Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

lundi 30 mars 2015

L'interprétation du Coran basée sur de vieilles traditions


Une des plus grandes erreurs que l'on commet en essayant d'interpréter le Coran est de se servir de rumeurs, de superstitions d'ancêtres et de vieilles traditions prétendues être les paroles de la religion. Les gens qui agissent ainsi suivent une "religion" légendaire héritée plutôt que de suivre le Coran, mais ils essaient en même temps d'adapter le Coran à cette "religion" perverse. 
Leur mentalité perverse est décrite dans le Coran :
Et si on leur dit : "Observez ce qu'Allah a fait descendre", ils disent : "Nous observerons plutôt ce que nous avons trouvé en cours chez nos pères.

" Bien ! Et si leurs pères ne raisonnaient pas et ne trouvaient donc point la bonne voie ? (Coran, Al-Baqarah - 2/170)

Cette vision gauchie de la religion, qui est au demeurant très répandue parmi les incultes, propose un mode de croyance complètement différent et contradictoire à l'Islam. 

Lequel style, qui est pourtant présenté sous le nom de l'Islam, n'a en fait aucune relation avec la foi, ni avec l'éthique, ni avec le mode de vie islamique à la façon dont ceux-ci sont décrits dans le Coran. 
Il est basé sur de vieilles traditions et superstitions plutôt que sur le Coran. 
Les gens qui suivent ces usages déformés essaient d'adapter le Coran et ses versets à leurs traditions et superstitions. 
Il est évidemment impossible d'expliquer le Coran avec de telles absurdités. 
Cependant, comme mentionné dans le Coran, ces méthodes qui sont conçues pour "déformer oralement le livre" ne peuvent qu'éloigner les gens du Coran.

Les adeptes de ces pratiques essaient de donner l'impression qu'ils se basent sur le Coran lorsqu'ils veulent asseoir leurs idées, interprétations, jugements et applications, qui sont, en vérité, loin de ce que représente réellement le Coran. 

Mais ils ne peuvent donner aucune explication logique de leurs assertions infondées. 
Peu importe les efforts fournis, quiconque a du bon sens peut s'en apercevoir à travers leurs explications burlesques. 
Ceux qui mettent de telles superstitions en avant se rendent compte du fait qu'ils ne peuvent adapter le Coran à leurs approches tordues. 
Dès lors, ils se contentent d'éloigner les gens de ce Livre. Or, il suffit de lire le Coran consciencieusement pour que s'affiche le vrai visage de ces croyances. Il va sans dire que ces imposteurs, qui ont basé leur style de vie et leurs intérêts sur cette "religion" défigurée et qui l'ont utilisée pour établir leur position et leur rang social, perdront ainsi ce statut.


Le Coran dépeint la situation des gens qui, bien que loin d'embrasser la vraie signification de ces versets, essaient de dévier les gens du droit chemin avec des explications irréfléchies :

Il est, parmi les hommes, qui achète le discours frivole pour ainsi égarer (autrui) de la voie d'Allah, sans (la moindre) connaissance, et prendre celle-ci en objet de dérision. Ceux-là subiront un châtiment dégradant. Si Nos versets lui sont récités, il s'en détourne enflé d'orgueil, comme s'il ne les avait pas entendus, comme s'il avait dans les oreilles une surdité. Annonce-lui donc un châtiment douloureux. (Coran, Luqmân - 31/6-7)

Évidemment, ceux qui ont de telles intentions et qui ne comprennent donc pas le Coran, de même que les ignorants qui les suivent aveuglement, ne peuvent qu'avoir une vision et une approche difformes de ce Livre saint, ce qui fait, par ailleurs, qu'ils ne peuvent qu'expliquer ses versets d'une façon perverse totalement éloignée de l'explication donnée par les vrais disciples de l'Islam. 

Ce faisant, ils ne font que mélanger leur "religion" défigurée avec le Coran.

De si mauvaises tendances mènent ces gens à la perte dans ce monde et dans celui de l'au-delà, elles éloignent, en même temps, de l'Islam ceux qui ont une connaissance insuffisante de la foi islamique et les empêchent de se rapprocher de Dieu. 

Autrement dit, ces gens suscitent un désordre très important et menacent ainsi la religion en attirant vers eux les gens aussi ignorants qu'eux. 
Néanmoins, le droit chemin aura toujours la victoire contre le mauvais et, comme nous l'indique le Coran, "le faux est voué a disparaître" (Coran, Al-Isrâ' - 17/81-82). C'est son destin et il ne peut pas le changer. Le Coran est présent et clair.

Quiconque l'approche avec l'intention de trouver le vrai chemin de Dieu apprendra, avec la permission du Créateur, la vraie religion. Il aura ainsi le salut et se verra inclus dans la miséricorde de son Seigneur :

Point de contrainte en matière de foi, le bon sens s'est désormais distingué de l'égarement. 

Qui donc dénie le Tâghût et a foi en Allah se saisit ainsi de l'anse solide, point sujette à scissure.
 Allah est Entendant, Omniscient. Allah est le défenseur de ceux qui ont la foi, Il les fait sortir des ténèbres vers la lumière. 
Quant à ceux qui (le) dénient, leurs défenseurs sont les Tâghût, ils les font sortir de la lumière vers ténèbres. Ceux-là sont les gens du Feu, ils y seront éternels. (Coran, Al-Baqarah - 2/256-257)
 (Extrait du livre: Comment les incrédules interprètent-ils le Coran) Harun Yahya

Aucun commentaire: