Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

dimanche 8 décembre 2013

Les 40 Hadiths Nawawiya avec charh:Hadith 12 -Se consacrer aux choses utiles٤٠ النووية



Abû Hourayra - رضي الله عنه - a dit : L’Envoyé d’Allah - صلى الله عليه و سلم - a dit :
« Comme signe de la bonne soumission [ Islam ] de l’homme, son abandon de ce qui ne le concerne pas ».


الْحَدِ يثُ الثَّانِيَ عَشَرَ

 عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ رَضِيَ الله عَنْهُ ، قَالَ : قَالَ رَسُولُ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ

« مَنْ حُسْنِ إِسْلاَمِ  الْمَرْءِ  تَرْكُهُ مَا لاَ يَعْنِيهِ ».

( حَدِيثٌ حَسَنٌ ، رَوَاهُ التِّرْمِذِيُّ  وَ غَيْرُهُ هَكَذَا )



Commentaire



Ce Hadîth est une base dans la noblesse du caractère et l’éducation saine, quand en effet l’homme renonce à ce qui ne le concerne pas et à ce qu’il ne l’intéresse pas, cela prouve sa bonne soumission (islam), c’est aussi une source de tranquillité de son esprit.





Leçons tirées de ce Hadith



- L’islam ( soumission ) est variable selon les gens, il est bon chez certains, moins bon chez d’autres.

- Il vaut mieux pour l’homme d’abandonner ce qui ne le concerne pas, aussi bien dans les affaires de sa religion que dans les affaires de sa vie, ainsi il évitera de perdre son temps, sa religion restera saine, ses négligences ne s’aggraveront pas. Si, par contre, il se mêle aux affaires des gens, cela lui attirera des ennuis.

- A l’homme de ne pas négliger ce qui le concerne et ce qui l’intéresse, qu’il s’agisse des affaires de sa religion ou des affaires de sa vie, mais il doit s’en occuper, les entretenir et choisir pour cela le moyen le plus facile tant qu’il soit légal. 
 Source: Charh des 40 ahadith de Nawawi par Sheikh Othaymîn

La demeure spirituelle de La demeure spirituelle de la certitude -manzilatu-l-yaqîn- par Ibn Al-Qayyîm Jawziyyah-Madarij as-Salikine-Sentier des itinérants


Parmi les demeures qui relèvent du verset " C’est Toi que nous adorons et c’est à Toi que nous demandons aide ", il y a la demeure de la certitude -yaqîn-.

La certitude est par rapport à la foi ce que l’âme est par rapport au corps. C’est elle qui différencie en degré les gens de la gnose. C’est pour elle que les émules sont entrés en compétition. C’est vers elle que s’efforcent les gens actifs. Si les mystiques œuvrent, c’est en vue de l’obtenir. Toutes leurs pensées vont vers elle. Et lorsque la patience et la certitude font bon ménage, ils donnent naissance à l’acquisition de l’exemplarité -imâma- ; Allah — exalté soit-Il — a dit : " Et Nous avons fait d’eux des imâms (chefs de file) qui guidaient les hommes sur Notre Ordre, parce qu’ils étaient patients et avaient la certitude de Nos Signes. " [1]

Il a — exalté soit-Il — réservé aux gens de la certitude la faculté de tirer profit des signes et des évidences, en disant:"Il y a sur terre de nombreux signes pour ceux qui sont doués de certitude" [2]

Parmi les créatures du monde entier, Il a spécifiquement mentionné les gens de la certitude quand Il a parlé de guidance et de succès, comme dans Sa parole : " Et ceux qui croient à ce qui a été descendu vers toi et à ce qui a été descendu avant toi et qui ont la certitude au sujet de l’Autre Demeure. Ceux-là sont sous la guidance de leur Seigneur et ceux-là ont le succès. " [3]

Il a dit à propos des gens de l’Enfer que s’ils ont connu un tel sort, c’est parce qu’ils n’étaient pas des gens de la certitude : " Et lorsqu’on vous disait : « La promesse d’Allah est une réalité et l’Heure ne fait point de doute », vous répondiez : « Nous ignorons ce qu’est l’Heure, nous ne faisons [à ce sujet] que des conjectures et nous n’avons aucune certitude. » " [4]

La certitude c’est l’âme des actes du cœur qui sont de leur côté les âmes des actes des membres. Elle est la réalité du rang de la véridicité et l’axe central autour duquel tourne la grande affaire de la religion.
                            
[1] Coran, as-sajda, 24.

[2] Coran, adh-dhâriyât, 20.

[3] Coran, al-baqara, 4-5.

[4] Coran, al-jâthiya, 45.