du paradis. Ils y invitent les gens par leurs paroles mais les invitent à l’enfer par leurs actes. Chaque fois que leurs paroles disent aux gens : « Venez ! ». Leurs actes leur disent : « Ne les écoutez pas! ». Si ce à quoi ils appellent était la vérité, ils seraient les premiers à y répondre ! Ainsi, ils sont en apparence des guides, mais en réalité ce sont des bandits de grand chemin. Si Allah est tout ce que tu cherches et désires, alors tout le bien te suivra et se rapprochera de toi, quel que soit le type de bien par lequel tu débuteras. Mais si tout ce que tu cherches est ce que tu peux obtenir d’Allah, tu seras privé de biens matériels, car les biens matériels sont dans Sa main, en dépendent, et sont la conséquence de Ses actes. Si malgré tout un bien matériel te parvient, ce n’est que par voie de conséquence. Mais cette causalité, se vérifie pas dans l’autre sens, à savoir que si les biens matériels sont ton seul but, tu ne pourras atteindre la satisfaction d’Allah par voie de conséquence. Si donc tu as connu Allah et t’ai délecté de Sa compagnie pour ensuite tomber dans la recherche des biens matériels, Allah t’en privera pour te châtier. Ainsi tu auras perdu la proximité d’Allah mais aussi les biens matériels que tu recherches.