Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

jeudi 30 août 2012

Biographie du Prophète-Le nectar cacheté : La violence des supplices et la tentative de supprimer le messager d’Allah [Saws]


Les associateurs revinrent plus acharnés et plus violents encore à l’égard des musulmans restés à La Mecque, musulmans qui étaient soit détenteurs de noblesse, soit sous la protection de quelqu’un.
Ils continuaient néanmoins de cacher leur conversion. Seul le prophète  , respectant les ordres qu’ALLAH avait fait descendre avec Ses versets, clamait son appel haut et fort.
Otayba, fils d’Abi Lahab, aggressa un jour le prophète  au point que ce dernier invoqua ALLAH pour qu’Il lache sur lui un de Ses chiens. Son invocation fut exaucée lorsqu’un lion le décapita alors qu’il était en voyage en Syrie.

Le prophète  continuait donc à être victime d’agressions, toutes plus violentes les unes que les autres, dont une de laquelle il fut épargné lorsque Abou Bakr eut dit aux aggresseurs : « allez vous tuer un homme parce qu’il a simplement dit qu’Allah est son seigneur ? ».........Afficher la suite

Les histoires des prophètes par Ibn kathîr : L'histoire de Moise (Musa) l'interlocuteur de Dieu - 3/8


Dieu dit :
 
« Pharaon, donc, se retira. Ensuite, il rassembla sa ruse puis vint (au rendez-vous). Moïse leur dit : "Malheur à vous ! Ne forgez pas de mensonge contre Dieu ; sinon Il vous anéantira par un châtiment. Celui qui forge (un mensonge) est perdu". La dessus, ils se mirent à dispu-ter entre eux de leur affaire et tinrent secrète leurs discussions. Ils dirent : "Voici deux magiciens qui, par leur magie, veulent vous faire abandonner votre terre et emporter votre doctrine idéale. Rassemblez donc votre ruse puis venez en rangs serrés. Et celui qui aura le dessus aujourd'hui aura réussi." » (20, 60-64)
 
En effet, Pharaon, les princes, les hauts dignitaires de l'État ainsi que l'ensemble du peuple assistèrent à ce rendez vous sur ordre de Pharaon. Ils vinrent donc en disant :
 
« [ ... ] afin que nous suivions les magiciens, si ce sont eux les vainqueurs ? » (26, 40).....Afficher la suite