Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 9 décembre 2014

Vous gagnez. Gandi. CITATIONS ET PROVERBES


L’expiation des mauvaises actions et le pardon des péchés-Sentier des itinérants- par Ibn Al-Qayyîm Jawziyyah







Dans Son Livre, Allah — exalté soit-Il — les a cités soit ensemble soit séparément. Comme exemple de leur réunion dans un seul verset, il y a la parole d’Allah, relatant cette invocation que font Ses serviteurs croyants : " Seigneur ! Pardonne-nous nos péchés, accorde-nous l’expiation -kaffir- de nos fautes et reprends-nous vers Toi parmi les hommes pieux. " [1]

Comme exemple de l’expiation citée seule, il y a Sa parole : " tandis que ceux qui croient, effectuent les œuvres pies, croient en ce qui est descendu sur Muhammad, en tant que vérité, venant de leur Seigneur, Il leur accorde expiation de leurs mauvaises actions et réforme leurs attitudes. " [2]

Comme exemples du pardon pris isolément, il y a Sa parole : " Ils y auront toutes sortes de fruits ainsi que le pardon de leur Seigneur " [3] et Sa parole : " Seigneur ! Pardonne-nous nos péchés et nos excès. " [4] Les exemples de ce genre sont nombreux dans le Coran.

On distingue donc quatre choses : les péchés -dhunûb-, les mauvaises actions -sayyi’ât-, le pardon -maghfira- et l’expiation -takfîr-.

On entend par les péchés les fautes capitales -kabâ’ir- et par les mauvaises actions -sayyi’ât- les péchés véniels -saghâ’ir-, à savoir [pour ces derniers] ceux qui entrent dans le champ d’action de l’expiation, tels que les erreurs et tout ce qui peut être rattrapable. Quant aux fautes capitales, comme l’homicide volontaire et le serment mensonger, l’expiation n’a aucun effet sur elles, ni de rôle à jouer en ce qui leur concerne.

Comme preuve que les mauvaises actions -sayyi’ât- sont les péchés véniels et qu’elles sont concernées par l’expiation, il y a la parole d’Allah suivante : " Si vous évitez les fautes capitales qui vous ont été interdites, Nous vous accorderons expiation de vos mauvaises actions et Nous vous introduirons [au Paradis] d’une noble façon. " [5]

Il est rapporté dans le sahîh de Muslim, sur l’autorité d’Abû Hurayra , que l’Envoyé d’Allah a dit : « Chacune des cinq prières canoniques est une expiation des péchés commis entre celle-ci et la prière précédente. La prière du vendredi est une expiation des péchés commis entre celle-ci et celle du vendredi précédent. Le mois de ramadan est une expiation des péchés commis entre celui-ci et le ramadan précédent, cela à condition de s’abstenir des fautes capitales. » [6]

Le terme « maghfira (pardon) » a une portée plus complète que celle du terme « takfîr (expiation) ». C’est pourquoi le premier concerne les fautes capitales et le deuxième concerne les péchés véniels.

Le terme « maghfira » renferme le sens de la protection et de la préservation et le terme « takfîr » renferme le sens de la couverture et de l’élimination. Pris isolément, chacun inclut l’autre, comme il a été signalé précédemment. Ainsi dans Sa parole — exalté soit-Il — : " Il leur accorde expiation de leurs mauvaises actions -sayyi’ât- " [7], Allah entend par les sayyi’ât les péchés véniels et les péchés capitaux et par l’expiation leur effacement et la protection contre leur mal. Bien plus, l’expiation mentionnée seule concerne les pires actions, comme dans la parole d’Allah : " afin qu’Allah leur accorde expiation des plus mauvaises de leurs actions. " [8]

En comprenant cela, on comprend le secret de la promesse de l’expiation [des fautes] — et non pas le pardon — pour les épreuves et les accidents subis, comme le prouve le hadith suivant : « Il n’est pas une fatigue ou une maladie ou un souci ou une affliction ou un mal ou un chagrin qui touche le musulman, jusqu’à l’épine qui le pique, sans que, pour cela, Allah ne lui accorde d’expier ses péchés. » [9]

Sachons que les épreuves n’impliquent pas nécessairement le pardon des fautes. Seule la repentance peut faire pardonner tous les péchés. Les bonnes actions font aussi diminuer les péchés. Elles vont jusqu’à les faire disparaître complètement. Elles sont comparables à la mer ; les impuretés ne peuvent pas altérer son état, et comme a dit le Prophète : « Une eau qui atteint la contenance de deux jarres ne saurait être corrompue par l’impureté. » [10]

Les pécheurs disposent dans ce monde de trois grands fleuves dans lesquels se purifier. S’ils n’arrivent pas à se purifier complètement, ils finiront leur purification dans le fleuve de la Géhenne le Jour de la résurrection. Ces fleuves sont : le fleuve de la repentance sincère, le fleuve des bonnes actions, celles-ci résorbent les péchés qui les entourent, et le fleuve des grandes épreuves expiatrices. Lorsque Allah veut du bien de Son serviteur, Il l’introduit dans l’un de ces trois fleuves. Ainsi, le Jour de la résurrection, il se présente devant Lui parfait et pur, sans avoir besoin d’une quatrième purification.
...à suivre....
                                     
[1] Coran, âl `imrân, 193.Coran, âl `imrân, 193.

[2] Coran, Muhammad, 2.

[3] Coran, Muhammad, 15.

[4] Coran, âl `imrân, 147.

[5] Coran, an-nisâ’, 31.

[6] Hadith rapporté par Muslim — Livre de la purification — et Ahmad dans son musnad (2/359-400-414).

[7] Coran, Muhammad, 2.

[8] Coran, az-zumar, 35.

[9] Hadith rapporté par al-Bukhârî — Livre de la maladie —, Muslim — Livre de la piété —, at-Tirmidhî — Livre de l’exégèse — et Ahmad dans son musnad (2/303-335-402) (3/48-187) (6/48-88-120).

[10] Hadith rapporté par Abû Dâwûd — Livre de la purification —, at-Tirmidhî — Livre de la purification —, an-Nasâ’î — Chapitres de la purification et des eaux —, Ibn Mâja — Livre de la purification — et Ahmad dans son musnad (2/23-27-107).


La Croyance en la Prédestination (Les Piliers de la Foi)

Elle comprend quatre points :
1 - Croire que Dieu le Très haut a toujours eu et aura toujours connaissance de toutes choses en général et en particulier, que ce soit ce qui est relatif à Ses Actes, qu'aux actes de Ses Serviteurs.

2 - Croire que Dieu a tout inscrit sur la Table Gardée, Allah  dit, concernant ces deux cas :
« Sais-tu que Dieu connaît ce qui se trouve dans le ciel et sur la terre, tout cela se trouve inscrit dans un livre. 
Ceci est pour Dieu chose facile. »
Sourate 22. Le pèlerinage (Al-Hajj). Verset 70
D'après le Messager de Dieu  : « Allah  a écrit la Destinée de toutes les créatures cinquante mille ans avant la création des cieux et de la terre »   ( Rapporté par Mouslim )

3 - Croire que l'existence de toute chose n'a lieu qu'avec la Volonté de Dieu le Très Haut, que ce soit ce qui est relatif à Ses Actes qu'à ceux des Créatures. Dieu le Très Haut dit concernant Ses Actes :
« Ton Seigneur crée et choisit ce qu'Il veut. »
Sourate 28. Le récit (Al-Qasas). Verset 68

« Dieu fait ce qu'Il veut »
Sourate 14. Abraham (Ibrahim). Verset 27

« C'est Lui qui vous a formé dans l'utérus, comme Il l'a voulu. »
Sourate 3. La famille d'Imran (Al-Imran). Verset 6
Allah  dit concernant les actes des Créatures :

«Si Dieu l'avait voulu, Il leur aurait donné le pouvoir sur vous et vous auraient combattu»
Sourate 4. Les femmes (An-Nissa') Verset 90

« Si Dieu l'avait voulu, Il ne l'aurait point fait,laisse-les, eux et leurs blasphèmes. »
Sourate 6. Les bestiaux (Al-Anam). Verszet 112

4- Croire que l'ensemble des êtres avec leur essence, leurs caractéristiques, leurs activités, sont créés uniquement pour Allah 
Le Seigneur dit :

« Dieu est le Créateur de toute chose et toute chose est à Sa Charge. »
Sourate 39. Les groupes (Az-Zumar). Verset 62

« Et Il a créé toute chose avec Sa Prédestinée. »
Sourate 25. Le discernement (Al Furqane). Verset 2
Il dit au sujet du Prophète Ibrahim , que celui-ci a déclaré à son peuple :

« Dieu vous a créés vous et vos actes. »
Sourate 37. Les rangés (As-Saffat). Verset 96