Aujourd'hui, Horaire de prière à (Angers)

jeudi 26 mars 2015

Le serviteur qui n'apprécie pas (le décret) Par l’imam Ibn Al Qayyim

Lorsqu'un décret d'Allah survient chez Son Serviteur, et qu'il ne l'apprécie pas
(le décret), il devrait le considérer de six manières :

Par le Tawhid : et qu'Allah est Celui qui décrété cela, l'a voulu et l'a crée.
Et tout ce qu'Allah veut s'accomplit, et ce qu'il ne veut pas, ne se réalise pas.
La Justice : Il a décidé que cet événement aurait lieu dans le passé, et il y
a une justice dans Son ordre divin.
La Miséricorde : la miséricorde qu'Allah a décrété en cela est plus grande
que Sa Colère et Sa vengeance.
La Sagesse : C'est la sagesse infinie d'Allah qui en est la cause. Il ne l'a
pas décrété en vain et ne l'a pas fait exécuter sans but.
La Louange : C'est à Allah que reviennent toutes les louanges pour ce
qu'il a décrété, dans toutes les perspectives.
L'Adoration d'Allah (‘Oubudiyyah) : il est un adorateur exclusif d'Allah
dans tous les points. Ses Lois et Décrets suprêmes se présentent à lui car il
appartient à Allah et est son serviteur.

Donc Allah le commande à travers ses décrets, comme Il le commande à travers ses lois religieuses.
Le décret devient donc une occasion pour que Ses lois se produisent.

Aucun commentaire: