Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

mardi 24 décembre 2013

Les 40 Hadiths Nawawiya avec charh:Hadith 14 -L'inviolabilité du sang du Musulman٤٠ النووية



Ibn Mas’ud - رضي الله عنه - a dit : L’Envoyé d’Allah - صلى الله عليه و سلم - a dit :
« Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ».
الحد يث الرابع عشر

عن ابن مسعود رضي الله عنه ، قال :
 قال رسول الله صلى الله عليه وسلم :
  لا يحل دم امرىء مسلم [ يشهد أن لا إله إلا الله ، وأني رسول الله ] إلا بإحدي ثلاث :  الثيب الزاني ، والنفس بالنفس ، والتارك لد ينه  المفارق للجماعة
 ( رواه البخاري )
Commentaire

1 - L’envoyé d’Allah - صلى الله عليه و سلم - montre par ce Hadith que le sang du musulman doit être respecté, il est inviolable, il n’est pas permis de le verser que dans trois cas : « … le marié qui commet l’adultère » : C’est l’homme qui a consommé un mariage et qui a ensuite commis la fornication, son sang devient licite, il est désormais passible de la peine [ hadd ] de lapidation [ rajm] par de la pierre jusqu’à sa mort.
2 - « …l’auteur d’un homicide volontaire » : Il est passible de la peine du talion conformément aux paroles divines suivantes : Vous qui croyez, le talion vous est prescrit en cas de meurtre . et Ses paroles : Nous leur avons prescrit : « âme pour âme » .
3 - « …le renégat qui délaisse la communauté » : Il s’agit de l’apostat [ murtad ]. En effet quelqu’un dénie après avoir embrassé l’Islam, son sang devient licite. S’il ne se repent pas, il doit être mis à mort.

Leçons tirées de ce Hadith

- L’obligation des droits du musulman.
- L’obligation de lapider le fornicateur.
- La légalité du talion, sauf si l’ayant droit de la victime accepte la rançon ou pardonne l’auteur.
- L’obligation de mettre à mort l’apostat s’il ne se repent pas.

اللهم صل على سيدنا محمد عبدك و نبيك و رسولك النبي الأمي و على اله و صحبه سلم تسليما
 Source: Charh des 40 ahadith de Nawawi par Sheikh Othaymîn