Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

dimanche 27 octobre 2013

La demeure spirituelle du réveil-la servitude et la repentance par Ibn Al-Qayyîm Jawziyyah-Madarij as-Sentier des itinérants: L’hypocrisie : un mal incurable








L’hypocrisie est un mal intérieur très grave qui peut gagner l’homme sans qu’il ne s’en rende compte. Il est très subtil. Souvent celui qui le contracte ne s’en aperçoit pas, il se considère comme un bienfaiteur alors que c’est un corrupteur.

On distingue deux formes d’hypocrisie :

  • L’hypocrisie majeure :
Elle entraîne le séjour éternel dans les bas-fonds de l’Enfer. Celui qui s’en imprègne montre aux musulmans qu’il croit en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Envoyés et au Jour dernier alors qu’intérieurement il se dépouille de tout cela et le traite de mensonge. Il ne croit pas qu’Allah a usé d’une quelconque parole qu’Il a révélée à un homme qu’Il a mandaté aux gens en tant qu’Envoyé, pour les guider par Sa permission, les avertir de Sa rigueur et pour leur inspirer la crainte de Son châtiment.

Mais Allah — exalté soit-Il — a déchiré le voile derrière lequel se cachaient les hypocrites. Il a dévoilé leur for intérieur dans le Coran et a révélé leurs complots à Ses serviteurs, afin d’éviter de leur ressembler et de se méfier d’eux.

Allah a cité les trois catégories de gens dans ce monde dans le début de la sourate « La Génisse », à savoir les croyants, les incroyants et les hypocrites. Quatre versets concernent les croyants, deux versets concernent les incroyants et treize versets concernent les hypocrites en raison de leur grand nombre, du fait qu’ils constituent une tentation pour l’ensemble de la communauté et de la gravité des attaques qu’ils portent contre l’Islam et ses adeptes. En effet, l’épreuve à laquelle l’Islam est soumis à cause d’eux est très dure, parce qu’à les voir, on dirait qu’ils sont des musulmans et qu’ils veillent à défendre et à faire triompher la cause de l’Islam alors qu’en réalité ils sont ses pires ennemis.

  • L’hypocrisie mineure :
C’est commettre des actes propres à l’hypocrite : « s’il se dispute, il se met hors de lui ; s’il conclut un pacte, il le rompt perfidement ; s’il tient un discours, il ment ; s’il promet quelque chose, il ne tient pas sa promesse et si on lui fait confiance, il trahit. » [1] Tel est son comportement envers les gens.

                                   
[1] Hadith rapporté par al-Bukhârî — Livre de la foi, livre des témoignages, livre des recommandations —, Muslim — Livre de la foi —, at-Tirmidhî — Livre de la foi — et Ahmad dans son musnad (2/200-291-357).